dimanche 7 février 2021

Cinéma : les films de Laurel et Hardy : les courts-métrages : 6) l’année 1932

Précédent : les films de Laurel et Hardy : les courts-métrages : 5) l’année 1931

Aidons-nous (Helpmates)

affiche

Réalisateur : James Parrott ; Date de sortie : 23/01/1932 ; Durée : 19 mn

Thème : Pendant l'absence de son épouse, Hardy a fait la fête avec des amis et la maison se trouve dans un état déplorable, avec des restes de repas et des bouteilles vides partout ! Avant le retour de sa femme, il demande à son ami Laurel de l'aider pour tout ranger et nettoyer. À partir de là, tout va aller de pis en pis!

générique

Résumé : La maison d'Ollie est en désordre après une folle fête de la nuit précédente. Ollie reçoit un télégramme de sa femme qui est en vacances à Chicago, pour lui dire qu'elle rentre chez elle dans l'après-midi. Craignant la colère de sa femme, Ollie appelle Stan pour l'aider à nettoyer. Les choses se détériorent et elles ne font pas moins de dégâts. Ollie devient frustré et allume le four dans le mauvais sens, allumant d'abord le gaz au lieu d'allumer le four. Le résultat est une explosion qui détruit le salon et la cuisine, ainsi que le chapeau d'Ollie.
Les costumes d'Ollie sont tachés de suie, imbibés d'eau sale et recouverts de farine, jusqu'à ce qu'il n'ait pas d'autre choix que d'aller rencontrer sa femme à la gare dans son uniforme de loge (une version comique d'un uniforme d'Odd Fellows Lodge). Stan parvient miraculeusement à redonner à l'intérieur de la maison son aspect approprié et décide d'allumer un feu dans la cheminée pour qu'Ollie et sa femme rentrent à la maison. Lorsque les bûches ne s'allument pas, il imbibe le foyer d'essence, allume une allumette et la déplace vers les bûches. Ollie revient de la gare avec un œil au beurre noir, une épée tordue et sans sa femme. La maison a été incendiée et est en ruines, Stan l'a brûlé. Stan laisse Ollie assis sur la seule chaise restante l'air perplexe, puis pour couronner le tout, une énorme tempête de pluie s'abat sur lui.

Oliver Hardy le facteur Stan Laurel
Oliver Hardy – le facteur (Robert Callahan)Stan Maurel

la vaisselle cassée la farine le jardinier
la vaisselle cassée – la farine – le voisin (Bobby Burns)

Mme Hardy Hardy seul la cheminée
Mme Hardy (Blanche Payson) – Hardy revient – la cheminée

l'incendie de la maison la pluie
l’incendie – la pluie

  • Helpmates a été le premier film en noir et blanc à être colorisé. Expérimenté pour la première fois en 1983 par le biais d'une société appelée Colorization Inc., une filiale de Hal Roach Studios, il a d'abord été montré publiquement lors de la Convention internationale des compagnons d'aide parrainée par “The Sons of the Desert” en 1984. La colorisation est devenue un succès pour le studio et la version colorisée de “Way Out West” est rapidement sortie sur VHS et Betamax via le label Hal Roach Studios Film Classics. Les Helpmates colorisés ont été rendus publics avec la version colorisée de “The Music Boxen” 1986. La technologie de ce processus était inférieure à la technologie de colorisation ultérieure d'aujourd'hui. Cependant, il y avait de nombreuses erreurs de continuité et des choix de conception de couleurs criardes.
  • À un moment donné, Stan Laurel a donné un numéro de téléphone, et c'était son propre numéro personnel à l'époque

Stan boxeur (Any Old Port)

affiche

Réalisateur : James W. Horne ; Date de sortie : 05/03/1932 ; Durée : 20 mn

Thème : En manque de fonds, Hardy rencontre un vieil ami, maintenant un promoteur de boxe, et des volontaires "Battling Laurel" en tant que combattant de l'équipe, pour découvrir que leur adversaire sur le ring est un redoutable ennemi.

générique

Résumé : Laurel et Hardy, marins et chasseurs de baleines fraîchement débarqués, s'installent dans un hôtel tenu par Mugsie Long,  une brute épaisse. Ce dernier maltraite son employée qu'il s'est mis en tête d'épouser contre sa volonté.
Descendus dans le hall de l'hôtel et jouant au billard, ils assistent à la vaine tentative de la jeune femme de s'enfuir et voient son patron tyrannique l’enfermer à clef dans un débarras en attendant l’arrivée du pasteur qui doit procéder à la cérémonie. Toujours aussi galants, Laurel et Hardy voudraient bien intervenir, mais ne se sentent vraiment pas de taille à l’affronter… Ils s’apprêtent à battre en retraite lorsque arrive le pasteur. Le patron les sollicite alors pour être les témoins de son mariage, ce qu’ils refusent et s’ensuit une bousculade qui leur permet de s’emparer de la clé du débarras. C’est alors une course-poursuite dans l’hôtel durant laquelle ils parviennent à libérer la jeune femme. Ils se débarrassent eux aussi du patron belliqueux en le précipitant dans les eaux du port.
Sortis sains et saufs de leur aventure, ils se rendent compte qu’ils ont laissé leurs affaires à l’hôtel et se retrouvent sans le sou. Ils croisent alors une vieille connaissance d’Oliver, organisateur de matchs de boxe, qui leur propose pour 50 $ de monter sur le ring pour les dépanner. C’est bien entendu Stan qui s’y colle et la première mauvaise surprise est que son adversaire n’est autre que le patron de l’hôtel ! Mais contre toute attente, c’est Laurel qui remporte le bref combat car il a fortuitement récupéré le gant de son challenger que son soigneur Paulo avait truqué. Comble de l’ironie, Hardy ayant parié avec un spectateur éméché la prime de match contre son compagnon, nos deux compères se retrouvent tout aussi démunis…

Laurel et Hardy Stan Laurel Oliver Hardy
Laurel et Hardy

Mugsie Long l'employée le pasteur
Mugsie Long (Walter Long) – l’employée (Julie Bishop) – le pasteur (Bobby Burns)

la tête coincée l'organisateur de combat de boxe le ring
la tête coincée – l’organisateur de matchs de boxe (Harry Bernard) – le ring

le boxeur vainqueur le boxeur vaincu l'arbitre
un boxeur vainqueur – un boxeur vaincu – l’arbitre (Sam Lufkin)

les spectateurs le parieur éméché Paulo
les spectateurs – le parieur ivre (Will Stanton) – Paulo (Dick Gilbert)

le soigneur de Stan le match le policier
le soigneur de Stan (Charlie Hall) – le combat – le policier (Eddie Baker)

Les Déménageurs / Livreurs, sachez livrer (The Music Box)

affiche

Réalisateur : James Parrott ; Date de sortie : 16/04/1932 ; Durée : 28 mn

Thème : Les livreurs Laurel et Hardy ont du mal à pousser un grand piano en haut d'escaliers apparemment insurmontables.

générique

Résumé : Dans un magasin de musique, une femme commande un piano mécanique comme cadeau d'anniversaire surprise pour son mari. Elle donne son adresse au vendeur - 1127 Walnut Avenue – qui engage la “Laurel and Hardy Transfer Company” pour livrer le piano.
Le duo apprend rapidement d'un facteur que la maison se trouve au sommet d'un très long escalier. Leurs tentatives de porter le piano dans les escaliers le font rouler et s'écraser dans la rue en contrebas plusieurs fois. Lors de leur première tentative, ils rencontrent une nurse avec un landau essayant de descendre les marches ; en essayant de la laisser passer, ils renversent le piano dans les escaliers. Après que la dame s’est moquée d'eux, Stan lui a donné un coup de pied dans le dos, ce qui l'a poussée à riposter et à frapper Ollie sur la tête avec une bouteille de lait. Stan et Ollie remontent ensuite le piano dans les escaliers. La dame en colère se plaint à un policier, qui donne un coup de pied à Ollie deux fois et frappe Stan avec sa matraque après que ce dernier suggère que l'officier «limite ses dépassements» (c'est-à-dire «dépasse ses limites»). Pendant ce temps, le piano a redescendu les marches.
Les deux s'obstinent obstinément à porter le piano dans les escaliers une troisième fois. À mi-chemin, ils rencontrent le professeur Theodore von Schwartzenhoffen, MD, AD, DDS, FLD, FFF- et -F, colérique et pompeux. Il leur demande avec impatience de retirer le piano de son chemin car il aimerait passer. Ollie suggère très raisonnablement qu'il fasse le tour, ce qui met le professeur dans un accès de rage teutonique. Il crie à Stan et à Ollie de sortir le piano de son chemin, et Stan fait tomber le chapeau haut de forme du professeur dans les escaliers et dans la rue, où il est écrasé par un véhicule qui passe. Le professeur indigné part, menaçant bruyamment de les faire arrêter.
Finalement, Stan et Ollie amènent le piano au sommet de l’escalier, où Ollie tombe dans une fontaine. Alors qu'ils sonnent à la cloche du 1127 Walnut Avenue, le piano roule à nouveau dans la rue. Ils le traînent avec lassitude dans les escaliers et rencontrent le facteur près de la maison, qui les informe qu'ils n'auraient pas dû monter le piano par les escaliers car ils auraient pu le monter par la route et s'arrêter devant la maison. Stan et Ollie ramènent aussitôt le piano dans les escaliers, le remettent dans leur chariot et le conduisent en haut de la colline jusqu'à la maison.
Ne trouvant personne à la maison, ils réussissent enfin à faire entrer le piano dans la maison en le hissant avec un palan, après l'avoir laissé tomber dans la fontaine et tomber eux-mêmes. Ils font une pagaille dans le salon en le déballant. Pendant ce temps, le propriétaire du 1127 Walnut Avenue se révèle être le professeur von Schwartzenhoffen, qui revient et s'indigne de ce qu'il trouve, car il déteste les pianos. Il attaque le piano avec une hache, le détruit, mais regrette ses actions lorsque sa femme rentre à la maison et dit en larmes à son mari que c'était un cadeau d'anniversaire surprise. Pour s'excuser de ses actes, le professeur signe le bon de livraison, mais le stylo que Stan et Ollie lui donnent lui jette de l'encre sur le visage. Furieux, Schwartzenhoffen se met à nouveau en colère et fait fuir le duo.

le vendeur de pianos Susie Laurel et Hardy
le vendeur de pianos (William Gillespie) – Susie (Dinah) Laurel et Hardy

le facteur l'escalier la nurse au landau
le facteur (Charlie Hall) – l’escalier – la nurse (Lilyan Irene)

le policier le piano sur le dos les chapeaux
le policier (Sam Lufkin) – le piano sur le dos – erreur de chapeaux

Hardy dans l'eau le piano
dans l’eau – le piano dans le salon

Mme von Schwarzenhoffen le professeur von Schwarzenhoffen
Mme von Schwarzenhoffen (Hazel Howell) – le professeur Theodore von Schwarzenhoffen, MD, AD, DDS, FLD, FFF- et –F (Billy Gilbert)

  • C'est le seul film de Laurel et Hardy qui a été récompensé par un Oscar : l'Oscar du meilleur court métrage de fiction, en 1932
  • Le film est un remake partiel de leur court métrage muet “Hats Off” (1927), qui a été tourné au même endroit et est aujourd'hui considéré comme un film perdu.
  • L'escalier monumental du film existe toujours, dans le quartier de Silver Lake à Los Angeles, entre 923 et 935 Vendome Street. Il y a 131 marches. Plus de 85 ans après la réalisation de ce court métrage, le lieu de tournage reste une attraction touristique populaire. Le site est marqué d'une plaque de marbre et d'un panneau de signalisation indiquant «Music Box Steps»

Prenez garde au lion (The Chimp)

affiche

Réalisateur : James Parrott ; Date de sortie : 02/05/1932 ; Durée : 24 mn

Thème : Les deux compères sont artistes dans un cirque qui fait faillite. Ils sont payés en nature, Stan reçoit le cirque de puces savantes et Ollie un singe dressé. Les problèmes surgissent lorsqu'il s'agit de cohabiter avec cette "ménagerie" dans un appartement.

générique

Résumé : Laurel et Hardy travaillent au cirque. Ils apparaissent d'abord dans un cheval Pantomime puis comme assistants de Destructo, un homme canon. Le cirque fait faillite après la destruction du chapiteau lorsque Laurel et Hardy provoquent une erreur dans la préparation du boulet de canon de Destructo. Le cirque ne peut pas leur payer leur salaire alors le directeur les paie en nature : Oliver reçoit un gorille appelé Ethel, vêtue d'un tutu et d'un chapeau de ballet, et Stanley reçoit un cirque de puces. Stanley et Oliver ont besoin de trouver une chambre pour passer la nuit et ils vont dans une maison d'hôtes. Joe, le propriétaire leur donne une chambre mais refuse de laisser Ethel rentrer. Un lion nommé MGM s'est échappé du cirque. Stanley et Oliver essaient de faire passer Ethel dans leur chambre tout en évitant MGM. Ils décident de laisser Ethel dehors pour la nuit et d'aller se coucher. Ils dorment dans le même lit que dans tous les films Laurel et Hardy (alors qu’il y a deux lits !). Stanley tombe du lit et décide de dormir dans le lit d'appoint. Ethel entre par la fenêtre et se couche avec Oliver. Ethel vole la couverture à Oliver alors il décide d'utiliser le lit d'appoint ainsi que Stanley. Ils commencent tous les deux à se démanger et découvrent que les puces se sont échappées dans le lit. Un autre locataire de la maison met de la musique et Ethel commence à danser avec Laurel. Le propriétaire a une femme appelée également Ethel et quand Oliver dit au gorille d'arrêter de danser, le propriétaire pense que sa femme est dans la pièce avec Stanley et Oliver. Le propriétaire déclare son amour pour «Ethel» camouflée dans le lit au moment où sa femme entre, elle les voit tous et le gorille se révèle. Tout le monde panique, le chimpanzé attrape le pistolet du propriétaire et commence à tirer, effrayant tout le monde.

M. Loyal le cirque 1 le cirque 2
M. Loyal (James Finlayson) – les numéros du cirque

les spectateurs 1 les spectateurs 2 les spectateurs 3 les spectateurs 4
les spectateurs (dont Loïs Laurel)

le cirque 3 Lady Godiva le voyeur
les chevaux – le cheval “Laurel et Hardy” et Lady Godiva – le voyeur

le clown Laurel et Hardy l'écuyère
le clown – Laurel et Hardy – l’écuyère

voiture Ford T d'Ethel Ethel le singe Destructo
la Ford T d’Ethel – Ethel (Charles Gemora) Destructo (Tiny Sandford)

le canon le chapiteau s'effondre les artistes1
le canon – le chapiteau détruit – les artistes du cirque

le directeur du cirque les artistes 2 Stan Laurel
le propriétaire du cirque (William J. O'Brien) – les artistes du cirque (dont Dorothy Layton, Estelle Etterre) Stan Laurel

le cirque de puces Oliver Hardy le lion
le cirque de puces – Oliver HardyMGM le lion

Joe le locataire Hardy en tutu
Joe, le propriétaire de l’hôtel (Billy Gilbert) – le locataire ( Bobby Burns) – Oliver en tutu

le lit les puces Ollie et Ethel
le lit – les puces – Oliver et Ethel au lit

la danse Ethel la femme
Stan et Ethel dansent – Ethel, la femme de Joe (Dorothy Granger)

  • Lois Laurel, choisie comme membre du public non crédité dans le cirque, est la vraie fille de Stan Laurel

Maison de tout repos (County Hospital)

affiche

Réalisateur : Ray McCarey et Lloyd French ; Date de sortie : 25/06/1932 ; Durée : 19 mn

Thème : Ollie est à l'hôpital avec une jambe cassée, Stan vient lui rendre visite et finit par se faire expulser avec Ollie ; sur le chemin du retour, Stan écrase la voiture.

générique

Résumé : Ollie est à l'hôpital du comté avec une jambe cassée. Stan lui rend visite (il n'avait rien d'autre à faire) avec un cadeau «réfléchi» d'un sac d'œufs durs et de noix. Ollie se plaint de ne pas pouvoir manger d'œufs durs ou de noix et demande à Stan pourquoi il n'a pas apporté une boîte de bonbons. Stan explique que les boîtes de bonbons coûtent trop cher et qu'Ollie ne lui a pas payé la dernière boîte qu'il lui avait apportée. Tout en mangeant un œuf, Stan renverse une cruche d'eau et Ollie le frappe à la tête avec une bassine.
Le médecin entre pour examiner Ollie et lui dit qu'il devrait être à l'hôpital pendant au moins deux mois. Stan utilise le poids de traction pour casser une noix et la jambe plâtrée d'Ollie frappe le médecin sur la tête. Le médecin attrape le poids dans la colère et tombe par la fenêtre. La jambe d'Ollie vole vers le plafond alors que le médecin se balance de manière précaire.
Le médecin en colère ordonne à la fois au patient et à son ami de quitter l'hôpital. «Tu n'avais rien d'autre à faire, alors tu pensais venir me voir», dit un Ollie irrité. «Ici, pour la première fois de ma vie, je passais un bon moment de paix et tu devais venir le gâcher. Prends mes vêtements”. Avant de partir, Stan se trompe de pantalon et parvient à détruire un pantalon appartenant au voisin de chambre d'Ollie (qui rentre également à la maison), puis il s'assoit accidentellement sur une aiguille hypodermique chargée de sédatif. L'infirmière entre, découvre cela et s'effondre presque dans un rire hystérique.
Stan tente de ramener Ollie à la maison, mais est presque endormi au volant à cause du sédatif, et la voiture se promène de façon imprudente dans les rues... jusqu'à ce qu’elle s’écrase entre deux tramways, la pliant dans un angle de 90 degrés, l’obligeant à ne pouvoir rouler qu'en rond.

l'hôpital la Ford T Stan Laurel
l’hôpital – la Ford T de Stan – Stan Laurel

l'infirmière à l'accueil l'infirmière avec le bébé l'infirmière à l'accueil 2
Oliver Hardy – les infirmières (Dorothy Layton, Lilyan Irene, Betty Danko)

Oliver Hardy l'oeuf le docteur
Oliver Hardy – l’œuf – le Docteur (Billy Gilbert)

le poids la jambe de Hardy le docteur dehors
le poids – Hardy entraîné – le médecin à la fenêtre

les infirmiers le voisin de chambre d'Oliver le pantalon de Hardy
les infirmiers (Baldwin Cooke et Ham Kinsey) – le voisin de chambre (William Austin) – le pantalon de Hardy

l'aiguille l'infirmière Smith Miss Wallace, l'infirmière en chef
la seringue – l’infirmière Smith (Estelle Etterre) – Miss Wallace, l’infirmière en chef (May Wallace)

le policier le tramway la Ford T pliée
le policier (Sam Lufkin) – le tramway – la Ford T pliée

Les deux vagabonds (Scram !)

affiche

Réalisateur : Ray McCarey et Lloyd French ; Date de sortie : 10/09/1932 ; Durée : 19 mn

Thème : Condamnés à quitter la ville pour vagabondage par un juge très sévère, Stan et Oliver rencontrent un sympathique ivrogne qui les invite à dormir dans son luxueux manoir. Mais l'ivrogne s'est trompé d'adresse…

générique

Résumé : L'histoire commence dans une salle d'audience, où Stan et Ollie comparaissent devant le juge Beaumont pour vagabondage. Le duo met rapidement en colère le juge, qui ne leur laisse qu'une heure pour quitter la ville. Plus tard, alors qu'ils marchent sur le trottoir sous une pluie battante, ils rencontrent un homme bien habillé et très ivre qui a perdu la clé de sa voiture dans une bouche d’égout. Comme Stan et Oliver arrivent à lui retrouver sa clé, l’homme ivre les invite à venir dans son manoir. Une fois arrivés à la résidence, l'ivrogne sympathique ne peut pas trouver la clé de sa maison, mais les garçons entrent finalement dans la maison, où ils surprennent une jeune femme, la faisant s'évanouir. Ils la font revenir à elle avec ce qu'ils pensent être de l'eau, mais c'est du gin, et elle devient ivre. Tandis que les trois écoutent la musique et dansent dans la chambre de la femme, l'ivrogne dans le couloir apprend du majordome Hawkins qu'il est dans la mauvaise maison, alors il s'éloigne pour trouver sa vraie maison. Bientôt arrive le vrai propriétaire du manoir ; c'est le juge Beaumont ! Trouvant Stan et Ollie à l'étage avec sa femme ivre et portant ses pyjamas, le juge enragé s'avance inquiétant vers Stan et Ollie, qui se retirent à la hâte dans un coin de la chambre. Stan, paniqué, coupe les lumières et le film se termine dans l'obscurité avec seulement les bruits de verre brisé, des cris, des tourbillons et des explosions…

le tribunal Laurel et Hardy le juge Braumont
le tribunal – Laurel et Hardy - le juge Beaumont (Richard Cramer)

voiture Lincoln Model L Sport Phaeton 1929 de l'ivrogne l'ivrogne le policier
la Lincoln Model L Sport Phaeton 1929 de l’ivrogne – l’ivrogne (Arthur Housman) – le policier (Sam Lufkin)

Oliver Hardy Stan Laurel Hawkins le valet
Oliver Hardy – Stan Laurel – Hawkins, le valet des Beaumont (Wilson Benge)

Laurel et Hardy dans la chambre Mme Beaumont
Laurel et Hardy en pyjamas dans la chambre de M. Beaumont - Mme Beaumont (Vivien Oakland)

Laurel et Hardy bonnes d’enfants (Their First Mistake)

Réalisateur : George Marshall ; Date de sortie : 05/11/1932 ; Durée : 20 mn

Thème : Pour convaincre Mme Hardy de ne pas divorcer, son mari adopte un bébé mais c’est trop tard et Laurel et lui doivent s’occuper de l’enfant.

générique

Résumé : Cela ne va pas bien entre Oliver et son épouse : elle est agacée par le fait que son mari passe plus de temps avec son ami Stan. Stan appelle Oliver pour lui proposer une sortie mais celui-ci fait croire à sa femme qu'il s'agit de son chef au travail. Stan qui ne comprend pas vient chez Ollie pour lui confirmer que c’était bien lui qui appelait ! Après une dispute furieuse, Mme Hardy dit qu'elle le quittera si Ollie sort à nouveau avec Stan. Afin de la faire revenir sur sa décision en l'attendrissant, Stan propose à son ami d'adopter un enfant pour le couple. Malheureusement, alors qu'ils rentrent à la maison avec ledit enfant, la femme d’Ollie a quitté leur appartement, et un juge délivre un document informant Ollie qu'elle le poursuit pour divorce, nommant Stan comme codéfendeur. Stan préférerait s'en aller mais Oliver lui rappelle sa responsabilité envers l'enfant. Le nouveau couple prend donc en charge l'enfant, à sa manière.

Oliver Hardy Arabella Hardy Stan Laurel
Oliver Hardy – Arabella Hardy (Mae Busch) Stan Laurel

Laurel et Hardy le bébé le voisin
Laurel et Hardy – le bébé (Marjorie Campbell) – le voisin (George Marshall)

le juge le lampadaire le biberon
le juge (Billy Gilbert) – le lampadaire – le biberon

Marchands de poissons (Towed in a Hole)

affiche

Réalisateur : George Marshall ; Date de sortie : 31/12/1932 ; Durée : 20 mn

Thème : Laurel et Hardy sont vendeurs de poissons ambulants. Stanley a une idée géniale : s'ils pêchaient eux-mêmes leur poisson, ils n'auraient pas à l'acheter...

générique

Résumé : Laurel et Hardy travaillent dans le secteur du poisson. Ils font le tour de la ville pour voir s'ils peuvent en vendre. Stan suggère qu'ils attrapent leur propre poisson et gardent tous les bénéfices. Ollie aime l'idée d'éliminer les “intermédiaires”, alors ils achètent Ruth, un bateau au rebut dans la casse de Joe. Afin de pouvoir remettre ce dernier à flot et de vérifier son étanchéité, autre idée géniale, ils décident de le remplir d'eau ! Après quelques revers tels que la chute d'une ancre à travers la coque et le sciage à travers le mât, les deux compères sont remplis de bonne intention et décident même d'arrêter de se comporter en gamins et de cesser leurs enfantillages coutumiers. Ils réussissent à réparer le bateau. Lorsque le bateau est enfin prêt, il l’accroche à leur voiture et décident de hisser la voile. Le bateau et la voiture sont emportés et sont détruits !

Laurel et Hardy la casse Joe le vendeur
Laurel et Hardy – la casse – Joe le vendeur du bateau (Billy Gilbert)

le bateau Oliver Hardy Stan Laurel
le bateau Ruth – Oliver Hardy – Stan Laurel

le tuyau d'arrosage la peinture l'ancre
le tuyau d’arrosage – la peinture – l’ancre

les seaux d'eau le mât Laurel seul
les seaux d’eau – le mât – Stan puni

le canard la voile le bateau et la Ford T détruits
le canard – la voile – le bateau et la Ford T détruits

  • Le titre "Towed in a Hole" est un jeu de mots sur le nom d'un plat britannique traditionnel, "Toad in the Hole", composé de saucisses dans une pâte de pudding du Yorkshire. Né en Angleterre, Stan Laurel utilisera à nouveau le terme comme une insulte dans le long métrage de Laurel & Hardy "Way Out West" (1937)
  • Le nom du bateau "Ruth L" apparaît sur la proue. C'était le nom du yacht de Stan. Leur yacht a été nommé d'après sa femme, Ruth Laurel

Suivant : les films de Laurel et Hardy : les courts-métrages : 7) l’année 1933

Aucun commentaire:

Publier un commentaire