lundi 1 février 2021

Cinéma : les films de Laurel et Hardy : les courts-métrages : 5) l’année 1931

Précédent : les films de Laurel et Hardy : les courts-métrages : 4) l’année 1930

Drôles de bottes / Les Carottiers 1 (Be Big)

Réalisateur : James W. Horne et James Parrott ; Date de sortie : 07/02/1931 ; Durée : 24 mn

Thème : Pour se rendre à un congrès à Atlantic City, Laurel et Hardy doivent revêtir leur tenue de cavalier ce qui implique le port de bottes de cheval. L'opération serait toute simple si... Hardy n'essayait pas de chausser les bottes de son compère. La majeure partie du film est consacrée à cette tentative difficile !

générique

Résumé : Laurel et Hardy sont à l'hôtel avec leurs épouses, et se préparent tous à partir en week-end au bord de la mer, lorsque le téléphone sonne. C'est Cookie, un ami de nos compères qui les appelle de leur Club de cavalier pour les inviter à un événement en leur honneur et quand Ollie dit qu'ils ne pourront pas y assister, il le persuade avec des détails irrésistibles de l'événement qu'il serait des plus profitables pour eux de venir faire la bringue...
Oliver décide alors de se faire semblant d’être malade et propose à leurs épouses qu'elles partent seules, Stan et lui les rejoindront le lendemain. Le stratagème fonctionne et voilà nos deux lurons en train de se préparer à aller au club. Mais l'uniforme de ce dernier se compose d'une culotte de cheval et d'une paire de bottes, et Oliver a toutes les peines du monde à retirer l'une des bottes de Stan de son pied...
Pendant ce temps, les épouses parvenues à la gare constatent qu'elles ont raté leur train et décident de retourner à l'hôtel…

Oliver Hardy Stan Laurel Cookie
Oliver HardyStan Laurel – Cookie (Baldwin Cooke)

les amis Mme Hardy Mme Laurel
les amis du club – Mme Hardy (Isabelle Keith) – Mme Laurel (Anita Garvin)

le serviteur la fourrure les bottes
le groom (Charlie Hall) – Hardy malade – les bottes

le clou le rideau le lit
le clou – le rideau – le lit

le taxi le bagagiste le chauffeur de taxi
le taxi – le bagagiste (Spencer Bell) – le chauffeur de taxi (Chet Brandenburg)

  • C'était la dernière apparition d'Anita Garvin dans un court-métrage de Laurel et Hardy ; depuis 1927, “Why Girls Love Sailors” (“Il était un petit navire”), elle est apparue dans plus d'une douzaine de courts-métrages de Laurel et Hardy. Elle reviendra en 1938 pour leur long métrage “Swiss Miss” et à nouveau en 1940 dans “A Chump à Oxford”.

On rentre au bercail (Chickens come home)

Réalisateur : James W. Horne ; Date de sortie : 21/02/1931 ; Durée : 27 mn

Thème : Ollie est candidat à la mairie mais son ancienne maîtresse essaie de le faire chanter avec une ancienne photo. Stan tente d'aider Ollie à garder le maître-chanteur. Mais il va encourir la colère de l'acariâtre Mme Laurel.

générique

Résumé : Oliver Hardy est un honnête homme qui aspire à la respectabilité d’un notable. Ainsi, patron d’une entreprise d’engrais et de fertilisants, jeune marié, il brigue le poste de maire de la ville. Il prépare un discours pour sa campagne électorale avec son bras droit et associé, Stan Laurel, lorsqu'une ancienne maîtresse lui rend visite, bien décidée à le faire chanter si elle n'est pas payée au moyen d'une photo compromettante d'elle-même sur les épaules d'Ollie à la plage. Ollie accepte de la rencontrer ce soir-là pour régler l’affaire. Lorsque Mme Hardy arrive pour rappeler à Ollie qu'ils organisent un dîner important pour sa campagne électorale ce soir-là, la femme est cachée à la hâte dans la salle de bain. Mme Hardy aperçoit la fourrure d'hermine blanche appartenant à la première femme et Ollie dit que c'est un cadeau de Noël précoce. Elle part avec la fourrure. La femme qui fait du chantage part en exigeant qu'Ollie se rende à son appartement ce soir-là. Ollie recrute l'employé Stan pour qu'il se rende à l'appartement de la femme pour tenter de la contenir pendant qu'Ollie assiste à la fête. Ils téléphonent à l’épouse autoritaire de Stan pour lui expliquer qu'il sera en retard mais elle n'accepte pas cela. Elle dit à Ollie qu'elle brisera les bras de Stan s'il est en retard, mais Ollie dit simplement à Stan qu'il peut être absent aussi longtemps qu'il le souhaite. Stan se rend chez le maître chanteur avec un bouquet de fleurs. La femme demande le numéro de téléphone d'Ollie, et elle l'appelle pendant son dîner, provoquant une variété de malentendus et de soupçons d'infidélité entre les garçons.
Finalement, Laurel, incapable de la maîtriser sera obligé de la suivre chez Hardy. Ollie la fait passer pour Mme Laurel pour éviter les soupçons. Après le départ des invités, Ollie menace de tuer la femme, la faisant s'évanouir. Mme Hardy dit qu'elle préparera la chambre d'amis pour que M. et Mme Laurel y restent. Stan a l'air inquiet. La vraie Mme Laurel arrive armée d'une hachette et Stan s'enfuit.

Oliver Hardy Stan Laurel le secrétaire
Oliver HardyStan Laurel – le secrétaire (Baldwin Cooke)

les secrétaires l'ancienne petite amie d'Oliver la servante
les employés de bureau (Ham Kinsey, Clara Guiol, Dorothy Layton, Venise Lloyd) – l’ancienne maîtresse d’Oliver (Mae Busch) – la servante

Mme Hardy Mme Laurel le valet
Mme Hardy (Thelma Todd)Mme Laurel (Norma Drew) – le valet (James Finlayson)

le juge et sa femme M. et Mme Holyday l'amie de Mme Laurel
le juge (Charles K.French) et sa femme (Gertrude Pedlar) – M. Holliday (Frank Holliday) et sa femme – l’amie de Mme Laurel (Patsy O'Byrne)

la voiture de l'amie la bagarre Ollie déguisée en femme
la voiture de l’amie – les spectateurs de la bagarre (Gordon Douglas, Elizabeth Forrester, etc.) – Hardy en femme

  • “Chickens Come Home” peut être considéré comme un remake parlant de la comédie muette “Love 'Em and Weep” de Fred Guiol sortie en 1927. Oliver Hardy (qui avait un petit rôle de juge) joue le rôle principal, qui était à l'origine joué par James Finlayson dans la version muette. Finlayson est relégué au petit rôle du majordome dans la version sonore. Stan Laurel et Mae Busch jouent les mêmes rôles dans les deux films

Les carottiers (Laughing Gravy)

affiche

Réalisateur : James W. Horne ; Date de sortie : 04/04/1931 ; Durée : 28 mn

Thème : Par une nuit d'hiver enneigée, Laurel et Hardy essaient de garder leur chien de compagnie Laughing Gravy caché de leur propriétaire, la plupart du temps sans succès. Le propriétaire leur ordonne finalement de partir, mais le destin prend un coup de main.

générique

Résumé : Stan et Ollie sont au lit, quand le hoquet de Stan réveille Ollie. Oliver, après avoir souffert en silence pendant quelques instants, réveille Stan. Stan, d'une manière très clownesque, boit un verre d'eau et essaie de se rendormir, seulement pour réveiller Laughing Gravy, le chien, dont les aboiements réveillent leur propriétaire. Le propriétaire jette le chien dehors et Stan décide qu'il va sauver son chien. Ollie insiste pour le faire, cependant, puisque Stan réveillera le propriétaire. Ollie réussit à trouver Laughing Gravy, mais se retrouve enfermé dehors. Ce scénario de base se répète plusieurs fois, entraînant la chute d'Ollie dans un baril d'eau de pluie gelé, se bloquant hors de la fenêtre de l'appartement, descendant (et détruisant) la cheminée en brique, etc. les garçons vont être expulsés de l'appartement (après avoir poussé à bout leur pauvre propriétaire), lorsque le film prend une tournure très inattendue. Stan reçoit une lettre l'informant qu'il a hérité de la fortune de son oncle à la condition qu'il rompt tout contact avec Oliver Hardy. Stan reçoit un chèque de 1000 $ pour sceller l'affaire. Au début, Stan ne montre pas la lettre à Ollie, jusqu'à ce qu'Oliver, dans une scène prolongée très drôle “culpabilise” Stan en partageant la lettre. Avec la bénédiction d'Oliver, Stan se prépare à partir pour toujours. Au dernier moment, cependant, Stan déchire la lettre et retourne à Oliver. Ému, Oliver pense que Stan a abandonné l'argent pour lui, mais Stan lui dit qu'il l'a fait pour son chien.

Laurel et Hardy le chien le propriétaire
Laurel et Hardy – Laughing Gravyle propriétaire (Charlie Hall)

Stan Laurel Oliver Hardy Hardy rejoint sa chambre    
Stan LaurelOliver Hardy

le tonneau Hardy gelé la cuisine
le tonneau gelé – Hardy gelé – le propriétaire dans la cuisine

le toit enneigé Hardy dans la cheminée l'homme ivre
le toit enneigé – Hardy dans la cheminée – l’ivrogne (Charles Dorety)

la toilette du chien la toilette le chèque
lavage du chien – le chèque

  • Comme souvent lors de leur période de transition entre cinéma muet et cinéma parlant, “Laughing Gravy” reprend l'histoire de “Angora Love”, le dernier film muet de Laurel et Hardy sans pourtant en être véritablement un remake. Cette intrigue de l’animal dans la pension a également été reprise avec un gorille dans “Prenez garde au lion”
  • "Laughing Gravy" était le vrai nom du petit chien. Il a fait de nombreuses apparitions dans les productions Hal Roach

Les bijoux volés (The Stolen Jools)

affiche

Réalisateur : William C. McGann ; Date de sortie : 04/04/1931 ; Durée : 19 mn

Thème : Au bal annuel, les bijoux de la star de cinéma Norma Shearer ont été volés. La police enquête...

générique

Résumé : Dans un poste de police de Los Angeles, on rapporte que les perles de Norma Shearer ont été volées. Un détective est envoyé au domicile de l'actrice pour interroger les invités, dont la plupart sont des stars hollywoodiennes célèbres. Le détective finit par chasser des pistes dans toute la ville, se retrouvant dans un studio de cinéma, où il apprend la vérité derrière «les perles glissantes» .
Laurel et Hardy n’apparaissent que quelques secondes en deux plans. Ils accompagnent dans la voiture de police le détective chargé de mener l'enquête. Ils se trouvent sur la banquette avant, Oliver au volant comme il se doit et lorsque Stan tente de toucher aux commandes, il se prend un coup sur les doigts. Dans le deuxième plan, l'arrivée sur les lieux du crime, la voiture se disloque lorsque Stan appuie sur un bouton du tableau de bord.

01 au commissariat 1 (Wallace Beery) 01 au commissariat 2 (Buster Keaton)
Au commissariat : le sergent (Wallace Beery) – un policier (Buster Keaton)

01 au commissariat 3 01 au commissariat 4 (Edward G. Robinson et George E. Stone)
les policiers (dont Jack Hill et J. Farrell MacDonald) – les gangsters (Edward G. Robinson et George E. Stone)

02 les représentants de la loi Laurel et Hardy 02 les représentants de la loi le détective (Eddie Kane) 02 les représentants de la loi voiture Ford T
les représentants de la loi : les policiers (Stan Laurel et Oliver Hardy) – le détective (Eddie Kane) – la Ford T

03 au domicile de la victime 6 (Polly Moran) 03 au domicile de la victime 7 (Norma Shearer) 03 au domicile de la victime 8 (Hedda Hopper)
au domicile de la victime : la bonne de Norma (Polly Moran) – la propriétaire des bijoux volés (Norma Shearer) – l’amie de Norma (Hedda Hopper)

03 au domicile de la victime les enfants 1 (Farina) 03 au domicile de la victime les enfants 2 (Stymie) 03 au domicile de la victime les enfants 3
03 au domicile de la victime les enfants 4 03 au domicile de la victime les enfants 5 et le chien Pete
les petites canailles (Allen 'Farina' Hoskins, Matthew 'Stymie' Beard, Norman 'Chubby' Chaney, Mary Ann Jackson, Shirley Jean Rickert, Bobby 'Wheezer' Hutchins, Pete le chien)

04 Tête à tête 1 (Joan Crawford et William Haines) 04 Tête à tête 2 le petit chien volé 05 sur la balançoire (Dorothy Lee)
Tête à tête : Joan Crawford et Williams Haines – le chien volé – sur la balançoire : Dorothy Lee

06 au restaurant 1 (Victor McLaglen et Edmund Lowe) 06 au restaurant 2 (El Brendel)
au restaurant : le sergent Flagg (Victor McLaglen) et le sergent Quirt (Edmund Lowe) – le serveur (El Brendel)

07 à l'hôtel 1 (Charlie Murray et George Sidney) 07 à l'hôtel 2 (Winnie Lightner) 07 à l'hôtel 3 (Fifi d'Orsay)
à l’hôtel : Kelly (Charles Murray) et Cohen (George Sidney) – Winnie Lightner – Fifi d’Orsay

07 à l'hôtel 4 (Warner Baxter) 07 à l'hôtel 5 (Irene Dunne) 08 au comptoir 1 (Bert Wheeler et Robert Woolsey)
Warner Baxter – Irene Dunne – au comptoir : Bert Wheeler et Robert Woolsey

09 au studio de cinéma 1 (Richard Dix) 09 au studio de cinéma 2 (Claudia Dell et Lowell Sherman)
au studio : Richard Dix – Claudia Dell et le metteur en scène (Lowell Sherman)

10 les journalistes 1 (Stuart Erwin, Eugène Pallette, Gary Cooper et Skeets Gallagher) 10 les journalistes 2 (Wynne Gibson) 10 les journalistes 3 (Buddy Rogers)
les journalistes : Stuart Erwin, Eugene Pallette, Gary Cooper, Richard 'Skeets' Gallagher - Wynne Gibson - Charles 'Buddy' Rogers

11 le détective (Maurice Chevalier) 12 sous les arbres 1 (Douglas Fairbanks Jr et Loretta Young) 12 sous les arbres 2 (Richard Barthelmess)
le détective : Maurice Chevalier – sous les arbres : Douglas Fairbanks Jr et Loretta Young - Richard Barthelmess

12 sous les arbres 3 (Charles Butterworth) 13 couples à la maison 1 (Bebe Daniels et Ben Lyon) 13 couples à la maison 2 (Frank Fay er Barbara Stanwyck)
Charles Butterworth – couples à la maison : Mme Ben Lyon (Bebe Daniels) et Ben Lyon – Mme Frank Fay (Barbara Stanwyck) et Frank Fay

14 scène de film (Jack Oakie et Fay Wraye) 15 le projectionniste (George Gabby Hayes) et Little Bill (Billy Rhodes) 16 Mitzy Green résout le mystère
scène de film : Jack Oakie et Fay Wray – le projectionniste : George 'Gabby' Hayes et le livreur de film (‘Little Billy' Rhodes) – la résolution du mystère : Mitzi Green

  • Ce film réunit des vedettes des studios : Warner Brothers, RKO Radio Pictures, Metro-Goldwyn-Mayer, Paramount Pictures et Hal Roach Studios afin de collecter des fonds pour la National Variety Tuberculosis Sanatorium. Il est considéré comme le film rassemblant le plus grand nombre de caméos de l'histoire du cinéma. Le sponsor du film est Chesterfield Cigarettes (ironie pour les spectateurs d’aujourd’hui !).

Justes noces (Our Wife)

Réalisateur : James W. Horne ; Date de sortie : 16/05/1931 ; Durée : 20 mn

Thème : Un millionnaire veut marier sa plantureuse fille mais repousse Oliver qu'il ne souhaite pas avoir pour gendre. Ce dernier avec la complicité de Stan va enlever la dulciné...

générique

Résumé : Oliver envisage d'épouser sa chérie Dulcy avec Stan comme son témoin. Ce dernier prépare la table avec un gâteau sur lequel il aperçoit des mouches qu’il tue en vaporisant le gâteau de tue-mouches ! Les plans d’Ollie sont contrecarrés lorsque le père de Dulcy voit une photo d'Ollie et interdit le mariage, puis il enferme sa fille dans sa chambre. Ollie a l’intention de délivrer Dulcy pour s’enfuir et se marier. Après les maladresses typiques de Laurel et Hardy, ils parviennent à éloigner la fille de la maison de son père. 
Après cela, Ollie, sa grosse fiancée et Stan tentent de s'entasser dans une minuscule voiture que Stan a louée pour leur fuite, alors qu’Ollie s’attendait à une « limousine ». Après beaucoup de difficultés, ils réussissent finalement à monter eux-mêmes et une valise dans la voiture, mais au fur et à mesure qu'ils s'éloignent, la voiture s'incline sous le poids et la tête de Stan traverse le toit. Ils arrivent quand même chez le juge de paix où ils sont accueillis par sa femme qui va réveiller son mari. Le juge qui louche marie Ollie à Stan !

Oliver Hardy Stan Laurel les mouches sur le gâteau
Oliver HardyStan Laurel – les mouches sur le gâteau

le tue-mouche Hardy dans le gâteau Dulcy la mariée
le tue-mouches – Oliver dans le gâteau – Dulcy (Babe London)

le père de la mariée les domestiques le valet
le père de Dulcy (James Finlayson) – les domestiques – le valet (Charley Rogers)

la voiture l'entrée dans la voiture Laurel dans la voiture
la scène de la voiture

Mme Gladding le juge Gladding
Mme Gladding (Blanche Payson) – le juge Gladding (Ben Turpin)

Toute la vérité (Come Clean) 

affiche

Réalisateur : James W. Horne ; Date de sortie : 19/09/1931 ; Durée : 20 mn

Thème : Stanley et sa femme viennent sonner à l’improviste chez Oliver et son épouse qui tentent, en vain, de ne pas leur répondre. Oliver et Stanley sortent acheter des glaces. Au retour, ils sauvent une désespérée qui tentait de se suicider. La jeune femme vient perturber leurs ménages respectifs…

générique

Résumé : M. et Mme Hardy souhaitent passer une soirée tranquille dans leur appartement, mais sont interrompus lorsque M. et Mme Laurel leur rendent visite. Après que Stan a dit qu'il aimerait manger de la glace, lui et Ollie sortent en chercher. Sur le chemin du retour, ils empêchent une femme nommée Kate de se suicider. Kate est ingrate et fait des menaces contre les garçons à moins qu'ils ne s'occupent d'elle. Ils passent une soirée effrénée à essayer de la garder hors de vue de leurs femmes. Kate est finalement cachée dans la salle de bain des Hardy avec Stan.
Kate est rapidement dénoncée et arrêtée comme criminelle recherchée par un policier convoqué par le portier de l'immeuble, et Stan est informé qu'il a droit à une récompense de 1000 $ pour sa capture. Lorsque Stan suggère de dépenser de l'argent en crème glacée, Ollie le vide dans la baignoire.

Oliver Hardy et sa femme Stan Laurel et sa femme Kate
Oliver Hardy et sa femme (Gertrude Astor) – Stan Laurel et sa femme (Linda Loredo)Kate (Mae Bush)

Stan Laurel Oliver Hardy Mme Laurel et Mme Hardy
Stan LaurelOliver HardyMme Laurel et Mme Hardy

le vendeur de glaces le portier le réceptionniste
le vendeur de glaces (Charlie Hall) – le portier (Tiny Sandford) – le réceptionniste (Gordon Douglas)

l'inspecteur de police Laurel au bain la baignoire
l’inspecteur de police (Eddie Baker) – Laurel dans le bain – Laurel disparu de la baignoire

  • Le film débute comme “Should Married Men Go Home ?”, M. et Mme Hardy aspirent à un peu d'intimité que vient gâcher Laurel
  • Linda Loredo, qui joue Mme Laurel, était apparue dans plusieurs versions en langue étrangère de plusieurs courts métrages précédents. C'était son seul rôle dans un film de Laurel et Hardy en anglais. Elle est décédée le 11 août 1931, un mois avant la sortie du film.

Les deux campeurs / Une bonne action (One Good Turn)

affiche

Réalisateur : James W. Horne ; Date de sortie : 31/10/1931 ; Durée : 28 mn

Thème : Stan et Oliver sont réduits à la mendicité. Une vieille dame leur offre le couvert.

Résumé : Après avoir brûlé leur tente de camping, perdu leurs vêtements rétrécis au lavage, et leur nourriture, Stan et Ollie disent souffrir de la Grande Dépression et mendient de la nourriture. Une vieille dame sympathique leur offre des sandwichs. Profitant de leur repas, ils apprennent que la vieille dame sera expulsée de sa maison par Finlayson, un méchant propriétaire, parce qu'elle a été volée et ne peut pas payer son hypothèque de 100 $. Ils ne savent pas que la vieille dame répète une pièce de théâtre. Stan et Ollie décident de rembourser la vieille dame en vendant leur voiture. Pendant la vente aux enchères, un homme ivre qui achète la voiture 100 $, met un portefeuille dans la poche de Stan. Stan, en donnant l’heure à un passant, surenchérit à 125 $ et garde la voiture qui s’écroule dans la pagaille. Ollie accuse Stan d'avoir volé la vieille dame mais quand ils retournent chez la vieille dame, ils entendent la vérité. Stan se venge d'Ollie.

Oliver Hardy Stan Laurel le linge
Oliver HardyStan Laurel – les vêtements lavés

l'incendie de la tente Ford Model T les acteurs
l’incendie de la tente – la Ford Model T – les acteurs de la pièce (Gordon Douglas, Dorothy Granger, Snub Pollard, Lyle Tayo)

la vieille dame James Finlayson Laurel et Hardy
la vieille dame (Mary Carr) – James Finlayson – Laurel et Hardy

l'acheteur le passant qui demande l'heure les clients
l’ivrogne (Billy Gilbert) – le passant qui demande l’heure – les clients d’un magasin

les passants la Ford T détruite destructin du hangar
les passants – la Ford détruite – le hangar détruit

  • Lois, la fille de Stan Laurel, avait peur d'Oliver Hardy lorsque son père était frappé par Hardy dans de nombreux films de Laurel et Hardy. Aussi, Laurel a écrit une scène dans laquelle c’est lui qui frappait Hardy.

Les deux légionnaires (Beau Hunks)

affiche

Réalisateur : James W. Horne ; Date de sortie : 12/12/1931 ; Durée : 37 mn

Thème : Oliver est amoureux. Hélas, la belle lui écrit que c’est fini entre eux et les deux compères s’engagent dans la Légion étrangère (française !) pour noyer le chagrin d’Oliver…

générique

Résumé : Stan et Ollie sont à la maison pendant qu'un Ollie en mal d'amour chante et joue du piano pour sa chérie absente Jeanie-Weenie (vue toujours en photo), avant de révéler à Stan qu'il va l'épouser. Le facteur délivre une lettre de Jeanie-Weenie rompant avec Ollie pour un autre. Un Ollie au cœur brisé annonce que tous les deux rejoindront la Légion étrangère française, car c'est le seul endroit où il pourra l'oublier. Lorsqu'ils arrivent à la caserne en Algérie française, ils découvrent que non seulement tous les autres soldats essaient aussi d'oublier les amours perdues, mais ils essaient tous d'oublier le même amour perdu qu'Ollie : Jeanie-Weenie !
Une tentative du duo pour quitter la Légion est rejetée avec colère par le commandant du camp et l'ensemble du peloton est envoyé en marche forcée. Un éclaireur entre précipitamment dans le camp pour dire que la forteresse de la Légion Fort Arid doit être assiégée par des membres de la tribu indigène de Riff et que la garnison est envoyée pour la défendre. Le duo est coupé du reste du régiment dans une tempête de sable mais atteint la forteresse avant les autres. Étonnamment, à l'aide de barils de clous, les garçons vainquent les Riffians par eux-mêmes et le chef des Riffians se révèle être une autre des conquêtes de Jeanie-Weenie !

Oliver Hardy Stan Laurel la photo de Jeanie-Weenie
Oliver HardyStan Laurel – la photo de Jeanie-Weenie (Jean Harlow)

le facteur la légion les légionnaires 1
le facteur – la caserne – les légionnaires

le Capitaine Schulz le Colonel les nouvelles recrues
le Capitaine Schulz (Harry Schultz) – le Colonel (Charles Middleton) – les nouvelles recrues (dont Charlie Hall et Billy Bletcher)

une nouvelle recrue 1 une nouvelle recrue 2 une nouvelle recrue 3
les nouvelles recrues avec la photo de Jeanie-Weenie (Bob Kortman, Ham Kinsey et Dick Gilbert)

Laurel et Hardy le garde les pieds
Laurel et Hardy – le portier – les pieds

Marconi Ally, l'informateur Arabe la chambrée le Commandant de Fort-Arid
Marconi Ally, l’informateur (William Gillespie) – la chambrée – le Commandant de Fort-Arid (Broderick O'Farrell)

le chef de la Riff Raff un soldat arabe le fusil
le chef de la Riff-Raff (James W. Horne) – un soldat arabe – le fusil

les clous les Rifains
les clous – les Riffains

  • En janvier 1992, sept jours après que Hal Roach ait célébré son centième anniversaire, lorsque l’on lui a demandé lequel de ses films était son préféré, il a choisi “Beau Hunks”. Roach a dit que c'était uniquement parce que la "principale dame" Jean Harlow - qui avait commencé au studio de Roach mais était devenue une star à la MGM - est apparue dans Beau Hunks pour rien !

On The Loose

Réalisateur : Hal Roach ; Date de sortie : 26/12/1931 ; Durée : 20 mn

Thème : Les filles, fatiguées d'être emmenées à Coney Island par tous les garçons du coin, rencontrent deux Anglais qui leur proposent de les emmener à un rendez-vous - à Coney Island !

générique

Résumé : Zasu et Thelma, deux jeunes femmes, rentrent à leur appartement exténuées par une énième sortie au parc d'attractions de Coney Island. Tout en se couchant elles papotent en se remémorant leur journée ennuyeuse et convenue au possible. C'est la dernière fois qu'elles iront à Coney Island.
Le lendemain, se promenant dans la rue, elles sont éclaboussées par la voiture d'un jeune homme roulant dans une flaque de boue. Galant, ce dernier descend s'excuser et les conduit sur le champ chez un grand couturier afin de leur acheter des robes de remplacement. Ensuite, pour se faire pardonner, il propose de sortir Zasu et Thelma en leur réservant quelque chose de distrayant et d'original ! Lorsqu'il vient les chercher, il a même prévu un chevalier servant pour Zasu...
Et voilà nos deux couples en route pour... Coney Island ! Le rendez-vous ne se passe pas bien et ils sont soulagés de rentrer chez eux.
À la fin du film, on frappe à la porte de l'appartement de Thelma et Zasu. Stan et Ollie apparaissent et leur demandent de sortir avec eux à Coney Island. Irritées par l'offre, les colocataires frustrées commencent à jeter des ornements à Stan et Oliver qui battent en retraite précipitamment.

Zasu Pitts Thelma Todd voiture Packard Deluxe Eight Club Sedan 1931
Zasu (Zasu Pitts) – Thelma (Thelma Todd) – la Packard de M. Loder

M. Loder les passants chez le couturier
M. Loder (John Loder) – les passants – chez le couturier

Pierre le couturier la servante une cliente du couturier
Pierre le couturier (Billy Gilbert) – la servante – une cliente

les mannequins 1 les mannequins 2 l'ami de M. Loder
les mannequins – l’ami de M. Loder (Claud Allister)

Coney Island le stand de fléchettes le tenancier du stand de fléchettes
Coney Island – le stand de fléchettes

le tenancier du stand de tir la maison du rire les spectateurs
le tenancier du stand de tir (Charlie Hall) – la maison du rire – les spectateurs

les clowns la femme du client belliqueux le tenancier du tonneau tournant
le visiteur belliqueux (Otto Fries) et les clowns – la femme du belliqueux (Dorothy Layton) – le tenancier du tonneau qui tourne

la roue qui tourne les jambes entremêlées le tenancier du toboggan
la roue qui tourne – le tenancier du toboggan

le petit garçon le quatuor dans l'eau Laurel et Hardy
le petit garçon (Buddy McDonald) – le quatuor dans l’eau – Laurel et Hardy

  • Laurel et Hardy sont à l'écran pendant seulement 41 secondes !

Suivant : les films de Laurel et Hardy : les courts-métrages : 6) l’année 1932

Aucun commentaire:

Publier un commentaire