jeudi 19 décembre 2019

Noël 2019 au Havre : 2) le conte de Noël : le goûter surprise

Retour à la principale animation qui égaie les Noëls au Havre depuis 20 ans : le conte de Noël à l’Hôtel de ville. Du 1er décembre 2019 au 5 janvier 2020, l’exposition, scénarisée par Raoul Dollat, responsable des ateliers techniques de la Ville du Havre, s’anime sous les arcades extérieures et dans le forum de l’Hôtel de Ville. Intitulée « Le goûter surprise ! », l’exposition est façonnée par une centaine de personnages. Bella, la petite rouge-gorge, le capitaine Moofle ou encore Tornade, le renne, emmènent les visiteurs dans les aventures rocambolesques du Père Noël.

A Noël 2018, le conte ne débutait que dans le forum, bien que les vitrines extérieures présentaient les ours du Père Noël qui accueillaient les visiteurs. En 2019, l’histoire débute de nouveau dès l’extérieur (malheureusement mon APN ne permet pas d’obtenir des photos correctes sans reflets du décor d’en face !) 

2019.12.15-001

  • Bella la petite rouge-gorge photographiait son nid décoré pour l'hiver quand le crissement de pas dans la neige l'alerta. Le doigt sur le bouton de son appareil, elle attendit...
    - OHHHHHH ! LE PÈRE NOËL ! Que fait-il ici loin du village?
    Le vieil homme se dirigea droit vers un tronc d'arbre et sortit un objet d'une cachette secrète.
    - OHHHHH! LA CLÉ MAGÏQUE ! dit Bella.
    En appuyant dessus, le père Noël fit apparaître un gâteau qu'il s'empressa d'avaler, sans en laisser la moindre miette. Il reposa la clé et repartit rapidement.
    - OH OH OH, voilà des photos bien intéressantes ! se réjouit Bella.

2019.12.15-002

  • Au village, c'était le 1er décembre. Les petits lutins et les oursons ouvrent gaiement leur calendrier sous l'œil attendri des plus âgés.
    - Vous avez remarqué ? Le père Noël se promène souvent seul, dit l'un d'eux.
    - Ça lui arrive parfois à l'approche de Noël, précise un autre, il vieillit...
    - Oui, c'est triste ! ajoute un vieux lutin, très triste !
    - Faisons-lui un cadeau ! ça lui remontera le moral !
    - Un cadeau ? Quel cadeau ? Il n'a besoin de rien ! Rappelez-vous, il y a quelques années on lui avait offert un rocket traîneau pour remplacer ses rennes. Il n'avait pas vraiment apprécié !

2019.12.15-003

  • - Regardez ces photos les amis ! dit Bella.
    - OUHHHH ! Il utilise la clé magique pour se goinfrer tout seul !
    Ils éclatèrent de rire.
    - On sait ce qu'il reste à faire, dit le chef d'atelier, on va lui préparer un “GOÛTER SURPRISE” avant Noël et on va aussi lui faire une bonne farce !
    - J'ai une idée ! dit soudain Bella, je vais demander à Romain le pâtissier de nous aider ! Je le connais bien.
    - Parfait ! dit le chef d'atelier, et, prenant Bella à part il lui glissa deux mots dans l'oreille avant son départ.

2019.12.15-004

  • A «La bûche d'or», Bella essayait de convaincre le lièvre pâtissier.
    - Les lutins ne savent donc pas cuisiner ? demanda Romain après l'avoir écoutée.
    - De belles pâtisseries comme les tiennes ils ne pourront jamais !
    - Alors d'accord, dit le lièvre flatté, je viendrai après avoir terminé mes bûches de Noël. En attendant, préparez-moi la cuisine et désignez une équipe pour m'assister. Voici ce qu'il me faudrait, ajouta-t-il en donnant une fiche au rouge-gorge.
    Bella repartit et alla au passage récupérer... la fameuse clé magique près de son nid.

2019.12.15-005

  • De retour au village, il transmit toutes les recommandations du lièvre au chef d'atelier qui désigna trois lutins, parmi les plus gourmands, comme marmitons.
    - La pâtisserie c'est simple, il faut de la farine, du sucre, des œufs, du beurre. Voyons donc ce qu'il veut nous faire faire, dit un lutin en prenant les recettes.
    - Cannes de Noël rouges et vertes, truffes au chocolat... OUH LA LA ! c'est bien compliqué !
    - Installons la cuisine en attendant, proposa un autre, ça au moins on sait faire.
    Et, ouvrant une grosse malle il commença à lancer les ustensiles à ses amis. Finalement, tout se retrouva à la bonne place.
    - Romain sera content ! Conclut l'un des lutins.

2019.12.15-006

  • Pendant ce temps-là, un lutin entrait dans la chambre du grand-père qui ronflait comme un bienheureux. Il prit les mesures des vêtements, la pointure des bottes et la taille des moufles, du bonnet et de la houppelande. Notant tout dans un petit calepin, il repartit comme il était venu... silencieusement sur la pointe des pieds.

2019.12.15-007

  • De son côté, Tornade bichonnait son traîneau.
    - Je teste un nouvel appareil, dit-il à l'ourson qui le regardait avec curiosité, il me permet de localiser la maison de chaque enfant ! Comme ça, si on a du retard, père Noël peut larguer les colis sans descendre dans les cheminées.
    - Comment ça s'appelle ? demanda l'ourson intrigué.
    -    Un G.P.S. ! Gadget de parachutage sécurisé, répondit fièrement Tornade, c'est une invention personnelle ! ajouta-t-il en bombant le torse.
    - WAOUH ! Grogna l'ourson admiratif.

2019.12.15-008

  • Pour animer le goûter, les lutins ont prévu un orchestre. Dans le grenier de l'usine à jouets, ils récupèrent de vieux objets pouvant servir d'instruments.
    - Un entonnoir, avec ça on fait un cor, dit l'un en soufflant dedans
    - Des casseroles et des marmites pour la batterie, dit l'autre en frappant dessus
    - Des gobelets pour faire du rythme ajoute le premier
    - Des tubes et des tuyaux pour faire des instruments à vent renchérit le second
    - On va faire un super orchestre! Mais qui le dirigera ? demande un lutin.
    - Tu n'es pas au courant ? Il paraît que le Capitaine Moofle va venir en personne.
    - Alors là ! C'est du gâteau ! répondit l'autre.

2019.12.15-009
Après cette introduction la suite se situe à l’intérieur de l’hôtel de ville où le ton est donné avec ce gros gâteau qui accueille le visiteur.

2019.12.15-010 2019.12.15-014

  • Au village, l'arrivée du pâtissier tirant une grosse luge s'est faite discrètement... Dans la cuisine, il s'adresse à son équipe.
    - Bien, voici les gâteaux à réaliser, dit-il en les sortant des cartons sous le regard des lutins.
    - Ça va vous plaire, mes petits amis ! D'abord, observez-les très attentivement puis dessinez-les sur une feuille et enfin... dégustez-les ! Car, ajouta-t-il, un marmiton ne peut travailler le ventre vide !
    - Alors c'est parti ! conclut-il sous les cris de joie des trois gourmands.

2019.12.15-011 2019.12.15-012 2019.12.15-013
2019.12.15-015 2019.12.15-016 2019.12.15-017
Que de bons gâteaux !

2019.12.15-018 2019.12.15-019
2019.12.15-020 2019.12.15-026
De grosses parts de gâteaux renferment des souvenirs de jeux et jouets d’enfants

2019.12.15-021 2019.12.15-022

  • Dans la cuisine, chacun se mit à l'ouvrage. Mais, les lutins sont très farceurs... Un rien les amuse ! comme casser des œufs sur la tête du copain ou souffler la farine... jusqu'au moment où...
    - Que fais-tu malheureux ? cria Romain à l'un des lutins munis d'un pot de peinture verte.
    - Je vais teinter la pâte à pistache...
    - Mais... ils sont fous ces p'tits bonshommes ! De la peinture dans mes gâteaux ! Dehors ! Sortez d'ici !

2019.12.15-023

  • En décembre, les jours passent vite, la plupart des petites fenêtres du calendrier sont désormais ouvertes. Le père Noël se renfrognait de plus en plus en pensant à sa clé disparue.
    - Tiens, dit l’ancien en riant, il a dû se passer quelque chose, père Noël ne sort plus beaucoup en forêt…
    Tigré, l'un des chats du vieil homme se promenait partout dans le village, il inspectait les moindres recoins, les greniers et même les décors du cinéma à l'abandon.
    - Z'auriez pas vu une clé avec des boutons ? demandait-il soupçonneux.
    - Une clé ? pour quoi faire ?  répondaient-ils tous goguenards.

2019.12.15-024 2019.12.15-025

2019.12.15-028 2019.12.15-029
2019.12.15-027

  • Romain à la recherche des trois lutins arriva essoufflé et en colère dans la chocolaterie mais les doux effluves de cacao et de pralines apaisèrent finalement tout le monde. Les lutins étaient impressionnés par l'application des petites oursonnes qui tournaient le chocolat noir avec de belles cuillères en bois.
    - Prenez-en de la graine, leur dit Romain, te travail c'est du sérieux !
    - Il faut que les bottes restent souples, comme si on devait les chausser ! Rajoute donc un peu de beurre ! s'exclamèrent les lutins en regardant les dessins affichés au mur, les bottes du père Noël !
    - Super les filles ! Tous ces habits en chocolat ! C'est une sacrée surprise !

2019.12.15-030

  • Désespérant de retrouver sa clé perdue, père Noël s'entraînait au fonctionnement du GPS souvent perturbé par des notes de musique qui venaient éclater sur le traîneau.
    - Mais qu'est-ce qu'ils fabriquent en bas ces loustics ?
    - Ils ont créé un orchestre, répondit Tornade.
    Un orchestre ? Mais, ils n'ont pas autre chose à faire ! C'est demain qu'on livre les jouets ! ajouta-t-il passablement irrité.
    Le lendemain, 24 décembre exactement, Bella fut chargée de lancer l'opération «SURPRISE !».
    HMMMFI UN FANTÔME ! hurla Tornade en faisant un grand écart dans le ciel.
    - Ce n'est que moi, dit Bella, la petite rouge-gorge de fa forêt. Ce sont les lutins qui m'ont aspergée de farine...
    - Père Noël, dit Bella, le capitaine Moofle est au village ! Il veut vous voir !
    - Ah ça... Tornade tu entends ! Quelle bonne nouvelle ! Tornade vite, on redescend sans attendre !
    À peine arriva-t-il que l'orchestre, emmené par le pingouin, l'accueillit sur l'air des P'tits biscuits de Nantes.

2019.12.15-031
Encore un beau gâteau !

2019.12.15-032 2019.12.15-034 2019.12.15-035

2019.12.15-036

2019.12.15-033
En voilà une belle buche !

2019.12.15-037 2019.12.15-038
2019.12.15-039 2019.12.15-040
2019.12.15-041 2019.12.15-042

  • - Mais que se passe-t-il ici ? interrogea le vieil homme, qui, tournant la tête aperçut plus loin une farandole de gâteaux plus beaux les uns que les autres.
    Toujours en musique, il suivit, comme dans un rêve, Romain le lièvre et ses marmitons qui l’invitèrent à découper une énorme charlotte aux framboises. Les lutins et les oursons l'entourèrent affectueusement en riant pendant qu'il tentait avec un couteau de faire des parts égales.
  • Quand il devina les contours de sa clé magique recouverte de crème et de framboise, père Noël commença à comprendre...
    - LA CLÉ, LA CLÉ ! OOOOOOH LA CLÉ ! hurlèrent les lutins.
    - Vous m'avez bien eu mes enfants, et c'est mérité ! La gourmandise est un vilain défaut, mais grâce à vous et, j'imagine, à ce lièvre et aux marmitons nous allons maintenant tous ensemble partager ce merveilleux goûter.
    La petite fête battait son plein quand le carillon de l’horloge se mit à tinter.
    - Il faut y aller ! semble dire Tornade en faisant de grands gestes derrière la fenêtre.
    - Va plutôt me chercher mon costume, ordonna père Noël en continuant de se goinfrer.

2019.12.15-043 2019.12.15-044

  • De retour quelques instants plus tard, le renne bredouilla :
    - Les habits… ils. ils ont, ils ont rétréci !
    Père Noël se tourna vers les lutins en charge du pressing qui venaient de réaliser que les vêtements étaient restés à bouillir pendant le goûter...

2019.12.15-046 2019.12.15-045

  • - Que fait-on maintenant ? Quelqu'un a une idée ici ?
    - Oui, dit Romain à la surprise générale, J'en ai une ! tu vas faire ta tournée en chocolat !
    - En chocolat ? C'est une plaisanterie ?
    - Non, non, c'est sérieux, on va utiliser le costume en chocolat que nous avons réalisé pour décorer le goûter. Il est exactement à tes mesures ! Et fait de telle façon qu'il est très souple. Tu pourras l'en filer sans problème.

2019.12.15-047 2019.12.15-048

  • C'est donc recouvert de chocolat des pieds à la tête que père Noël sous l'œil effaré de Tornade et ses rennes prit son envol dans la nuit de Noël… Mais, ce qui devait arriver... arriva !
    Après plusieurs passages dans les cheminées, le chocolat commença à fondre... Le vieil homme se retrouva bien vite, sans chemise, sans pantalon... en caleçon !
    - Ils me le paieront, ils me le paieront ces maudits lutins! ne cessait-il de marmonner.
  • Finalement, c'est l'invention de Tornade qui permit de continuer la livraison en évitant au père Noël une humiliante descente de cheminées, à moitié nu !
    Les lutins en rigolent encore, depuis, ils ont l'habitude de s'offrir des chocolats à Noël, une façon comme une autre de se rappeler leur «GOÛTER SURPRISE» devant le sapin décoré.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire