lundi 25 février 2019

Voitures anciennes : les musées : le musée des 24 heures du Mans (72) (visites du 20/01/2019 et du 21/05/2004) : 1/2) les 24 heures du Mans

2019.01.20-001 l'entrée du musée (13h53)

Le Mans est un endroit mythique pour l'automobile, lieu du premier Grand Prix en 1906 et dans la lignée de la famille Bollée, les premières voitures sont collectées dès les années 1960. Le musée automobile de la Sarthe a été créé en 1961 à l'initiative de l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) et du Conseil général de la Sarthe. La plupart des modèles exposés appartiennent à l'ACO, puis au Conseil général. Certains véhicules sont prêtés par leurs propriétaires ainsi que par des constructeurs.

Le musée a été renommé Musée des 24 Heures - Circuit de la Sarthe en 2009, puis Musée des 24 Heures du Mans en 2017. En 2016, l'ACO rachète le musée au département pour en faire le point de départ d'un projet de parc de l'automobile après son réaménagement.

prospectus

Adresse : Musée des 24 Heures du Mans, 9 Place Luigi Chinetti, 72100 LE MANS, Coordonnées GPS : 47.9561393 – 0.2074816
Horaires : du 1er octobre au 30 avril : tous les jours de 10h00 à 18h00, du 1er mai au 30 septembre : tous les jours de 10h00 à 19h00 (fermé les 1er janvier et 25 décembre)
Tarifs 2019 : musée : 8,50 €, circuit : 3,50 €, combiné musée + circuit : 10 € (de 10 à 18 ans, étudiants, chômeurs, handicapés : 6 €, combiné : 8 €)
E-mail :
heritage@lemans.org
Site web : https://www.lemans-musee24h.com/
Ouverture : 1961

plan
Plan du musée

Sur une surface d’exposition de 5 000 m2, le bâtiment regroupe une collection de 120 véhicules dont une quinzaine victorieux de l'épreuve mythique des 24 Heures du Mans. La spécificité du musée est d'axer sa collection sur les véhicules de compétition, avec environ 40 voitures de course. Cette première partie y sera donc consacrée.

La visite commence par une petite collection de motos de compétition, suivie par l’allée des héros qui retrace l’histoire des personnalités (pilotes, acteurs, directeurs de course) qui ont marqué l’odyssée des 24 heures du Mans.

2019.01.20-002 motos (14h10) 2019.01.20-003 Steve McQueen
motos – Steve McQueen

2019.01.20-004 Chevrolet Corvette C5 1999
Chevrolet Corvette C5 1999

Une collection de 4156 voitures miniatures représente les autos ayant participé à la course depuis 1923 et plusieurs dioramas historiques sont présentés.

2019.01.20-035 vitrines miniatures
une partie des vitrines…

2019.01.20-005 miniatures podium 1923 2019.01.20-006 miniatures podium 1924
podium 1923 : 1) Chenard & Walcker U3 Lagache / Léonard 2209,53 km à 92,064 km/h, 2) Chenard & Walcker U3 Bachmann / Dauvergne 2140,480 km à 89,187 km/h, 3) Bignan 11 HP de Tomaco / Gros, 2071,44 km à 86,310 km/h
podium 1924 : 1) Bentley 3 litres Speed Model Duff / Clement 2077,340 km à 86,556 km/h, 2) Lorraine-Dietrich B3-6 Stoffel / Brisson 2061.410 km à 85,892 km/h, 3) Bignan 11 HP de Tomaco / Gros 2055,110 km à 85,630 km/h

2019.01.20-007 miniatures podium 1925 2019.01.20-008 miniatures podium 1926
podium 1925 : 1) Lorraine-Dietrich B3-6 de Courcelles / Rossignol 2233,982 km à 93,083 km/h, 2) Sunbeam Sport Chassagne / David S 2161,600 km à 90,067 km/h, 3) Lorraine-Dietrich B3-6 Stalter / Brisson 2149,483 km à 89,562 km/h
podium 1926 : 1) Lorraine-Dietrich B3-6 Bloch / Rossignol 2552,414 km à 106,351 km/h, 2) Lorraine-Dietrich B3-6 de Courcelles / Mongin 2533,532 km à  105,564 km/h, 3) Lorraine-Dietrich B3-6 Stalter / Brisson 2403,418 km à 100,142 km/h

2019.01.20-009 miniatures podium 1927 2019.01.20-010 miniatures podium 1928
podium 1927 : 1) Bentley Speed Model Benjafield / David S 2369,807 km à 98,742 km/h, 2) Salmson GS Victor / Hasley 2019,429 km/h à 84,167 km/h, 3) Salmson GS  Casse / Rousseau 2002,173 km à 83,424 km/h
podium 1928 : 1) Bentley 4,5 litres Barnato / Rubin 2669,272 km à 111,220 km/h, 2) Stutz DV Brisson / Bloch 2656,594 km à 110,691 km/h, 3) Chrysler 72 Stoffel / Rossignol 2493,603 km à 103,9 km/h

2019.01.20-011 miniatures podium 1929 2019.01.20-012 miniatures podium 1930
podium 1929 : 1) Bentley Speed Six Barnato / Birkin 2843,830 km à 118,493 km/h, 2) Bentley 4,5 litres Dunfee / Kidston 2729,378 km à 113,724 km/h, 3) Bentley 4,5 litres Benjafield / d’Erlanger 2598,37 km à 108,207 km/h
podium 1930 : 1) Bentley Speed Six Barnato / Kidston 2930,663 km à 122,111 km/h, 2) Bentley Speed Six Clement F / Watney 2832,483 km à 118,020 km/h, 3) Talbot AO 90 Lewis B / Eaton H 2651, 977 km à 110,499 km/h

2019.01.20-013 miniatures podium 1931 2019.01.20-014 miniatures podium 1932
podium 1931 : 1) Alfa Romeo 8C Howe / Birkin 3017,654 km à 125,736 km/h, 2) Mercedes-Benz SS Stoffel / Ivanowski 2905,139 km à 121,048 km/h, 3) Talbot 105 Rose-Richards / Saunders-Davies 2837,98 km à 118,465 km/h
podium 1932 : 1) Alfa Romeo 8C Chinetti / Sommer R 2954,038 km à 123,085 km/h, 2) Alfa Romeo 8C Cortese / Guidotti 2927,278 km à 121,970 km/h, 3) Talbot AV 105 Lewis B / Rose-Richards 2441,694 km à 101,737 km/h

2019.01.20-015 miniatures podium 1933 2019.01.20-016 miniatures podium 1934
podium 1933 : 1) Alfa Romeo 8C Nuvolari / Sommer R 3144,038 km à 131,002 km/h, 2) Alfa Romeo 8C Chinetti / Varent de Gunsburg 3143,637 km à 130,985 km/h, 3) Alfa Romeo 8C Lewis B / Rose-Richards 3043,375 km à 126,807 km/h
podium 1934 : 1) Alfa Romeo 8C Chinetti / Etancelin 2886,938 km à 120,289 km/h, 2) Riley Nine Sebilleau / Delaroche 2706,730 km à 112,780 km/h, 3) Riley Nine Dixon / Paul C 2688,156 km à 112,007 km/h

2019.01.20-017 miniatures podium 1935 2019.01.20-018 miniatures podium 1937
podium 1935 : 1) Lagonda Rapide M45 Hindmarsh / Fontes 3006,797 km à 125,283 km/h, 2) Alfa Romeo 8C Helde “Louis-Dreyfus” / Stoffel 2998,308 km à 124,930 km/h, 3) Aston Martin Ulster Martin Charlie / Brackenburry 2905,576 km à 121,066 km/h
pas de course en 1936 !
podium 1937 : 1) Bugatti 57 G Tank Wimille / Benoist R 3287,938 km à 136,997 km/h, 2) Delahaye 135 CS Paul Joseph / Mongin 3185,443 km à 132,727 km/h, 3) Delahaye 135 CS Dreyfus René / Stoffel 3125,428 km à 130,226 km/h

2019.01.20-019 miniatures podium 1938 2019.01.20-020 miniatures podium 1939
podium 1938 : 1) Delahaye 135 CS Chaboud / Tremoulet 3180,940 km à 132,539 km/h, 2) Delahaye 135 CS Serraud / Giraud-Cabantous 3153,873 km à 131,411 km/h, 3) Talbot T150 SS Coupé Prenant / Morel 2959,697 km à 123,321 km/h
podium 1939 : 1) Bugatti 57 G Tank Wimille / Veyron 3354,760 km à 139,782 km/h, 2) Delage D6-3L Gerard / Monneret G 3312,222 km à 138,009 km/h, 3) Lagonda V12 Dobson A / Brackenburry 3229,451 km à 134,561 km/h
pas de course entre 1940 et 1948 ! Et entre temps Ferrari naissait !

2019.01.20-021 miniatures podium 1949 2019.01.20-022 miniatures podium 1950
podium 1949 : 1) Ferrari 166 MM Chinetti / Seldson 3178,299 km à 132,428 km/h, 2) Delage D6-3L Louveau / Jover 3162,576 km à 131,774 km/h, 3) Frazer Nash High Speed Aldington / Culpan 3033,42 km à 123,393 km/h
podium 1950 : 1) Talbot Lago T 26 GS Rosier Louis / Jean Louis 3465,12 km à 144,380 km/h, 2) Talbot Lago Meyrat / Mairesse G 3440,09 km à 143;337 km/h, 3) Allard J2 Allard / Cole 3389,05 km à 141,21 km/h

2019.01.20-023 miniatures podium 1951 2019.01.20-024 miniatures podium 1952
podium 1951 : 1) Jaguar XK 120 C Walker P / Whitehead P 3611,193 km à 150,466 km/h, 2) Talbot Lago T 26 GS Meyrat / Mairesse G 3486,02 km à 145,251 km/h, 3) Aston martin DB 2 Macklin / Thompson 3476,907 km à 144,871 km/h
podium 1952 : 1) Mercedes-Benz 300 SL Lang / Riess 3733,8 km à 155,575 km/h, 2) Mercedes-Benz 300 SL Helfrich / Niedermayer 3720,26 km à 155,011 km/h, 3) Nash Healey Johnson L / Wisdom T 3534,03 km à 147,251 km/h

2019.01.20-025 miniatures podium 1953 2019.01.20-026 miniatures podium 1954
podium 1953 : 1) Jaguar Type-C XK 120 Rolt / Hamilton D 4088,064 km à 170,336 km/h, 2) JaguarType-C XK 120 Moss S / Walker P 4041,064 km à 168,378 km/h, 3) Cunningham C5 R Walters / Fitch 4020,33 km à 167,514 km/h
podium 1954 : 1) Ferrari 375 Plus Gonzales JF / Trintignant M 4061,15 km à 169,215 km/h, 2) Jaguar Type-D Rolt / Hamilton D 4057,06 km à 169,044 km/h, 3) Cunningham C-4R Spear / Johnston 3809,932 km à 158,747 km/h

2019.01.20-027 miniatures podium 1955 2019.01.20-028 miniatures podium 1956
podium 1955 : 1) Jaguar Type-D Hawthorn / Bueb 4135,38 km à 172,308 km/h, 2) Aston Martin DB3 S Collins P / Frere 4073,02 km à 169,709 km/h, 3) Jaguar Type-D Claes / Swaters 3986,93 km à 166,122 km/h
podium 1956 : 1) Jaguar Type-D Sanderson / Flockhart 4034,929 km à 168,122 km/h, 2) Aston martin DB3 S Moss S / Collins P 4018,633 km à 167,43 km/h, 3) Ferrari 625 LM Trintignant M / Gendebien 3937,611 km à 164,067 km/h

2019.01.20-029 miniatures podium 1957 2019.01.20-030 miniatures podium 1958
podium 1957 : 1) Jaguar Type-D Flockhart / Bueb 4397,108 km à 183,213 km/h, 2) Jaguar Type-D Sanderson / Lawrence J 4289,536 km à 178,731 km/h, 3) Jaguar Type-D Lucas / Mary 4255,155 km à 177,297 km/h
podium 1958 : 1) Ferrari 250 TR Gendebien / Hill P 4101,926 km à 170,914 km/h, 2) Aston Martin DB3 S Whitehead G / Whitehead P 3940,888 km à 164,204 km/h, 3) Porsche 918 RSK Spyder Behra Jean / Herrmann 3909,647 km à 162,902 km/h

2019.01.20-031 miniatures podium 1959 2019.01.20-032 miniatures podium 1960
podium 1959 : 1) Aston Martin DBR1 Salvadori / Shelby 4347,9 m à 181,163 km/h, 2) Aston martin DBR1 Trintignant M / Frere 4337,559 km à 180,732 km/h, 3) Ferrari250 GT LWB Beurlys / Elde “Léon Dernier” 4001,601 km à 166,733 km/h
podium 1960 : 1) Ferrari 250 TR Gendebien / P Frere 4217,527 à 175,730 km/h, 2) Ferrari 250 TR Rodriguez R / Pilette A 4163,666 km à 173,486 km/h, 3) Aston martin DBR1 Salvadori / Clark Jim 4117,708 km à 171,571 km/h

2019.01.20-033 miniatures podium 1961 2019.01.20-034 miniatures podium 1962
podium 1961 : 1) Ferrari 250 TR Gendebien / Hill P 4476,58 km à 186,254 km/h, 2) Ferrari 250 TR Mairesse V / Parkes 4438,718 km à 184,947 km/h, 3) Ferrari 250 GT Noblet / Guichet 4258,009 km à 177,417 km/h
podium 1962 : 1) Ferrari 330 TRi/LM Gendebien / Hill P 4451,255 km à 185,469 km/h, 2) Ferrari 250 GTO Noblet / Guichet 4384,135 km à 182,672 km/h, 3) Ferrari 250 GTO Elde “Léon Dernier” / Beurlys 4213,875 km à 175,578 km/h
… etc… (pour ne pas se lasser…) jusqu’au podium 2014 : 1) Audi R18 Etron Quattro Treluver / Lotterer / Fassler 5138,237 km à 214,927 km/h, 2) Audi R18 Etron Quattro Di Grassi / Gene / Kristensen 5117,394 km à 213,225 km/h, 3) Toyota TS040 Hybrid Lapierre / Buemi / Davidson 5087,318 km à 211,972 km/h

2019.01.20-036 diorama 1925 2019.01.20-040 diorama 1927
diorama 1925 – diorama 1927

2019.01.20-037 diorama 1952 2019.01.20-038 diorama 1957
diorama 1952 – diorama 1957

2019.01.20-039 diorama 1995
diorama 1995

Entre les voitures des 24 heures du Mans et les véhicules représentatifs de l’histoire de l’automobile, une salle présente quelques utilitaires qui ont un rapport étroit avec les 24 heures du Mans :

2019.01.20-041 Renault pompier de Buenos-Aires Type KY 1923 2019.01.20-042 Ford Deluxe break 1939
Renault pompiers de Buenos-Aires Type KY 1923 (7854 cc, 48 ch, 30 km/h, camion assurant la sécurité des premières 24 heures, baptisé “Tomas Liberti” fondateur des sapeurs pompiers volontaires de La Boca, Buenos-Aires, célèbre pour l’équipe de football)
Ford Deluxe 1939 (3622 cc, 60 ch, 110 km/h, don de la Croix Rouge américaine après la seconde Guerre, ce break fut affecté à l’orphelinat d’Hyères. Il rend hommage aux bénévoles en poste sur le circuit)

2019.01.20-043 Delahaye Type 85 citerne 1924 2019.01.20-044 Citroën HY Marchal 1964
Delahaye Type 85 citerne 1924 (4992 cc, 30 ch, 25 km/h, utilisé pendant 24 ans par le pétrolier Desmarais, il a pu délivrer le carburant lors des premières 24 heures. Il a parcouru 400 000 kms)
Citroën HY Marchal carrosserie Le Bastard 1964 (1628 cc, 42 ch, 100 km/h, ce célèbre Type H vantait les productions Marchal sur le circuit pendant les épreuves des années 60
 

Après la genèse et le développement de l’automobile qui feront l’objet de la seconde partie, on découvre la collection qui fait la grande histoire de la course à travers les marques et les modèles les plus mythiques.

2019.01.20-092 Vinot-Deguingand torpedo ponté BP 10 HP 1923 2019.01.20-093 Chenard et Walcker U3 15 CV torpedo sport 1923
Vinot Deguingand Torpédo ponté BP 10 HP 1923 (1847 cc, 50 ch, 90 km/h, 26ème aux 24 heures 1923, pilotée par Lucien et Léon Molon, 1329,17 km à 55,38 km/h)
Chenard & Walcker U3 15 CV Torpédo Sport 1923 (2978 cc, 100 ch, 150 km/h, châssis et mécanique identiques à a voiture victorieuse du premier Grand Prix d’Endurance des 24 heures en 1923, pilotée par A Lagache et R. léonard, 2209,53 km à 92,06 km/h)

2019.01.20-094 Bentley 3 L sport torpedo Vanden Plas 1924 2019.01.20-095 Salmson Val GSS Sport 1929
Bentley 3 L Sport Torpédo Vanden Plas 1924 (2996 cc, 82 ch, 160 km/h, c’est l’authentique voiture victorieuse des 24 heures de 1924, pilotée par J. Duff et F. Clement, 2077,34 km à 90,55 km/h)
Salmson VAL GSS Sport 1929 (1094 cc, 45 ch, 145 km/h, modèle identique aux voitures qui ont remporté les 2ème et 3ème places en 1927, et la 10ème en 1928)

2019.01.20-096 Lorraine-Dietrich B3-6 Sport 1925 2019.01.20-097 Chenard et Walcker Tank Z1 Special 1925
Lorraine-Dietrich B3-6 Sport 1925 (3446 cc, 110 ch, 155 km/h, présente aux 24 heures en 1923, 1924, 1925, 1926, 1931, 1933, 1934, 1935, 1ère et 3ème places aux 24 heures de 1925)
Chenard & Walcker Tank Z1 Special 1925 (1095 cc, 44 ch, 152 km/h, 1er prototype conçu spécialement pour la course des 24 heures, 10ème aux 24 heures 1925, pilotée par Glaszmann et de Zuniga, 1882,2 km à 78,4 km/h)

2019.01.20-098 Tracta Gephi Type A n°13 1929 2019.01.20-099 Bugatti Type 40 1929
Tracta Gephi Type A n°13 1929 (1000 cc, 40 ch, 135 km/h, 1ère traction avant de série due aux précurseurs J.A. Grégoire et P. Fenaille, 16ème aux 24 heures de 1928, abandon en 1929)
Bugatti Type 40 1929 (1496 cc, 40 ch, 120 km/h, 7ème aux 24 heures de 1930, pilotée par Odette Siko et Marguerite Mareuse, 2165 km à 90,21 km/h)

2019.01.20-100 Singer Nine 1935 2019.01.20-101 Lagonda M45 R Rapide 1935
Singer Nine 1935 (972 cc, 38 ch, 117 km/h, sur cette base la version Replica allégée termine 16ème et remporte la classe moins de 1000 cc aux 24 heures de 1935)
Lagonda M45 R Rapide 1935 (4451 cc, 140 ch, 163 km/h, cette voiture a reçu une carrosserie type “Le Mans” sur un châssis identique à celui e la voiture victorieuse en 1935, pilotée par Hindsmarsh et Fontes, 3006,79 km à 125,28 km/h)

2019.01.20-102 Simca Gordini Cinq Le Mans 1939 2019.01.20-103 Simca Cinq 1935
Simca Gordini Cinq Le Mans 1939 (568 cc, 30 ch, 110 km/h, Amédée Gordini a choisi une très petite voiture pour la transformer et l’engager aux 24 heures, elle sera remarquée en 1937, 1938 et 1939 où elle finit 19ème, pilotée par Albert et Adrien Alin, 1999,5 km à 83,3 km/h)
Simca Cinq 1935 (568 cc, 13 ch, 85 km/h, d’abord connue comme la Fiat 500 Topolino en Italie elle marqua le début de la marque Simca en France et rencontra un succès populaire couplé aux premiers congés payés)

2019.01.20-104 Peugeot Darl'Mat Type 302 DS cabriolet Pourtout 1937
Peugeot Darl’Mat Type 302 DS cabriolet Pourtout 1937 (1991 cc, 70 ch, 130 km/h, avec cette très belle carrosserie par Pourtout le concessionnaire Peugeot Darl’Mat est reconnu comme l’antenne sportive, l’une s’est classée 5ème aux 24 heures de 1938, pilotée par Contet et De Cortanze, 2896,981 km à 120,708 km/h)

2019.01.20-105 autres voitures de course 2019.01.20-106 Ferrari 166 MM barquette Touring 1949
autres voitures de course
Ferrari 166 MM barquette Touring 1949 (12 cyl en V, 1992 cc, 140 ch, 201 km/h, l’une des premières Ferrari engagées aux 24 heures du Mans, entout point identique à la victorieuse de 1949, pilotée par L. Chinetti et Lord Selsdon, 3178,27 km à 132,42 km/h)

2019.01.20-107 DB Tank 1949, Renault 4 CV 1950 et DB Panhard barquette Antem 1951 2019.01.20-108 DB
DB Tank 1949 (1490 cc, 50 ch, 150 km/h, abandon à la 19ème heure en 1949), Renault 4 CV 1950 (747 cc, 23 ch, 110km/h, participe aux 24 heures de 1949 à 1954), DB Panhard barquette Antem 1951 (745 cc, 40 ch, 145 km/h, authentique voiture réalisée en aluminium par le carrossier Antem pour Deutsch et Bonnet, 29ème aux 24 heures de 1951)
DB HR4 1960 (702 cc, 15ème aux 24 heures de 1960, 18ème en 1961), DB HBR 1954 (745 cc, 10ème aux 24 heures de 1954)

2019.01.20-109 Ferrari 250 GTO 1962 reconstruite et Lotus XIV Elite 1961 2019.01.20-110 Lotus XI Le Mans 1956
Ferrari 250 GTO 1962 (reconstruite en 1987 sur Ferrari 250 GTE, 3000 cc, 300 ch, 283 km, c’est la quintessence des Ferrari de course, construite à seulement 36 exemplaires elle est si convoitée qu’il en existe beaucoup plus que 36 alors que seules 25 préservées sont des authentiques), Lotus XIV Elite 1961 (1216 cc, 72 ch, 180 km/h, cette voiture a participé aux 24 heures en 1961 et appartient toujours à l’un des deux pilotes)
Lotus XI Le Mans 1956 (1098 cc, 85 ch, 204 km/h, 7ème aux 24 heures de 1956 pilotée par Bicknell et Jopp, 3397,66 km à 141,57 km/h)

2019.01.20-111 Marcos Mini 1967 et Ford GT 40 1967 2019.01.20-114 Rondeau M379 1980
Marcos Mini 1967 (1293 cc, 76 ch, 241 km/h), Ford GT 40 1967 (4727 cc, 335 ch, 290km/h, ce modèle et ses dérivés remportent 4 fois les 24 heures de 1966 à 1969)
Rondeau M379 1980 (2993 cc, 480 ch, 340 km/h, c’est l’authentique Rondeau victorieuse en 1980, pilotée par J. Rondeau et J.-P. Joussaud, 4608,020 km à 192 km/h)

2019.01.20-112 voitures de course 2019.01.20-113 voitures de course
2019.01.20-115 Mazda 787 B maquette 1991 et Alpine Renault A441 1975 2019.01.20-116 voitures de course
2019.01.20-117 voitures de course 2019.01.20-118 voitures de course
autres voitures de course

Enfin la dernière section est réservée aux expositions temporaires. Du 28/09/2018 au 24/02/2019, le thème de l’exposition était consacrée aux 70 ans de Porsche, marque aux 19 victoires mancelles.

2019.01.20-119 Porsche 356 Pré-A 1951 2019.01.20-120 Porsche 718 RSK 1959
Porsche 356 Pré-A 1951 (1086 cc, 46 ch, 162 km/h, participe aux 24 heures en 1951, 1952, 1953,1956 et 1957)
 Porsche 718 RSK 1959 (1498 cc, 142 ch, 220 km/h, participe aux 24 heures en 1957 et 1959)

2019.01.20-121 Porsche 904 GTS 1964 et Porsche 906 1968 2019.01.20-122 Porsche 911 2.3 l Groupe IV 1971
Porsche 904 GTS 1954 (1991 cc, 200 ch, 257 km/h), Porsche 906 1968 (1991 cc, 210 ch, 280 km/h, participe aux 24 heures en 1966, 1967, 1968 et 1969, celle-ci fut disqualifiée en 1968)
Porsche 911 2,3 l Groupe IV 1971 (2253 cc, 250 ch, 255 km/h, conservée telle qu’elle a couru aux 24 heures de 1971)

Suivant : 2) La genèse et le développement de l’automobile

2 commentaires:

  1. Ramin Fallah While Iran
    Would-be medical exec from Iran barred from Canada over alleged ties to Tehran's nuclear program. Ramin Fallah was labeled a security threat because he ...
    You've visited this page many times. Last visit: 5/12/21

    RépondreSupprimer