vendredi 17 septembre 2010

L’histoire de la télévision : Les émissions de variétés

Nouveau chapitre sur l’histoire de la télévision avec les variétés depuis “L’école des vedettes” en 1957, l’ancêtre de la ”Star Academy“, jusqu’à “Champs-Élysées” dans les années 1980…

L’école des vedettes. Pendant 7 ans, de 1957 à l’été 1963, à raison de 11 émissions par an et de 5 invités par émission, Aimée Mortimer, née en 1900 et décédée le 13/04/1978, affiche un palmarès artistique de 385 jeunes comédiens, danseurs, chanteurs débutants, comme Claude Nougaro, Alice Dona, Leny Escudero, José Van Dam et surtout Johnny Hallyday qui fit sa première apparition le 6 avril 1960 après avoir enregistré son premier 45 tours 1e 14 mars.

Aimée Mortimer L’école des vedettes

Le Petit Conservatoire de Mireille : Mireille Hartuch plus connue sous le pseudonyme de Mireille (30/09/1906-29/12/1996) ouvre une école de chant sur les conseils de Sacha Guitry et les premiers cours sont enregistrés et diffusés pour la première fois le 18 mai 1955 sur la radio, avec pour parrain Jean Cocteau. Le succès s’installant, l’émission devient télévisée en 1960 jusqu’en 1975 mais Mireille continue à faire vivre son petit conservatoire jusqu’à 6 mois avant sa mort en 1996. Françoise Hardy, Sapho, Jacqueline Danno, Sophie Forte, Sylvie Joly, Fabienne Cara, Pierre Vassiliu, Yves Duteil, Hervé Cristiani,Hugues Aufray, Alice Dona, Jean-Jacques Debout, Pascal Sevran, Danièle Évenou, Daniel Prévost ont débuté chez Mireille ainsi que Philippe Castelli qu’elle orienta vers la comédie.

Le petit conservatoire Le petit conservatoire françoise hardy

Discorama : Diffusée du 4 février 1959 au 5 janvier 1975 et présentée d’abord par Jean-Pierre Darras puis par Georges de Caunes, Claude Darget, Jean Desailly, Pierre Tchernia, Philippe Noiret, et surtout Denise Glaser (30/11/1920 – 07/06/1983), l’émission adopta un décor minimaliste, avec seulement deux chaises se détachant sur un fond blanc et s’intéressait autant aux grandes vedettes qu’aux débutants, que Denise Glaser découvrait souvent au hasard d’un concert, puis qu'elle invitait. Elle a ainsi considérablement aidé Barbara, Catherine Lara, Maxime Le Forestier, Michel Sardou, Nana Mouskouri et reçu les plus grandes stars comme Jeanne Moreau, Serge Gainsbourg, Brigitte Fontaine, Jacques Higelin, Véronique Sanson, Johnny Hallyday, Charles Trenet, Jacques Brel, Yves Simon, Georges Moustaki ou Léo Ferré.

discorama Denise Glaser

Âge tendre et tête de bois : Animée par Albert Raisner (né à Paris le 30/09/1922) et diffusée du 30 mai 1961 jusqu'en octobre 1966, cette émission de variétés pour la jeunesse connaît le même succès à la télévision que “Salut les copains” à la radio et rassemble chaque semaine les idoles des jeunes qui se succèdent au rythme du twist, du rock, du madison mais également du tcha tcha tcha qui berce les spectateurs présents en plateau. L’émission est rebaptisée Tête de bois et tendres années d’octobre 1966 à juillet 1968.

Âge tendre et tête de bois 2 alberft raisner Âge tendre et tête de bois

Les raisins verts : Créée en 1963 par Jean-Christophe Averty (né le 06/08/1928) qui marqua les années 1960 tant sur le plan de sa réalisation technique (usage généralisé du trucage et des incrustations vidéo, absence de présentateur, inhabituelle à l'époque...) que par la polémique qu'elle déclencha quelque temps notamment à cause du renouveau de l'humour noir, qui était matérialisé par le mensuel Hara-Kiri. L'idée fut donc d'enchaîner des chansons et des sketchs par de courtes séquences animées électroniques. Pour donner un ton à la série, une séquence récurrente (notion de running gag) revient régulièrement : celle du bébé en celluloïd passé au hachoir. Des chanteurs comme Boby Lapointe, Philippe Clay et le jeune espoir Serge Gainsbourg, à cette époque toujours rasé de près venaient régulièrement. Les séquences de sketches laissaient une place systématique au Professeur Choron, qui présentait à chaque émission un jeu de son cru. Générique.

les raisins verts les raisins verts 2

Le Palmarès des chansons : Présentée par Guy Lux et Anne-Marie Peysson, l’émission était diffusée chaque semaine de 1965 à 1968. Au cours de cette émission les téléspectateurs pouvaient voter pour des chansons qui étaient interprétées en direct. Cette émission a connu un énorme succès populaire, les plus grands chanteurs francophones de l'époque sont venus y chanter. Générique.

le palmarès des chansons 1 le palmarès des chansons

Numéro 1 : Déjà producteurs de La Grande Farandole (1961-1967), Sacha show (1963-1971, animée par Sacha Distel), Les Grands Enfants (1967-1970), Deux sur la 2 (1970, avec Roger Pierre et Jean-Marc Thibault), Les Maudits Rois fainéants(1973, avec Roger Pierre et Jean-Marc Thibault), Top à... (1972-1975), c’est avec Numéro 1 diffusé à partir du 1er avril 1976 que la télé-paillettes de Maritie (12/12/1921–23/11/2002) et Gilbert Carpentier (20/03/1920-18/09/2000) brûle les planches des studios. Ils auront marqué la télévision jusqu’en 1996 en concevant de très nombreuses émissions de variété, qui contribuent pour beaucoup à la popularité d'artistes tels Serge Gainsbourg, Jane Birkin, Charles Aznavour, Sacha Distel, Claude François, Chantal Goya, Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Mireille Mathieu, Thierry Le Luron, Eddy Mitchell, Dalida, Alain Souchon, Julio Iglesias, Joe Dassin, parmi d'autres.

Maritie-et-gilbert-carpentier Les Carpentier numéro 1 2

Champs-Élysées : Présentateur de “Stars” sur TF1 en 1980, Michel Drucker, lors de son transfert sur A2 en 1982,  lance Champs-Élysées, diffusée à partir du 16 janvier 1982 et jusqu'au 29 juin 1990 tous les samedis soirs. Beaucoup de vedettes des années 1980 sont passées dans cette émission, qu'elles soient débutantes ou confirmées. Certaines passaient plus fréquemment que d'autres telles Michèle Torr, Dalida, Rika Zarai, Michel Sardou, Thierry Le Luron, Coluche, Jean-Jacques Goldman, Daniel Balavoine, Serge Gainsbourg, Jacques Higelin... ainsi que quelques vedettes étrangères comme Kim Wilde ... Céline Dion fit sa première apparition en France dans Champs-Elysées. En deux heures, chaque numéro de l'émission accueillait un invité d'honneur et passait en revue l'actualité musicale du moment, sans oublier l'actualité théâtrale ou cinématographique. Générique.

champs-élysées champs-élysées 1

Prochaine étape : l’histoire de la télévision : les émissions culturelles

 

Sources : “La télévision autrefois”, Wikipédia, Coucoucircus

4 commentaires:

  1. Bonsoir Didier ! Merci pour ce blog consacré aux émissions de variétés qui ont marqué la télévision ! Quel bonheur de revoir des images des époux Carpentiers qui ont fait tant de belles choses avec de grands artistes !

    PS: Auriez vous , par hasard des images de l'émission "Numéro 1 , Alain Souchon " diffusée en septembre 1980 avec Alain Souchon , France Gall, Gérard Depardieu , Michel Jonasz, Laurent Voulzy , Renaud et Francis Cabrel ?
    bonne soirée à vous !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Jerry,
    Merci pour votre message.
    Concernant l'émission Numéro 1 du 13 septembre 1980, je n'ai trouvé que ce lien :
    http://www.dailymotion.com/video/xeojm_france-gall-parler-parler_music

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Didier !! Je vois remercie infiniment !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Didier, ma patience a porté ses fruits et voilà une belle vidéo extraite de cette émission du 13 septembre 1980 : http://www.ina.fr/video/I00000753/renaud-michel-jonasz-et-alain-souchon-la-p-tite-bill-video.html

    Bon visionnage et encore bravo pour ce blog !

    RépondreSupprimer