vendredi 11 juin 2021

Voitures anciennes : les voitures au cinéma : Le Cave se rebiffe

Les automobiles au cinéma ont déjà évoquées dans l’article : “80 voitures mythiques du cinéma”.

Certains films portent un titre sans rapport avec l’automobile alors qu’au moins une voiture est la vedette du film, contrairement à d’autres films qui portent le titre d’une voiture qui n’est pas la vedette de l’histoire !

Et d’autres films ne portent ni un titre évoquant une automobile, ni ne racontent une histoire ayant rapport avec une quelconque voiture ! C’est le cas pour ce film que j’ai revu récemment, mais qui fourmille néanmoins d’une quarantaine de voitures, principalement des françaises des années 1950, qu’on aperçoit dans les rues, souvent en arrière-plan.

Le site  IMCDB.org, qui recense un nombre impressionnant de films et d’automobiles, permet ‘identifier ou se remémorer la plupart des véhicules aperçus dans les films et séries, qu’elles aient ou non un rôle important.

Sujet du film

affiche

Genre : comédie policière ; Réalisateur : Gilles Grangier ; Pays : France ; Année : 1961 ; durée : 1h38

Avec : Jean Gabin (Ferdinand Maréchal, dit « Le Dabe »), Bernard Blier (Charles Lepicard), Maurice Biraud (Robert Mideau, le « Cave »), Ginette Leclerc (Léa Lepicard), Martine Carol (Solange Mideau), Franck Villard (Éric Masson), Antoine Balpétré (Lucas Malvoisin), Françoise Rosay (Mme Pauline), Gérard Buhr (inspecteur Martin), Robert Dalban (inspecteur Maffeux), Albert Dinan (commissaire Rémy), Heinrich Gretler (M. Tauchmann), Charles Bouillaud (un graveur), Hélène Dieudonné (la femme du concierge), Clara Gansard (Georgette), René Hell (le vieux garagiste du Paradis de l'Occasion), Albert Michel (le facteur), Marcel Charvey (le médecin), Paul Faivre (Mathias, concierge), Gabriel Gobin (l'entraîneur hippique à Vincennes), Lisa Jouvet (une infirmière)

Résumé : Charles Lepicard, un tenancier de maison close ruiné par une nouvelle législation, Lucas Malvoisin, un notaire blanchisseur d'argent, et Éric Masson, un jeune truand prétentieux, décident de se lancer dans la « fausse mornifle » (ou « faux talbin ») : la fausse monnaie. Éric, le « grand con », pense qu'il n'y a rien de plus facile, car il sort avec la femme d'un graveur hors pair, Robert Mideau. C'est un « cave », c'est-à-dire, dans le langage des truands, un être ordinaire, crédule et ignorant des pratiques et des codes du Milieu.
Les trois associés se rendent compte rapidement qu'ils ne connaissent rien au métier. Ils prennent alors la décision de faire appel à un expert : Ferdinand Maréchal, alias « le Dabe », qui s'est retiré en Amérique Centrale. Charles s'envole pour le convaincre de se joindre à l'affaire. Le Dabe, après avoir hésité, accepte de s'occuper de l'affaire et revient à Paris, où il n'a pas mis les pieds depuis quinze ans, même si la police ne l'a pas oublié.
Dès son arrivée, le Dabe prend l'affaire en main, avec une rigueur toute professionnelle et ne négligeant aucun détail. Il impose aussi son autorité, ce qui déplaît à ses trois associés. De plus, il a bien de la peine à supporter leur bêtise, leur maladresse et leur vanité. Inversement, il va apprécier de plus en plus Robert Midaud, avec lequel il se lie d'amitié. Celui-ci ne se montrera pas aussi « cave » que prévu.

Les voitures du film

Pas de voiture vedette donc, mais trois autos que l’on voit beaucoup pendant le film, ont un rôle un peu plus important. Bien que le film soit français et que les voitures qui y figurent sont en grande majorité des productions françaises de l’époque ce sont pourtant deux américaines qui sortent du lot !

Cadillac Eldorado 1955 Ford Thunderbird 1957
Cadillac Eldorado 1955 (colorisée en rose comme il se doit !) – Ford Thunderbird 1957

Renault Ondine 1961 et Peugeot 403 1957 Simca Vedette Régence 1957
Peugeot 403 1957(et une Renault Ondine 1961 qui la suit)  – Simca Vedette Régence 1957

D’autres voitures apparaissent dans le flot de circulation, plus ou moins furtivement dans le film…

Ford Crestina Country Squire 1954 Cadillac Series 62 Convertible 1950 et Chevrolet 1956
Au Paradis de l’Occasion : Ford Crestina Country Squire 194 – Cadillac Series 62 Convertible 1950 et Chevrolet 1956

Ford, Buick Special Riviera 1950 et Cadillac voitures 1
Ford, Buick 1950 et Cadillac- etc…

Citroën Traction Avant 11 BL 1937 Citroën Traction Avant et 2 CV AZLP 1959 Citroën 2 CV 1
Citroën Traction Avant – Citroën 2 CV

Citroën 2 CV 2 Citroën 2 CV 3 Citroën 2 CV AZLP 1961
Citroën 2 CV

Citroën DS 19 1956 Citroën Type H 1955 Citroën Type H
Citroën DS – Citroën Type H

Panhard PL17 1960, Renault Dauphine 1958 et Peugeot 404 1960 Renault Dauphine 1961 Renault Dauphine
Panhard PL17 1960, Peugeot 404 1960 et Renault Dauphine 1958 – Renault Dauphine

Renault 4 CV 1 Renault 4 CV 2 Nash Rambler 1951
Renault 4 CV – Nash Rambler 1951

Peugeot 203 1 Peugeot 203 2 Peugeot 203 1957
Peugeot 203

Peugeot 203 cabriolet Peugeot 403 Peugeot 403 1959 et Renault Juvaquatre 1953
Peugeot 203 cabriolet – Peugeot 403 – Renault Juvaquatre

Simca Ariane 1957 Simca Ariane 1961 Simca Aronde 1954
Simca Ariane 1957 et 1961 – Simca Aronde 1954

Simca Vedette Versailles 1956 Ford Crestina 1954 Ford Vedette 1953
Simca Vedette Versailles 1956 – Ford Crestina 1954 – Ford Vedette 1953

Buick LeSabre 1959 voitures 2 voitures 3
Buick Le Sabre – et d’autres alignements de voitures garées au loin…

voitures 4 voitures 5 voitures 7

1 commentaire:

  1. Thanks for sharing this wonderful post with us. This is a movie that I will have to check out. I always enjoy watching the classics from the early days and see all the incredible looking cars from back then. Have a great day and I really enjoyed all the photos you shared.
    Car

    RépondreSupprimer