jeudi 5 avril 2018

Voitures anciennes : bourse d’échanges à Saint-James (50) le 02/04/2018

En ce lundi de Pâques 2018, en balade dans le Sud Cotentin, nous avons visité la bourse d’échanges qui se tenait à Saint-James, dans la Manche.

20180402 Saint-James

Nombre d’exposants vendaient des pièces détachées pour autos, motos, vélos ainsi que des miniatures, des revues techniques, des livres, des plaques, etc, ou d’autres objets sans grand rapport avec les transports, comme des vestes, chaussures, figurines d’oiseaux, etc.

Comme j’ai récemment commencé une nouvelle collection, en faisant une infidélité à Solido, j’ai pu acquérir deux nouveaux modèles d’une collection Altaya à 5 € chacune :

Berliet 11 CV Dauphine 1939 Salmson Sport 2300S 1955
Berliet 11 CV Dauphine 1939 – Salmson Sport 2300S 1955

Attiré également par le Titanic en miniature des Éditions Atlas, je l’ai aussi ramené avant qu’il ne coule… J’attends le France au même format et au même prix !

Titanic

Ce jour j’ai découvert un petit livre sur “100 années de génie automobile”, ouvrage que je n’avais encore jamais vu et que je venais d’acheter 4 € sur une aire d’autoroute alors que je le revois sur un stand à … 10 € ! Ouf, la bonne affaire !

livre 100 ans de génie automobile

En plus de cette bourse d’échanges, de nombreuses autos étaient exposées en extérieur, parmi lesquelles cette petite sélection de mes préférées :

2018.04.02-002 Citroën 2 CV 1949 2018.04.02-005 Renault
Citroën 2 CV 1949 à l’occasion des 70 ans de la 2 CV – Renault

2018.04.02-003 Renault Juvaquatre 2018.04.02-006 Citroën 2 CV
Renault Juvaquatre – Citroën 2 CV

2018.04.02-004 Hudson 2018.04.02-008 Chevrolet Fleetmaster 1948
Hudson – Chevrolet Fleetmaster 1948

2018.04.02-009 Simca Aronde 2018.04.02-010 Panhard PL17b
Simca Aronde – Panhard PL 17b

Une petite vente aux enchères d’une dizaine d’autos avait lieu à 14h30 avec défilé des autos devant le public, à condition d’avoir pensé à mettre de l’essence dans cette assez rare Rambler ! Des affaires étaient à faire car les ventes ont eu du mal à monter, de 300 € pour une Citroën LN à 5000 € (seulement) pour une Peugeot 202 en parfait état de marche ! Motos, tracteur et vélos faisaient aussi partie de la vente.

2018.04.02-011 Peugeot 202 1949 2018.04.02-012 VW Coccinelle 1303
Peugeot 202 – Volkswagen Coccinelle 1303

2018.04.02-013 Renault Rambler 1965 2018.04.02-001 La Licorne 1927 à restaurer
Renault Rambler – La Licorne 1927 à restaurer

Par contre je me répéterais en disant que la bourse en extérieur ne devait être qu’un marché matinal car beaucoup étaient déjà en train de ranger au moment de notre arrivée, à 13h30 !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire