vendredi 5 février 2010

L’histoire de la télévision : les pionniers de la technique jusqu’aux années 1920

En 2010, le terme “télévision” a 110 ans, la première transmission d’images fixes a 100 ans, la première télévision a été vendue il y a 82 ans, la télévision française a 80 ans, la couleur a 72 ans et dans 4 ans 40 millions de foyers possèderont la télévision en 3D. Voici le premier chapitre d’une “histoire de la télévision”…

On estime la naissance officielle de la télévision le 27 janvier 1926 mais elle est le fruit d’un travail collectif entre chercheurs et remonte aux années 1880.

La télévision à ses débuts était également appelée Radiovision et utilisa un système mécanique pour la décomposition de l'image (analyse) et la reconstitution de l'image (synthèse) jusqu’en 1936.

En 1817, le chimiste suédois Jöns Jacob Berzelius découvre le sélénium.

Jöns Jacob Berzelius selenium

Le 27 novembre 1843 à Londres, Alexander Bain dépose un brevet intitulé “Méthode pour un système de reproduction à distance d’une image fixe par le moyen de l’électricité”.

Alexander Bain

Le 1er mai 1851 à Londres, Frederick Blackwell présente à l’Exposition Universelle un moyen de transmission par fil des messages. Utilisant des cylindres rotatifs identiques à ceux des phonographes, le message s’inscrit à la réception sur un papier en ferrocyanure de potassium.

Le 16 février 1865, grâce aux pantélégraphes de Giovanni Caselli, le public est admis à transmettre tout document écrit de Paris à Lyon.

 Giovanni Caselli pantélégraphe

Le 12 février 1873, Willoughby Smith révèle que le sélénium est non seulement photosensible mais qu’exposé à la lumière sa résistance à l’électricité diminue.

willoughby smith 1873 smith

En 1875 à Boston George R. Carey applique les propriétés photo-électriques du sélénium à la transmission d’images à distance. Son système est constitué d’une mosaïque de cellules de sélénium reliées à une petite lampe électrique.

En 1879 Constantin Senlecq, notaire dans le Pas-de-Calais, émet l'idée qu'on pourrait transmettre une image de télévision en la projetant sur une surface photo-sensible composée de points de sélénium. Le résultat de chaque point est transmis séquentiellement à un récepteur synchronisé avec l'émetteur. On a là, le grand principe de l'analyse séquentielle qui est la base de tout système de transmission d'images animées.

Constantin Senlecq 1881 senlecq

En 1884, un ingénieur allemand, Paul Nipkow, étudie un dispositif semblable à base de disque en mouvement. Il ne le présentera publiquement qu'en 1928 à Berlin. Il proposa et breveta la première télévision électromécanique. Le système de disque tournant de Nipkow est considéré comme la première image obtenue par balayage.

Paul Nipkow 1884 disque de nipkow 1884 disque de nipkow

Le 16 novembre 1889, Lazare Weiller remplace le disque de Nipkow par une roue comprenant une série de miroirs d’inclinaison différente ; le 30 janvier 1891, Marcel Brillouin propose une variante du disque de Nipkow avec l’utilisation de deux disques rotatifs perforés et en 1898, il l’améliore en plaçant des lentilles dans chaque perforation.

Lazare Weiller Marcel Brillouin

Le 25 août 1900, Constantin Perskyi proposa le mot télévision dans une publication lue au congrès international d’électricité à l’exposition universelle de Paris. Il décrit un appareil basé sur les propriétés du sélénium.

Constantin Perskyi télévision

En 1900 en Allemagne, Julius Elsther et Hans Geitel mettent au point les premières cellules photo-émissives alcalines au césium et au potassium qui permettent la transformation de la lumière en courant électrique.

Julius Elsther et Hans Geitel

Le 1er février 1907, Arthur Korn présente aux Parisiens sa stupéfiante invention, la téléphotographie. Son appareil est constitué d’un cylindre émetteur à partir duquel le cliché est analysé et chaque point converti en signal électrique grâce au sélénium. Réceptionné, ce signal impressionne un film placé sur un autre cylindre.

Arthur Korn

Le 25 juillet 1907 en Russie, Boris Rosing dépose le premier brevet décrivant un tube à rayons cathodiques destiné à la réception des images.

Boris Rosing

Le 22 janvier 1908, Edouard Belin présente son appareil de transmission des photographies, le bélinographe.

édouard belin

La première démonstration de transmission "instantanée" fixe est due à Georges Rignoux et A. Fournier à Paris en 1909.

georges rignoux

En juin 1909 à Paris, Constantin Senlecq imagine un système permettant l’enregistrement d’images sur un fil d’acier.

En 1911, Boris Rosing et son élève Vladimir Kosma Zworykin créent un système de télévision utilisant un analyseur à miroir tournant, capable de transmettre des images « grossières » sur une ligne vers un tube cathodique. Ces images étaient encore fixes, en raison du manque de sensibilité et de rapidité des cellules.

Vladimir Kosma Zworykin

Le 3 janvier 1923 à Paris l’ingénieur en chef des P. et T. M. Valensi dépose 2 brevets de transmission et de réception d’une image par système cathodique.

Le 1er mars 1923, le Phantascope de Charles Francis Jenkins transmet désormais des documents en moins de 3 minutes.

Charles Francis Jenkins phantascope

En 1923 à Londres l’inventeur écossais John Logie Baird dépose un brevet de télévision mécanique qui comprend 2 disques de Nipkow, l’un pour la prise de vues, l’autre synchrone du premier pour la restitution des images.

john baird

Le 29 décembre 1923 le brevet déposé par Vladimir Kosma Zworykyn explique le principe de son invention, l’Iconoscope qui doit permettre une analyse des images au moyen d’un faisceau d’électrons.

Vladimir Zworykin

En février 1924, John Logie Baird réussit pour la première fois à faire apparaître sur un écran une image réellement reconnaissable, une croix de Malte.

En 1924 l’ingénieur français René Barthélémy qui est considéré comme le pionnier de la télévision en France, invente un système d’analyse de l’image avec deux disques à fentes perpendiculaires.

René Barthélemy 

Le 25 mars 1925, John Logie Baird montra l’image télévisée d’une silhouette mobile. Le 2 octobre 1925, il montra en privé la première vraie image mobile de télévision avec échelle de gris, et non plus une silhouette puis le 27 janvier 1926 il fit une démonstration publique à son laboratoire. Les images n’avaient que 30 lignes de balayage, suffisantes pour reconnaître un visage.

1925 john baird 1926 baird

Le 27 janvier 1926, naissance officielle de la télévision.

Le 28 décembre 1926 le gouvernement Poincaré crée le service de la radio-diffusion, rattaché aux PTT.

Le 28 février 1927, Fernand Holweck signale sa réussite dans la réception d’une image sur un tube cathodique.

Fernand Holweck

Le 17 avril 1927, les Bell Telephone Laboratories réalisent pour la première fois une double transmission d’images et de sons. Une allocution de Herbert Hoover est diffusée à la fois par voie hertzienne et par ligne télégraphique. C’est la première campagne présidentielle télévisée !

En septembre 1927, Philo Farnsworth produisit la première image avec son tube caméra (une simple ligne droite). En 1928, il avait un système assez développé pour présenter à la presse une image de film animé. En 1929, le système était amélioré, sans aucune pièce mobile. La même année, Farnsworth transmit la première image humaine sur un écran de 3 x3,5 pouces.

Philo Farnsworth 1927 Philo Farnsworth

En 1927 John Baird développa un système d’enregistrement de vidéodisque appelé « phonovision ».

1927 Baird Phonovision

Le 8 février 1928 la société de Baird diffusa le premier signal de télévision transatlantique de Londres à New-York, puis vers un navire.

1928 baird

Le 8 mai 1928, un service de programme de télévision est diffusé de 13h30 à 14h pour les quelques amateurs ayant construit des récepteurs de télévision grâce aux travaux de la General Electric.

Le 6 juillet 1928, Baird démontra également la première télévision en couleurs en utilisant un seul disque de Nipkow divisé en 3 sections, une par couleur (RVB).

Le 21 août 1928, le gouverneur Alfred E. Smith est le premier homme politique à faire une déclaration télévisée sur la station radio WGY. Cette émission fut aussi la première captation hors studio de l'histoire de la télévision.

Alfred E. Smith 1928

Le 11 septembre 1928, est diffusée à Schenectady (état de New-York) la première pièce dramatique en prises de vue directe : “The Queen’s Messenger” filmée par 3 caméras à disque de 24 trous. Le son est diffusé par la radio WGY et l’image par la W2XAD.

The Queenr’s Messenger

Le 5 mars 1929, le Post Office de Londres détermine son standard de télévision avec John Logie Baird : 30 lignes de définition en balayage vertical, 12,5 images par seconde et un format 3/5.

Le 8 mars 1929 à Berlin Denes von Mihaly effectue une démonstration grandeur nature de son procédé de télévision Telehor.

Denes von Mihaly

Le 30 septembre 1929 à Londres, la BBC qui s’est laissé convaincre par Baird, inaugure son premier programme expérimental mais régulier de diffusion télévisée. Transmises par un émetteur à Daventry, les émissions sont prévues du lundi au vendredi de 11h00 à 11h30. La société de Baird se charge de créer un marché et une demande et commercialise un appareil de réception, le Televisor vendu entre 3000 et 4000 F.

1930 BairdTelevisor

En novembre 1929 à Montrouge, René Barthélémy obtient aussi des images, celles tremblotantes de son assistant sur l’écran d’un imposant engin. Il travaille en suivant les principes de Baird mais n’a qu’une idée : les améliorer. Il réalise un récepteur de télévision à disque de Nipkow à 30 lignes de définition.

1929 semivisor

Dans les années 1920 apparurent les premiers magazines spécialisés sur la télévision en Europe et aux États-Unis.

 magazine 1925 magazine 1927 magazine 1928

Le développement de la télévision ne s’accéléra qu'avec l’invention des premiers dispositifs de prise de vue à balayage électronique, qui permirent enfin d’atteindre une définition d’image acceptable, plusieurs centaines de lignes et dizaines d’images par seconde.

Suivant : “L’histoire de la télévision : les années 1930

Voir aussi : “L’histoire de la télévision : l’évolution des postes de télévision

Sources : “Wapedia”, “L’histoire de la télévision”, “La télévision autrefois”, “Chroniques de la télévision”, etc

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire