samedi 16 juillet 2011

L’histoire de la télévision : les années 1930

1930 :

20 août : Le cahier des charges de Radio-Luxembourg contient la note : “La station aura pour objet l’émission et la diffusion de sons et d’images”.

1931 :

28 mars : le système Baird exploité par Bernard Natan pour la France fait l’objet d’une démonstration publique sur grand écran au cinéma Olympia.

14 avril : c’est avec le matériel de René Barthélémy qu’eut lieu à Malakoff la première démonstration publique de télévision en France. On peut voir sur l'écran Suzanne Bridoux sourire, se poudrer, utiliser un éventail puis annoncer un petit film.

1931 première démonstration suzanne Bridoux

avril : Henri de France réussit l’exploit de doubler la définition des images de télévision de 30 à 60 lignes.

Henri de France

mai : le premier reportage de Baird a pour objet le Derby d’Epsom.

6 décembre : Henri de France fonde au Havre la Compagnie générale de télévision (CGT).

décembre : Paris PTT lance des émissions régulières de 45 minutes avec l’équipe de Robert Lyon qui utilise du matériel Baird

1932 :

25 avril : première véritable expérience de télévision parlante. René Barthélémy a installé dans son laboratoire de Montrouge un petit studio de prises de vue dans lequel il a ajouté un microphone. Les invités voient et entendent Suzanne Bridoux.

Suzanne Bridoux Poste parisien

Juin : au Havre Henri de France réalise avec succès une liaison télévision avec Radio-Toulouse.

Décembre : René Barthélemy réalise un programme expérimental en 60 lignes diffusé le jeudi de 15h00 à 16h00, « Paris Télévision ». Il y a officiellement 6 postes de réception dont un seul appartient à un amateur, les autres sont utilisés au studio ou par les administrateurs de la Compagnie des Compteurs. Ensuite quelques dizaines de passionnés assemblèrent des appareils à partir de "kits" vendus dans le commerce.

1933 :

février : Manfred von Ardenne propose une solution qui pourrait révolutionner la technique de la télévision en utilisant le tube analyseur de Zworykin et le tube cathodique de Braun.

Manfred von Ardenne

octobre : Henri de France parvient à une définition de 120 lignes.

1934 :

10 juillet : projet de création d’un service public de radiotélévision. Les différents systèmes concurrents sont : la Compagnie des Compteurs (procédé Barthélémy), la Compagnie générale de télévision (procédé de France), la Continentale de télévision (procédé Baird) et la Société Grammont (procédé Loewe).

Au 31 décembre 400 à  500 téléviseurs sont en service dans des lieux publics.

1935 :

13 février : inauguration officielle de la télévision en France.

Radio_PTT_Vision

23 mars : l’Allemagne inaugure le premier programme régulier en Europe. 3 soirs par semaine à 20h30 les Berlinois peuvent voir films et actualités. Un poste coûte 600 marks

26 avril : sous l'impulsion de Georges Mandel, première émission officielle de télévision française (60 lignes) depuis le ministère des PTT, 103, rue de Grenelle à Paris. La comédienne Béatrice Bretty, Jean Toscane et René Barthélemy sont les premiers visionnés de la télévision en France.

béatrice bretty

21 juin : Loi stipulant le monopole de la télédiffusion au profit des P.T.T. et décision de taxer les postes de télévision.

18 novembre : émission inaugurale de télévision en “haute définition” à 180 lignes présentée par Suzy Winker, la première speakerine, au studio des P.T.T. de la rue de Grenelle à Paris.

1935 suzy winker première speakerine

décembre : présentation de l’Emyvisor construit par Barthélémy.

1935 pub Emyvisor

1936 :

La BBC démarre le premier service public de télévision.

22 avril : Présentation du Visyodine, un poste récepteur de télévision à tube cathodique en 180 lignes, réalisé par Marc Chauvierre et André Serf. L'image, qui mesure 6 centimètres sur 7, est observée à travers une loupe.

1936 French_VISIODYNE_BABY_TV

16 août : L'Allemagne présente les premiers jeux Olympiques télévisés à Berlin.

JO Berlin 1936 2  JO Berlin 1936

2 novembre : la BBC inaugure le nouveau standard électronique de 405 lignes qui ne s'arrêta que 49 ans plus tard, le 3 janvier 1985.

1937 :

4 janvier : premières émissions régulières de 11h00 à 11h30 (émission culturelle sur une œuvre d'art, sculpture ou peinture), de 15h00 à 16h00 (variétés) et de 20h00 à 20h30 (variétés) et le dimanche de 17h30 à 19h30 c'est gala et music hall. Il y a une centaine de postes chez les particuliers. La première mire apparaît sur les écrans.

mire 1937

12 mai : la BBC diffuse le premier reportage en direct par voie hertzienne sur les cérémonies du couronnement du roi George VI.

couronnement george VI 1937

10 juillet : lors de l'exposition universelle de Paris, a lieu la démonstration publique du tout nouveau matériel haute définition 455 lignes fabriqué par Thomson et choisi par les PTT pour équiper le studio de Grenelle. Thomson s'est largement inspiré de la technique anglaise d'EMI qui équipe déjà la BBC pour fabriquer sa caméra entièrement électronique surnommée "la trottinette" à cause de ces quatre roues. La trottinette est installée à l'extérieur près du pont Alexandre III et des visiteurs de l'exposition sont interviewés quant à leurs impressions sur l'exposition tandis que d'autres peuvent suivre ce téléreportage depuis l'intérieur du "pavillon de la radio et de la télévision".

1937 trottinette

18 septembre : début des émissions en 455 lignes reçues à 100 km autour de Paris.

octobre : le président de la république Albert Lebrun refuse d’être télévisionné.

1938 :

28 janvier : rencontre coup de foudre entre Catherine Langeais et François Mitterrand.

17 février : John Baird organise la première démonstration expérimentale de la télévision en couleurs.

10 avril : arrêt définitif du standard mécanique de 180 lignes.

31 mai : la BBC diffuse le jeu télévisé “Spelling Bee”.

Spelling Bee

1939 :

30 avril : Pour l’ouverture de l’exposition universelle, NBC et CBS inaugurent leurs premières émissions télévisées régulières.

31 juillet : fermeture annuelle pour cause de vacances du studio de télévision, rue de Grenelle, il ne sera jamais rouvert.

3 septembre : la télévision française cesse d'émettre, à cause de la guerre. Il n'y a pas plus de 300 postes récepteurs sur l'ensemble du territoire, d’une part à cause du prix des appareils (de 11500 à 15500 francs - soit de 5000 à 6500 euros actuels), d’autre part à cause de la faible qualité des programmes dans lesquels l'Etat ne veut pas investir.

Suivant : “L’histoire de la télévision : les années 1940
Précédent : “L’histoire de la télévision : les pionniers de la technique jusqu’aux années 1920

Sources : Wikipedia, Chroniques de la télévision, L’histoire de la télévision, etc

2 commentaires:

  1. Au début je pensais que le poste n'était pas intéressant, mais je dois dire que j'ai été intrigué par ce thème. Après lire les informations dont vous avez posté, et la façon dont vous l'avez fait, je change mon opinion et j'ai commencé à sentir la curiosité de vos autres entrées, alors j'ai décidé de les lire toutes une par une. Maintenant, je dois dire qu'il est devenu l'un des plus grands blogs que j'ai lu dans ma vie entière.

    RépondreSupprimer
  2. Je possède 2 numéros spéciaux de "L'Illustration" sur l'Expo de 1937, et bizarrement, pas un mot sur la télévision électronique naissante, alors qu'elle était bien présente au Pavillon de la Radio ! Pourriez-vous me faire savoir si ce luxueux magazine a consacré un numéro à la tv d'avant-guerre, merci !

    RépondreSupprimer