dimanche 7 septembre 2014

Tourisme en Belgique : la ville de Bruxelles (visite du 03/08/2014)

La Ville de Bruxelles, capitale de la Belgique ne compte que 168000 habitants (Bruxellois) mais elle est entourée par d'autres communes qui constituent la région Bruxelles-Capitale de 19 communes peuplée de 1 200 000 habitants.

La Grand-Place

Cette gigantesque place est unique au monde. Elle est entourée par l’hôtel de ville, la Maison du Roi et les maisons des corporations aux façades baroques bâties par les Français après la destruction de Bruxelles en 1695. Elle a été inscrite en 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

2014.08.03-016 la Grand Place 2014.08.03-021 la Grand Place

L’hôtel de ville :

Il a été construit entre 1402 et 1455 et est le seul témoin architectural de la place du Moyen Âge. Il est dominé par une tour de 96 mètres que surmonte un saint Michel de cuivre doré, le patron de Bruxelles.

2014.08.03-003 l'hôtel de ville 2014.08.03-011 l'hôtel de ville

La Maison du Roi :

Elle a été reconstruite en 1873 dans le style néo-gothique. C’est l’ancienne halle aux pains du XIIème siècle devenue maison du Duc de Brabant au XVème siècle mais aucun roi n’y résida.

2014.08.03-006 la maison du roi 2014.08.03-013 la maison du roi

Les maisons des corporations :

Grand-Place de Bruxelles plan

Malheureusement la façade Ouest (n°1 à 7) était en travaux et invisible.

  • n° 1 : Le Roy d'Espagne, Maison de la Corporation des Boulangers, construite en 1696. Le bâtiment très altéré fut entièrement reconstruit en 1901-1902. Il est orné de bustes de St Aubert (patron des boulangers) et de Charles II d'Espagne et et est surmonté d’une girouette dorée représentant la Renommée..
  • n° 2-3 : La Brouette, Maison de la Corporation des Graissiers depuis le XVème siècle, construite en pierre en 1644, la façade résiste en partie au bombardement et est reconstruite en 1697. Décorée par la statue de saint Gilles (patron des graissiers), elle est restaurée en 1912.
  • n° 4 : Le Sac, Maison de la Corporation des Tonneliers et des  Ébénistes, dont les outils décorent la façade, depuis le XVème siècle,construite en pierre en 1644 en partie épargnée par le bombardement elle est reconstruite en 1697. Actuellement, "La Maison des Maitres Chocolatiers Belges" est installée dans cette maison.
  • n° 5 : La Louve, Maison du Serment des Archers construite en 1690. En 1696 la façade est reconstruite avec une corniche horizontale, surmontée d'un socle où est placé un Phénix renaissant de ses cendres et surgissant des flammes, symbole de la reconstruction de la ville après le bombardement. Le fronton est décoré d'un Apollon, le bas-relief représente Romulus et Rémus allaités par la Louve. Au second étage figurent les 4 statues de La Vérité, du Mensonge, de la Paix et de la Discorde.
  • n° 6 : Le Cornet, Maison de la Corporation des Bateliers depuis le XVème siècle, reconstruite en 1697 par Antoine Pastorana qui dessine son pignon en forme de poupe de navire. Restaurée de 1899 à 1902.
  • n° 7 : Le Renard, Maison de la Corporation des Merciers depuis le XVème siècle, reconstruite en 1699,  bas-reliefs au-dessus du rez-de-chaussée, allégories des quatre continents, au sommet statue de saint Nicolas, patron des merciers.

2014.08.03-012 la Grand Place Grand-Place de Bruxelles Maisons 1à6
façade en travaux – photo issue du web : de droite à gauche : le Roy d’Espagne, la Brouette, le Sac, La Louve, Le Cornet, le Renard

  • n° 8 : L'Étoile, Maison de l'amman reconstruite en 1695. Elle est démolie en 1852  pour permettre le passage d'un tramway à traction chevaline puis reconstruite en 1897. Une plaque est apposée sous la maison en hommage à ce dernier et aux bâtisseurs de la Grand-Place, à côté du monument à Éverard t'Serclaes qui assurerait le bonheur à ceux qui y posent la main.
  • n° 9 : Le Cygne, maison bourgeoise reconstruite en 1698 et achetée en 1720 par la corporation des Bouchers. Karl Marx y écrit le manifeste du parti communiste.
  • n° 10 : L'Arbre d'or, Maison de la Corporation des Brasseurs (aménagée aujourd'hui en musée de la brasserie). Datée de 1696 et restaurée en 1901. Ornée de sculptures et surmontée par la statue équestre de Charles-Alexandre de Lorraine qui fut installée en 1752 en remplacement de celle de Maximilien-Emmanuel de Bavière gouverneur lors de la reconstruction de Bruxelles.
  • n° 11 : La Rose, maison particulière reconstruite en 1702, restaurée en 1901.
  • n° 12 : Le Mont Thabor, maison particulière reconstruite en 1699 et restaurée en 1885.

2014.08.03-010 les maisons des corporations 2014.08.03-004 monument à Evrard'Serclaes
de droite à gauche: L'Étoile, Le Cygne, L'Arbre d'Or, La Rose, Le Mont Thabor - monument à Éverard t'Serclaes

  • n° 12a  : Alsemberg, maison particulière construite en 1699 portail en pierre bleue portant la marque du tailleur de pierre et grand oculus sur le pignon.
  • n° 13-19 : Maison des Ducs de Brabant, ensemble de sept maisons regroupées derrière une même façade monumentale appelée ainsi à cause des bustes de ducs de Brabant qui l'ornent. Restaurée entre 1881 et 1890.
    • n° 13 : La Renommée
    • n° 14 : L'Ermitage
    • n° 15 : La Fortune
    • n° 16 : Le Moulin à vent, Maison de la Corporation des Meuniers
    • n° 17 : Le Pot d'étain, Maison de la Corporation des Charpentiers et Charrons
    • n° 18 : La Colline, Maison de la Corporation des Quatre Couronnés (sculpteurs, maçons, tailleurs de pierre et ardoisiers)
    • n° 19 : La Bourse

2014.08.03-009 les maisons des corporations
de droite à gauche: Alsemberg, Maison des ducs de Brabant

  • n° 20 : Le Cerf, maison particulière façade reconstruite en 1710 et restaurée en 1897.
  • n° 21-22 : Joseph et Anne, deux maisons particulières sous une seule façade, le pignon détruit au XIXème siècle est reconstruit en 1897.
  • n° 23 : L'Ange, maison particulière reconstruite en 1697. La façade dénaturée, est reconstituée en 1897 d'après des images anciennes.
  • n° 24-25 : La Chaloupe d'Or, Maison de la corporation des Tailleurs dessinée en 1697. Elle est surmontée de la statue de Saint Hommebon de Crémone, patron des Tailleurs. L'actuel buste de sainte Barbe au-dessus de la porte d'entrée est l'œuvre de Godefroid Van den Kerckhove (1872).
  • n° 26-27 : Le Pigeon, depuis le XVème siècle, était la propriété de la Corporation des peintres qui la vend en 1697 au tailleur de pierre et architecte Pierre Simon, considéré comme l'auteur de la façade. Elle abrita Victor Hugo en 1852 et sera restaurée en 1908.
  • n° 28 : Le Marchand d'or, maison particulière reconstruite en 1709 et restaurée en 1882.

2014.08.03-007 les maisons de la Grand Place
de droite à gauche : Le Cerf, Joseph et Anne, L'Ange, La Chaloupe d'or, Le Pigeon, Le Marchand d'or

  • n° 34 : Le Heaume, maison particulière. Elle fut fort restaurée en 1920.
  • n° 35 : Le Paon, surmonté du pignon caractéristique des maisons du XVIIIème siècle, restaurée en 1882.
  • n° 36-37 : Le Petit Renard (ou Le Samaritain) et Le Chêne, deux maisons datées de 1696 et restaurées en 1884-1886.
  • n° 38 : Sainte-Barbe, maison particulière construite en 1696
  • n° 39 : L'Âne, maison particulière restaurée en 1916.

2014.08.03-015 les maisons des corporations
de droite à gauche: Le Heaume, Le Paon, Le Chêne et Le Samaritain, Sainte-Barbe, L'Âne

Les Sablons

Manneken Pis

Le Manneken Pis (bien prononcer le ‘NE”, Manneken signifie “petit bonhomme”), aussi appelé “Petit Julien”, qui alimentait le quartier en eau, est une statuette de bronze de 61 cm sculptée par Jérôme Duquesnoy l'Ancien en 1619 en remplacement d’une ancienne statuette en pierre.. Pour sauvegarder la décence ou plutôt pour honorer le plus célèbre et le plus ancien citoyen de Bruxelles,  la coutume est de lui offrir un vêtement. Sa première tenue lui fut offerte en 1698 par Maximilien-Emmanuel de Bavière, gouverneur-général des Pays-Bas espagnols. En 1747, le roi de France Louis XV lui fit don d'un habit pour calmer les habitants de Bruxelles, furieux parce que des soldats français avaient dérobé la statuette. Tous les pays ont participé à cette garde-robe qui compte actuellement 883 costumes pour la plupart conservés au Musée de la ville de Bruxelles, situé dans la Maison du Roi sur la Grand-Place.
Manneken-pis est revêtu d'un de ses costumes 36 fois par an, à dates fixes : par exemple, il revêt chaque 21 avril le costume de Spirou, chaque 27 avril la tenue de Nelson Mandela et début juillet le maillot jaune du Tour de France.

2014.08.03-025 le Manneken Pis 2014.08.03-026 le Manneken Pis 2014.08.03-024 Stéphanie et un Manneken Pis
Manneken Pis – Manneken-Pis en devanture d’un vendeur de gaufres !

Église Notre-Dame-de-la-Chapelle

A part le chœur et le transept de style roman du XIIIème siècle, la majeure partie de l’édifice présente les caractéristiques de l’art gothique brabançon, en particulier l’alignement des pignons latéraux et la tour-porche. L’église était fermée et on n’a pas vu voir les fonts baptismaux de 1475, la chaire de vérité de 1721, une jolie statue en bois de Marguerite d'Antioche du XVIème siècle, le tombeau du peintre de Pierre Bruegel l’Ancien, le tableau de Pierre-Paul Rubens : Jésus remettant les clés du Royaume des cieux à Simon devenu Pierre, lLa châsse des reliques de Saint Boniface, le monument funéraire de a famille Spinola, une grande famille au service du roi d'Espagne, une émouvante Nuestra Señora de la Soledad (Notre-Dame de la Solitude), qui aurait été offerte par l’épouse de Philippe II, les orgues de 1890 et de 1997.

2014.08.03-029 église Notre-Dame-de-la-Chapelle 2014.08.03-030 église Notre-Dame-de-la-Chapelle

Église Notre-Dame-du-Sablon

Après la place du Grand-Sablon encadrée de façades anciennes, de magasins d’antiquaires, de cafés et restaurants chic, l’église Notre-Dame-du-Sablon était à l’origine la chapelle de la guilde des Arbalétriers. La légende raconte qu’en 1348 Béatrice Soetkens ayant vu en rêve la statue d’une Vierge l’apporta en barque d’Anvers.

2014.08.03-031 place du Grand Sablon 2014.08.03-044 église Notre-Dame du Sablon 2014.08.03-045 église Notre-Dame du Sablon
place du Grand-Sablon – église Notre-Dame-du-Sablon

Dans le chœur très élancé de fines colonnettes s’allongent entre de hautes verrières. La chaire de vérité baroque date de 1697 et s'appuie sur les sculptures symbolisant les quatre Évangélistes : l'ange, l'aigle, le bœuf et le lion. Le croisillon sud est orné d’une belle rosace. Près du chœur se trouve la chapelle sépulcrale des Tour et Taxis famille d’origine autrichienne qui fonda la poste internationale en 1516. Le monument funéraire de Lamoral II de Tour et Taxis en marbre blanc se compose de la Vertu, du Temps et de la Renommée, le monument funéraire de son épouse, Anne-Françoise-Eugénie de Hornes, lui fait face. La deuxième partie est dominée par une statue de Sainte Ursule. Au-dessus de l'entrée principale se trouve un jubé d'ordre toscan en marbre noir et rouge, construit en 1684. L'orgue fut réalisé en 1763.

2014.08.03-038 vitraux de l'église Notre-Dame du Sablon 2014.08.03-036 chaire de l'église Notre-Dame du Sablon 2014.08.03-042 rosace dans l'église Notre-Dame du Sablon
le chœur – la chaire – la rosace

2014.08.03-039 dans l'église Notre-Dame du Sablon 2014.08.03-040 dans l'église Notre-Dame du Sablon 2014.08.03-043 orgues dans l'église Notre-Dame du Sablon
monuments funéraires de Lamoral II de Tours et Taxis – l’orgue

Place du Petit-Sablon

Transformée en square la place est entourée de 48 statuettes en bronze représentant les métiers bruxellois. Dans le square se trouvent les statues  des comtes d’Egmont et de Hornes et des grands humanistes du XVIème siècle. Dans le palais d’Egmont ont lieu des réceptions internationales.

2014.08.03-046 place du Petit Sablon Sablon 2014.08.03-050 statuettes de la place du Petit Sablon 2014.08.03-048 palais d'Egmont
place du Petit-Sablon – statuettes- le palais d’Egmont

Le quartier Royal

Place Royale

Cette place de style Louis XVI est dominée par l’église Saint-Jacques-sur-Coudenberg. Au centre se dresse la statue de Godefroy-de-Bouillon inaugurée le 15 août 1848. De l’esplanade on a une belle vue sur les jardins du Mont des Arts et la tour de l’hôtel de ville.

2014.08.03-054 Stéphanie devant la statue de Godefroy de Bouillon 2014.08.03-053 église Saint-Jacques-sur-Coudenberg 2014.08.03-057 vue de la place Royale
statue de Godefroy-de-Bouillon – église St-Jacques-sur-Coudenberg

Les pavillons

Huit pavillons, portant des numéros de 1 à 14, sont disposés symétriquement.

  • L'ancien Hôtel du Lotto (n°1-2) fut construit pour la Loterie impériale et royale des Pays-Bas. Il est actuellement occupé par le musée Magritte.
  • L'ancien Hôtel des Brasseurs ou Hôtel Gresham (n°3) fut construit par la corporation des Brasseurs. Il fait actuellement partie des Musées royaux des beaux-arts de Belgique.
  • L'ancien Hôtel de Templeuve (n°4) fut parfois appelé Hôtel Arconati, du nom d'un de ses propriétaires. Il fait partie des bâtiments de la Cour des comptes depuis 1984.
  • Les deux anciens Hôtels de Coudenberg (n°5-6 et 7-8) furent construits par l'abbaye Saint-Jacques-sur-Coudenberg.
  • L'ancien Hôtel de Belle-Vue (n°9) fut construit pour y installer un hôtel de luxe. Il est actuellement occupé par le Musée BELvue.
  • L'ancien Hôtel de Grimbergen (n°10) doit son nom à l'abbaye de Grimbergen qui se chargea de sa construction. Il appartient actuellement au gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale.
  • L'ancien Hôtel de Spangen (n°11-14) doit son nom au comte de Spangen qui le fit construire. Le bâtiment fait actuellement partie du musée des instruments de musique.

 

2014.08.03-052 place Royale 2014.08.03-060 place Royale

Palais de Charles de Lorraine

C’est la seule aile conservée d’un bâtiment que le gouverneur des Pays-Bas fit construire entre 1756 et 1780. Le rez-de-chaussée est occupé par une partie de la Bibliothèque Royale.

2014.08.03-061 place Royale

Old England

Ce splendide bâtiment Art nouveau de 1899 accueille le musée des instruments de musique.

2014.08.03-056 Old England

 

Place des Palais

Elle est dominée par le Palais Royal dont la façade à colonnades en arc de cercle fut construite de 1815 à 1829. Un drapeau au sommet signale la présence du roi dans le pays.

2014.08.03-065 palais royal

Parc de Bruxelles

C’est l’ancien terrain de chasse des ducs de Brabant qui fur transformé en jardins à la française au XVIIIème siècle. On y voit plusieurs statues dont la “Fillette à la coquille”.

2014.08.03-066 fillette à la coquille dans le parc de Bruxelles 2014.08.03-067 Stéphanie dans le parc de Bruxelles 2014.08.03-070 Stéphanie dans le parc de Bruxelles

Palais de la Nation

Il a été édifié sous Charles de Lorraine et restauré après l’incendie de 1883. C’est le siège de la Chambre des représentants et du Sénat.

2014.08.03-069 palais de la Nation

Le quartier du Centre

Cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule

Beau monument de style gothique élevé en plusieurs étapes : le chœur est du XIIIème siècle, la nef et les collatéraux des XIVème et XVème, les tours du XVème, les chapelles rayonnantes des XVIème et XVIIème. Le porche de la porte du transept sud est surmontée d’une statue de sainte Gudule du XVème siècle.

2014.08.03-072 cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule 2014.08.03-071 cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule

La nef est sobre et imposante. Les statues des 12 apôtres du XVIIème siècle sont adossées aux colonnes. Sur la chaire baroque de 1699 sont représentés Adam et Eve chassés du paradis terrestre. Le mausolée du chœur de 1610 surmonté d’un lion est celui des ducs de Brabant.

2014.08.03-078 dans la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule 2014.08.03-073 dans la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule 2014.08.03-075 chaire dans la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule

La cathédrale possède de superbes vitraux, notamment des XVIème, XVIIème et XIXème siècles.

2014.08.03-077 vitraux dans la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule 2014.08.03-080 vitraux dans la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule 2014.08.03-081 vitraux dans la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule

La Bourse

Cette imposante construction bâtie de 1868 à 1873 rappelle l’opéra Garnier de Paris. Plusieurs artistes ont collaboré au programme sculpté dont Auguste Rodin.

2014.08.03-017  la Bourse

Galeries Saint-Hubert

Inaugurées en 1847, ces galeries sont parmi les plus anciennes d'Europe après le passage du Caire à Paris ouvert en 1798. La galerie du Roi et la galerie de la Reine avec leur élévation classique sur 3 niveaux, sont couvertes d’une voûte de verre en plein cintre tendue sur une fine armature métallique. Les galeries Saint-Hubert servent de cadre à des magasins de luxe, des salons de thé élégants, des restaurants, etc. La galerie de la Reine se prolonge sur la gauche par la galerie des Princes.

2014.08.03-085 galeries royales Saint-Hubert 2014.08.03-084 galeries royales Saint-Hubert 2014.08.03-083 galeries royales Saint-Hubert2014.08.03-088 galeries royales Saint-Hubert 2014.08.03-089 Stéphanie dans les galeries royales Saint-Hubert

La BD à Bruxelles

Un parcours est consacré aux héros de BD qui ornent une trentaine de façades et de murs du centre ville de Bruxelles.

Auteur

Héros

Lieu

Hergé

Tintin en Amérique

Gare du Midi

Geluck

Le Chat

Boulevard du Midi

Geerts

Le Petit Jojo

Rue Piermans

Mitacq

La patrouille des Castors

Rue Blaes 200

Roba

Boule et Bill

Rue du Chevreuil

Verron et Yann

Odilon Verjus

Rue des Capucins

Jijé

Blondin et Cirage

Rue des Capucins

Hergé

Quick et Flupke

Rue Haute

Stuff et Janry

Passe-moi l’ciel

Rue des Minimes 96

Will

Isabelle et Calendula

Rue de la Verdure

Dupuy & Berberian

Monsieur Jean

Rue des Bogards

Dany

Olivier Rameau

Rue du Chêne

Hergé

Tintin

Rue de l’Etuve

Tibet & Duchâteau

Ric Hochet

Rue des Bons Secours

Carin

Victor Sackville

Rue du Marché au Charbon

Schuiten

Le Passage

Rue du Marché au Charbon

Frank Pé

Broussaille

Rue du Marché au Charbon

Sleen

Néron

Place Saint-Gery

Goscinny et Uderzo

Astérix et Obélix

Rue de la Buanderie

Morris

Lucky Luke

Rue de la Buanderie

Bob de Moor

Cori le Mousaillon

Rue des Fabriques

Herman

Les rêves de Nick

Rue des Fabriques

Taymans & Wesel

Caroline Baldwin

Rue de la Poudrière

Yslaire

L’Ange de Sambre

Rue des Chartreux

Jacobs

Blake & Mortimer

Rue du Houblon

Dupa

Cubitus

Rue de Flandre

Colman & Desberg

Billy the Cat

Rue d’Ophem

Vandersteen

Bob et Bobette

Rue de Laeken

Johan de Moor

La Vache

Hôtel Sleepwell Rue du Damier 23

Franquin

Gaston Lagaffe

Rue de l’Ecuyer

Marini

Le Scorpion

Rue du Treurenberg

Chaland

Le Jeune Albert

Rue des Alexiens

Pratt

Corto Maltese

Quai de la voirie

William Vance & Jean Van Hamme

XIII

Rue Philippe de Champagne

Roger Leloup

Yoko Tsuno

Rue Terre Neuve

Grzegorz Rosinski & Jean Van Hamme

Thorgal

Place Anneessens 2a

(Tableau isu du site http://www.bruxelles.be/artdet.cfm/5316)

2014.08.03-023 BD Tintin sur un mur 2014.08.03-028 BD sur un mur
Tintin – le Jeune Albert

Aucun commentaire:

Publier un commentaire