lundi 31 octobre 2011

Tourisme en Pays de Loire : Meung-sur-Loire (visite du 16/10/2011)

Meung-sur-Loire, (prononcer Main) compte environ 6300 Magdunois et fut le théâtre d’affrontements sanglants lors de la guerre de Cent Ans. François Villon y fut prisonnier pour vol, Ingres, Alexandre Dumas et Georges Simenon y firent résidence.

La collégiale Saint-Liphard construite du XIème au XIIIème siècle comporte un puissant clocher à flèche de pierre et un chevet semi-circulaire. A l’intérieur, au-dessus du plus grand bénitier du département on peut voir une peinture murale du XVIème siècle.

2011.10.16-033 collégiale Saint-Liphard 2011.10.16-031 peinture murale et bénitier dans la collégiale 2011.10.16-050 collégiale Saint-Liphard

Le château à vocation militaire et féodale a été construit par étapes successives et est un condensé de l’histoire de l’architecture française du Moyen-Age à l’époque classique. De nombreux rois y firent halte comme François 1er, Charles VII ou Louis XI qui délivra François Villon grâce à un poème qu’il avait cru écrit pour lui.

2011.10.16-034 château 2011.10.16-040 château

La glacière : à l’extérieur du château, cette vaste fosse de 6,50 m de profondeur pouvait contenir 100 tonnes de glace qui permettait d’en disposer toute l‘année pour rafraîchir mets et boissons et confectionner glaces et sorbets.

2011.10.16-036 glacière

La salle des gardes :

2011.10.16-042 salle des gardes

La salle de comédie : le théâtre fait partie intégrante de la vie de la haute noblesse. On y trouve une rare cithare de concert du XIXème siècle, un piano Erard de 1862 et une armoire XVIIIème.

2011.10.16-044 cithare dans la salle de comédie

Le cabinet aux liqueurs : au XIXème siècle les femmes et les hommes se séparaient après dîner pour vaquer à leurs occupations. Aux femmes les ouvrages de dames, aux hommes les discussions politiques, financières ou légères, les digestifs et le tabac. Tout un mobilier spécifique s’est développé pour ces salons  : caves à liqueurs, plateaux et chaises à fumeurs, boîtes à cigares…

2011.10.16-045 cabinet aux liqueurs

La cuisine médiévale :

2011.10.16-048 cuisine médiévale

La chambre du malade : à côté du lit était placé un confessionnal car même malade un homme se doit de rester un bon chrétien. Une peau de bête était souvent posée sur les lits pour piéger la vermine.

2011.10.16-049 chambre du malade

L’herboristerie : les évêques avaient leur propre infirmerie où régnait l’herboriste qui y préparait des onguents selon des recettes ancestrales. Sur la cheminée se trouve un bocal à sangsues utilisées depuis la plus haute antiquité à des fins thérapeutiques.

2011.10.16-051 herboristerie

Les greniers :

2011.10.16-052 malles dans le grenier

La chambre de Mme de Pilles : la chambre a été longtemps la pièce centrale des habitations, la difficulté à se chauffer incitant à regrouper toutes le activités domestiques dans une même pièce.

2011.10.16-053 chambre de Mme de Pilles

La salle à manger de l’évêque,  La salle de bain des évêques :

2011.10.16-056 salle à manger de l'évêque 2011.10.16-058 baignoire

On y visite également les souterrains, avec un pressoir mais aussi le lieu où séjournaient et mouraient les prisonniers.

2011.10.16-059 pressoir

           

(Textes issus du guide de visite ou du guide vert, photos perso )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire