samedi 9 juillet 2011

L’histoire de la télévision : l’année 1992 et l’année 1993

Cette rubrique s’essouffle elle aussi. Il est vrai qu’un historique est plus intéressant lorsqu’il retrace vraiment d’anciennes émissions cultes ou oubliées et on arrive maintenant à une époque relativement récente où la plupart des émissions existent encore aujourd’hui. Ce ne serait donc pas laisser cette rubrique inachevée que de s’arrêter là !

L’année 1992

9 janvier : “Julie Lescaut”, série télévisée policière française créée par Alexis Lecaye et diffusée sur TF1 en France. Cette série met en scène Julie Lescaut, une femme commissaire de police qui tente de concilier son métier stressant et sa vie de famille.

Julie Lescaut

12 janvier : Disparition des speakerines sur TF1.

21 février : “Sur la piste de Xapatan”, jeu télévisé diffusé sur Antenne 2 en 1992, créé par Jacques Antoine et présenté par Sophie Davant et Grégory Frank. Au Mexique, 7 candidats et une candidate arrivent en train dans une gare mexicaine située en pleine nature. Le professeur Gregory leur remet à chacun un document avec des graphismes anciens qui forment une charade. Différentes épreuves sportives permettent de sélectionner un seul candidat et d'éliminer tous les autres. La charade énigmatique devra être résolue dans le dernier quart d'heure de l'émission et permettra de choisir avec précision une statue ancienne parmi une vingtaine. Si le candidat restant et la candidate rapportent la statue (en bon état) attendue par le professeur avant la fin de l'émission (départ du train), celui-ci leur remet leur gain de 100 000 F (environ 15 000 €).

la piste de xapatan 1

12 avril : En France, La Cinq diffuse sa dernière émission (“Vive la 5”) et "prie ses téléspectateurs de l'excuser pour l'interruption définitive de l'image et du son". À minuit, l'écran noir succède à la chaîne qui vient de mourir en direct.

Vive La Cinq 1 Vive la 5

12 avril : Bien que cela n’ait a priori rien à voir avec la télévision, Eurodisney (renommé plus tard Disneyland Paris) ouvre ses portes à 9h01, comme le veut la tradition.

5 mai : “Les Aventures de Tintin”, série télévisée d'animation franco-canadienne en 18 épisodes de 45 minutes et trois épisodes de 24 minutes, créée en 1991 d'après les albums des Aventures de Tintin de Hergé et diffusée sur FR3. La série reprend les albums de la série de bandes dessinées, de “Tintin en Amérique” à “Tintin et les Picaros”, à l'exception des albums “Tintin au pays des Soviets” (jugé trop daté et politique) et “Tintin au Congo” (jugé trop colonialiste et violent avec ses morts d'animaux). Le scénario de Tintin en Amérique a également été profondément remanié.

Les Aventures de Tintin

11 mai : “Hélène et les Garçons”, série télévisée française en 280 épisodes de 26 minutes,  produite par AB Productions et diffusée jusqu’au 22 novembre 1994 sur TF1. Il s'agit d'une série dérivée de “Premiers Baisers”, centré sur le personnage d'Hélène Girard, interprété dans les deux séries par l'actrice Hélène Rollès. Cette sitcom met en scène les aventures, principalement sentimentales, d'un groupe d'étudiants, en abordant des sujets récurrents tels que la musique, les flirts et les disputes et réconciliations entre les personnages. Hélène Girard (la grande sœur de Justine, l'héroïne de “Premiers Baisers”) est entrée en deuxième année de sociologie à la fac de Paris-XIV. Elle vit dans la résidence universitaire, où elle partage une chambre avec deux de ses camarades d'amphithéâtre, Cathy et Johanna. Dans le premier épisode, les trois jeunes femmes rencontrent trois étudiants en lettres, musiciens à leurs heures perdues : Nicolas, Étienne et Christian. Rapidement, les couples se forment : Hélène avec Nicolas, Cathy avec Étienne, Johanna avec celui qu'elle surnomme son « Cri-Cri d'amour ». Au fil des épisodes, ces couples se déferont et, éventuellement, se reformeront, au gré des rencontres, des tromperies et de l'arrivée de nouveaux venus dans leur bande d'amis.

Hélène et les Garçons

30 mai : En France, La Sept perd son rôle de diffuseur au profit d’Arte mais subsiste sous la forme de société d’édition de programme. Naissance de la chaîne culturelle franco-allemande Arte diffusée sur TDF 1 et 2, DFS1-Kopernikus ainsi que par câble en France et en Allemagne.

arte_1992

3 juillet : début de la diffusion sur TF1 de “Les Cœurs brûlés”, feuilleton télévisé français en 8 épisodes de 90 minutes, réalisé par Jean Sagols sur un scénario de Jean-Pierre Jaubert et Jean-Charles Dudrumet. Isa Mercier, simple caissière dans un supermarché est décidée à mener la belle vie. Elle s'engage comme femme de chambre à « La Réserve », l'un des plus beaux palaces de la côte d'Azur. Elle ignore que là bas, Hélène Charrière, règne en maître sur l'hôtel.

Les Cœurs brûlés

8 juillet : Début aux États-Unis de “Melrose Place”, feuilleton télévisé américain constitué d'un pilote de 90 minutes et de 226 épisodes de 44 minutes, et diffusé jusqu’au 24 mai 1999 sur le réseau FOX. En France, le feuilleton sera diffusé entre le 20 mai 1995 et le 10 mars 2000 sur TF1. Melrose Place est une série dérivée de Beverly Hills 90210. Elle a donné naissance à sa propre série dérivée, Models Inc. Le tournage avait lieu à Santa Monica, Santa Clarita et Los Angeles (Californie). De 2009 à 2010, une série dérivée a été produite sur la chaine CW. Elle est nommé Melrose Place, nouvelle génération, avec d'autres acteurs ainsi que des anciens de Melrose Place.

Melrose Place

8 Juillet : “Mystères”, émission de télévision diffusée sur TF1 jusqu’au 27 mai 1994 et présentée par Alexandre Baloud. Le programme diffusait des reportages, composés d'explications, de témoignages et de reconstitutions, souvent suivis de débats, sur des phénomènes paranormaux et surnaturels (poltergeist, bilocation, transcommunication, etc.). Le programme traitait une thématique peu exploitée à l’époque, ce qui lui avait permis d'obtenir un certain succès d’audiences.

Mystères

7 septembre : La présidence commune des chaînes publiques françaises Antenne 2 et FR3 est baptisée France Télévision. Antenne 2 devient France 2 et FR3 devient France 3.

France télévision France_2_1992 France_3_1992

7 septembre : “Le Cercle de minuit”, émission de télévision culturelle quotidienne diffusée en direct chaque soir aux environ de minuit sur France 2. Elle a été présentée par Michel Field de 1992 à 1994. Cette émission reçoit un Sept d'or en 1993. Michel Field est ensuite remplacé par Laure Adler, qui présente l'émission jusqu'en 1997. Puis de 1997 à 1999, c'est Philippe Lefait qui prend sa place. “Le Cercle de minuit” est devenu “Le Cercle” durant la saison 1998-1999. L'émission est remplacée par “Des mots de minuit” à partir de 1999 alors produite et présentée Philippe Lefait.

Le Cercle de minuit

12 septembre : ”Frou-Frou”, magazine télévisé féminin français créé par Thierry Ardisson, présenté par Christine Bravo et diffusé chaque samedi de 18h50 à 19h50 sur Antenne 2 jusqu’en juin 1994. Christine Bravo et ses cinq chroniqueuses, Sonia Dubois, Valérie Expert, Joëlle Goron, Laurence Cochet et Tina Kieffer, questionnaient un invité qui participait aux différentes rubriques traitant des pôles d'intérêt féminins (mode, bijoux, santé, etc.). L'émission était construite sur le modèle des magazines de presse féminins.

Frou-Frou

26 septembre : La chaîne culturelle franco-allemande Arte succède à l'écran noir sur le cinquième réseau hertzien français chaque jour entre 19h et 1h.

29 septembre : “Bas les masques”, émission documentaire de télévision française, animée par Mireille Dumas, diffusée sur France 2 jusqu’en juin 1996. Dans cette émission sous forme d’entretiens, Mireille Dumas invitait des personnalités, anonymes ou connues, à parler de leur vie intime et à exprimer avec franchise leurs idées et leurs sentiments.

Bas les masques

septembre : “Coucou c'est nous !”, émission diffusée jusqu’en juin 1994 sur TF1, puis de janvier à juin 1995 sous le nom de “Coucou !”. Elle était présentée par Christophe Dechavanne accompagné de Patrice Carmouze et de chroniqueurs tel que Sophie Favier, Pierre Bellemare, Charly et Lulu, Philippe Collignon, Muriel Cousin, Olivier Chiabodo, Bernard Bilis, Daniela Lumbroso, Annie Pujol ou Renaud Rahard. L'émission, produite par Coyote Conseil, la société de Christophe Dechavanne, était retransmise en direct depuis le studio 102 de la Maison de la Radio. L'émission du vendredi était enregistrée le mercredi après midi. L'émission était un mélange de talk-show et de divertissement. 

Coucou c'est nous

1er octobre : Naissance de la chaîne de télévision américaine Cartoon Network, qui diffuse principalement des séries d'animation. Depuis 2003, Cartoon Network diffuse des programmes d'action, spécifiquement en provenance des branches Warner Bros. et New Line Cinema, toutes les deux propriétés de Time Warner. Plusieurs versions de la chaîne ont internationalement été lancées, comme entre autres Cartoon Network France (5 novembre 1999), depuis 1993.

Cartoon_Network_1992

3 octobre : Première saison aux Etats-Unis de “Highlander”, série télévisée fantastique franco-canadienne en 119 épisodes de 42 minutes, créée par Gregory Widen d'après le film éponyme de Russell Mulcahy et diffusée juqu’au 16 mai 1998 en syndication. En France, la série a été diffusée à partir du 1er octobre 1993 sur TF1 puis M6.

Highlander

31 octobre : La chaîne allemande RTL Plus est rebaptisée RTL Television.

RTL Television 1992

27 décembre : Grâce à son émission exceptionnelle “Le grand bluff”, diffusée sur TF1, Patrick Sébastien bat un record d'audience : 17,5 millions de spectateurs, soit 3 téléspectateurs sur 4.

Le grand bluff

 

L’année 1993

1er janvier : Naissance de la chaîne européenne d'information en continu Euronews, basée à Lyon, en France. Lors de sa création, elle était la première expérience de chaîne d'information multilingue au monde. La chaîne est diffusée simultanément en 10 langues, présentant les informations d'un point de vue européen. Elle est l'une des rares chaînes d'information à n'avoir aucun présentateur sur le plateau.

Euronews

10 janvier : “Taratata”, émission de télévision musicale française axée sur la chanson rock créée entièrement par Nagui présentée actuellement par Nagui et diffusée sur France 4, France 2 et TV5 Monde. Depuis la rentrée 2006, la diffusion de France 2 s'accompagne d'une diffusion simultanée sur Virgin Radio, un vendredi par mois à 22 h 40 (grâce à la présence de Nagui sur la station), puis sur Europe 1 depuis la rentrée 2009, chaque vendredi soir en simultané avec France 2. En 1995 et en 2000, Nagui reçoit le Sept d'or de la meilleure émission musicale.

Taratata

17 février : Diffusion de “L'Instit”, série télévisée franco-suisse diffusée sur France 2 jusqu’au 23 juin 2004. Elle est rediffusée sur Gulli le mercredi soir. Victor Novak (Gérard Klein), ancien juge pour enfants, est tardivement devenu instituteur. Effectuant des remplacements à travers toute la France (et parfois même au-delà : Québec, Belgique, Suisse, Madagascar, Tunisie), à la recherche de sa femme et de sa fille qui l'ont abandonné, il se trouve, dans chaque épisode, confronté à un problème concernant un enfant et débouchant sur un sujet de société : illettrisme, enfants battus, familles monoparentales, immigration clandestine, etc.

L'Instit

22 février : diffusion aux Etats-Unis de l'épisode pilote de “Babylon 5”, série télévisée américaine en 110 épisodes de 46 minutes et 6 téléfilms (dont le pilote) de 90 minutes, diffusée jusqu’au 3 janvier 1999 en syndication (saisons 1 à 4), puis sur le réseau TNT (saison 5). En France, la série a été diffusée à partir de 1995 sur Canal+.

Babylon 5

6 mars : Naissance de RTL 2, seconde chaîne de télévision de la CLT en Allemagne.

RTL 2

7 mars : “Zone interdite”, émission de télévision française diffusée sur M6 et présentée actuellement par Mélissa Theuriau. Chaque numéro est constitué de plusieurs reportages d'investigation. L'émission a été créée par Patrick de Carolis alors directeur de l'information sur M6. À partir de décembre 1995, la périodicité passe d'une fois par mois à toutes les deux semaines. Le 6 juin 1999, l'émission connaît sa meilleure audience (6,5 millions de téléspectateurs) avec une spéciale sur la prostitution. En 2000, l'émission est couronnée d'un 7 d'or reconnue comme la meilleure émission d'informations. Le générique jazzy de l'émission est une création de Michel Jonasz. Il en est le compositeur et l'interprète.

Zone interdite

8 mars : Naissance de Série Club, première chaîne thématique du Groupe M6,spécialisée dans les séries télévisées, diffusée sur le câble en France.

Serie club 1993

31 mars : “Les Minikeums”, émission de télévision française pour la jeunesse diffusée sur France 3 jusqu’au 1er avril 2002. Elle durait de une à deux heures, soit de 7h00 (8h00 à ses débuts) à 9h00 puis de 16h40 à 17h40 en semaine, pendant lesquelles s'enchaînaient parodies, dessins animés et autres rubriques. Après près de 4500 émissions, les Minikeums quittent l'écran signant la fin de ce que certains qualifient de Minikeums Génération.

Les Minikeums

20 juin : “Le Château des oliviers”, feuilleton télévisé français en 8 épisodes de 90 minutes, réalisé par Nicolas Gessner sur un scénario de Frédérique Hébrard et Louis Velle et diffusé sur France 2. Le Château des Oliviers est la demeure ancestrale des Laborie de Sauveterre. Situé à Châteauneuf-du-Pape, il recèle bien des mystères et des légendes. Comme chaque été, Estelle Laborie va se réfugier là-bas. Mais cet été, elle prend une grave décision : fuir Paris et s'installer définitivement aux Oliviers. Elle est loin d'imaginer que son arrivée va réveiller bien des drames et des secrets, à commencer par cet énigmatique entrepreneur Pierre Séverin qui veut raser le château pour en faire un parc d'attractions, « Cigaleland ». Elle apprendra hélas que ce Pierre Séverin n'est autre que Marceau, le petit garçon du régisseur du Château quand son père était alors le maître du domaine. Ce régisseur est d'ailleurs mort dans des circonstances terribles. Mais Estelle fait face à cette vengeance et décide de sauver les Oliviers avec l'aide notamment de l'archéologue Raphaël Fauconnier...

Le Château des oliviers

4 juillet : Fin du jeu de TF1 “Tournez manège”, après 8 années et 2 500 émissions diffusées.

8 juillet : Diffusion sur TF1 de “Les Dessous de Palm Beach”, série télévisée américaine en 176 épisodes de 44 minutes,  diffusée entre le 7 novembre 1991 et le 27 mai 1993 sur le réseau CBS puis entre le 26 septembre 1993 et le 18 avril 1999 sur le réseau USA Network. Cette série met en scène les enquêtes d'un couple de policiers traquant les crimes les plus sordides dans les milieux huppés de West Palm Beach en Floride.

Les Dessous de Palm Beach

9 juillet : “Les Grandes Marées”, feuilleton télévisé français en 8 épisodes de 90 minutes, réalisé par Jean Sagols sur un scénario de Annick Lepage et Christian Watton, diffusé sur TF1. François Chevalier, pris en otage au Nicaragua plonge sa femme Léna et son fils Julien dans la tourmente et dans une lutte acharnée pour sa libération. Le père de la meilleure amie de Léna, Philippine, lutte, lui, contre son passé noir et lourd. Il a collaboré avec les Allemands et déporté de nombreux juifs et est recherché. Et c'est sa propre belle fille, Maïté, avocate, qui est chargée du dossier. Sa fille Philippine, elle, tombe amoureuse de Bruno Feldman, dont les parents furent déportés. Ces deux familles se trouvent alors bouleversées et les conflits vont commencer. Le passé va reprendre sa place et les secrets se révéler...

Les Grandes Marées

16 août : “Le Trésor de Pago Pago”, jeu télévisé diffusé sur TF1 durant l'été 1993 (trois émissions à partir du 16 août 1993) puis l'été suivant (huit émissions jusqu'au 28 août 1994). Sophie Lafortune présentait la première partie et Olivier Chiabodo les deux autres. La réalisation était assurée par Bernard Flament et Jerome Revon. C'est un jeu d'aventure où trois couples se disputent la victoire. Ces couples s'affrontaient lors d'épreuves sportives et épreuves d'endurance. Le jeu se déroulait à Turks et Caicos et il est amusant de savoir qu'une épreuve du jeu est aujourd'hui un site de plongée communément appelé Thunderdome. Lors de l'épreuve en question, les candidats devaient d'abord chercher une carte dans un coffre, dans une épave par 10m. Cette épave était défendue par les "goulougores" (apnéistes/pirates). Ensuite, dans une seconde épreuve aller chercher des bracelets qui devaient être échangés plus tard dans l'ultime épreuve du dôme auprès des "océanes". L'épreuve finale consistait à s'introduire dans un dôme en acier sous l'eau en apnée. On pouvait alors demander de l'air à des "sirènes" équipées de bouteilles d'oxygène en échange des fameux bracelets coquillages remportés au préalable dans l'autre épreuve.

le trésor de pago pago 1

Septembre : “Tout est possible”, émission de télévision française de 70 minutes diffusée jusqu’en 1997 sur TF1, présentée par Jean-Marc Morandini et produite par Pascale Breugnot. Après de vives critiques dans la presse avec de multiples attaques contre Jean-Marc Morandini, la chaîne mettra fin à l'émission. Le principe était de montrer des sujets insolites, pour ensuite les commenter sur le plateau de l'émission avec des témoins et des spécialistes.

Tout est possible

10 Septembre : Début de la série culte “The X-Files” aux États-Unis avec l'épisode pilote “Nous ne sommes pas seuls”. Série télévisée américano-canadienne en 201 épisodes de 43 minutes, créée par Chris Carter et diffusée jusqu’au 19 mai 2002 sur le réseau Fox. En France, la série a été diffusée à partir du 11 juin 1994 sur M6. M6 a diffusé les premières saisons sous le titre Aux frontières du réel, puis X-Files. Le budget initial de production pour un épisode est de 1 million $ (≃ 741 000 €), mais il est généralement de 1,5 million $ (≃ 1,1 million €), certains atteignant même 2 millions $ (≃ 1,482 million €). Les agents spéciaux du FBI, Fox Mulder et Dana Scully, personnages principaux de la série, sont responsables des enquêtes sur les affaires non classées. Au cours de celles-ci, ils se heurtent à des monstres, des complots mondiaux, et par dessus tout à des extraterrestres...

The X-Files

14 septembre : Diffusion sur M6 de “Docteur Quinn, femme médecin”, série télévisée américaine en deux pilotes de 90 minutes, 148 épisodes de 44 minutes et deux téléfilms de 90 minutes, diffusée entre le 1er janvier 1993 et le 16 mai 1998 sur le réseau CBS. Cette série se déroule à Colorado Springs dans l'ouest sauvage américain, et débute en 1867. Elle met en scène une femme médecin originaire de Boston, Michaela Quinn, aussi appelée « Dr Mike », venue s'installer à Colorado Springs à la mort de son père, afin d'y exercer sa profession. Elle devient l'amie de Charlotte Cooper, propriétaire d'une pension de famille en ville et mère de trois enfants, Matthew, Colleen et Bryan. A la mort de celle-ci, causée par la morsure d'un serpent, Michaela recueille les trois orphelins conformément à la volonté de la défunte. Elle réussit par la suite à s'imposer dans un monde d'hommes et à gagner la confiance des habitants au fil de la série. Michaela se lie aussi avec Byron Sully, un ami des indiens cheyennes, avec qui elle se mariera plus tard et aura une fille, Cathy.

Docteur Quinn, femme médecin

19 septembre : diffusion sur M6 de “Code Quantum”, série télévisée américaine en 91 épisodes de 46 minutes, 2 épisodes de 90 minutes et un pilote de 90 minutes diffusée du 26 mars 1989 au 5 mai 1993 sur le réseau NBC. Diffusion en France jusqu’au 4 février 1994 sur M6, puis reprise en 2009 sur France 4. En 1999, le docteur Samuel Beckett, scientifique de génie, termine une expérience temporelle... et son esprit disparaît dans le passé. Désormais, il voyage dans le temps en sautant d'époque en époque, d'endroit en endroit, dans la peau de personnes plus ou moins ordinaires, hommes, femmes, parfois animaux, afin de corriger des erreurs plus ou moins graves dans la vie des gens. Inspirant l'idée de la série “Au cœur du temps”, il n'a aucun contrôle sur le lieu et la date de son prochain saut dans le temps. Dans sa mission qui à son avis lui a été confiée par Dieu, il est secondé par Al, un collègue qui est présent sous forme d'hologramme. Al tient dans sa main un terminal (une grosse calculatrice illuminée) qui le met en contact avec Ziggy, l'ordinateur "à architecture parallèle" (dixit le monologue d'introduction de la série) conçu par Sam alors qu'il commençait à travailler sur son projet.

Code Quantum

1er octobre : Diffusion en France sur TF1 puis M6 de “Highlander”, série télévisée fantastique franco-canadienne en 119 épisodes de 42 minutes diffusée du 3 octobre 1992 au 16 mai 1998 en syndication. Duncan MacLeod a plus de quatre cents ans, il est un immortel issu du même clan que Connor MacLeod (le héros des films) et travaille comme antiquaire à Seacouver (contraction de Vancouver, ville de Colombie Britannique, où était tournée en partie la série, et Seattle, ville au Nord-Ouest des États-Unis) avec Tessa Noël. Il protège un jeune voyou au bon cœur, Richie. Mais, régulièrement, il doit faire face à d'autres immortels qui veulent l'éliminer car à chaque immortel tué, l'immortel survivant récupère le quickening, ses connaissances et ses pouvoirs. MacLeod va affronter des ennemis de plus en plus puissants, qu'il connaît souvent depuis plusieurs siècles (la série, comme les films, a souvent recours à des flashbacks) et va parfois perdre des proches.

Highlander 1

6 décembre : Mise en faillite de Télécinéromandie et fin des programmes de la chaîne à péage de Suisse romande.

Précédent : L’année 1990 et l’année 1991

3 commentaires:

  1. Il faut noter également que le 12 avril 1992 (Ouverture d'Eurodisney) : l'émission "Disney Parade" sur TF1 en direct du parc.

    RépondreSupprimer
  2. Il vous manque les séries, à titre d'exemple: MAGNUM, Supercopter, -je n'ai plus le titre de celle-ci,mais c'était une moto qui roulait extrêmement vite avec un personnage d'enquêteur, en fait le pendant de l'auto K-2000 et de la série du même nom-, L'Agence tout Risque (de son titre français), MacGiver, etc...

    Je vous remercie par ce courriel vous m'avez fait repartir des âges qui n'étaient plus que des ombres jusqu'à aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Merci de votre commentaire.
      Certes il manque beaucoup de choses, on ne peut malheureusement pas tout mettre mais c'est vrai que ces séries sont d'importance.
      Celle avec la moto s'appelait "Tonnerre mécanique"

      Supprimer