samedi 28 mai 2011

Tourisme en Normandie : Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande : Caudebec-en-Caux, Villequier, la forêt de Brotonne et les bords de Seine

Avec le retour des beaux jours, même si je n’y suis pas allé récemment, il peut être agréable de découvrir ou redécouvrir quelques coins de notre belle Normandie.

Pour commencer, promenade au cœur du Parc Naturel des Boucles de la Seine Normande avec la visite de Villequier, de Caudebec-en-Caux, la forêt de Brotonne et les villages du bord de Seine.

  • Le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande s’étend sur 45000 hectares de l’Ouest de Rouen jusqu’au Marais Vernier et a été créé en 1974.

Villequier :
Léopoldine Hugo, la fille de Victor Hugo se noya dans la Seine avec son mari Charles Vacquerie à Villequier en 1843, six mois après leur mariage. Ils sont enterrés près de la tombe d’Adèle Hugo, femme de l’écrivain dans le petit cimetière près de l’église. Le musée Victor Hugo, installé dans la maison des Vacquerie évoque la vie de Léopoldine.

2006.08.25-024 tombes de la famille Hugo à Villequier 2006.08.25-025 maison Vaquerie à Villequier

Sainte-Gertrude :
La petite église a été consacrée en 1519 et contient un tabernacle de pierre, pièce rare du XVème siècle.

2006.08.25-021 église de Sainte-Gertrude 2006.08.25-022 église de Sainte-Gertrude 2006.08.25-023 tabernacle dans l'église de Sainte-Gertrude

Caudebec-en-Caux :
La ville est peuplée d’environ 2350 Caudebecquais.
De la place du Général de Gaulle, on accède à l’ancienne prison encastrée dans les remparts du XIVème. Plus loin la Maison des Templiers du XIIIème siècle conserve ses murs-pignons.

 2006.08.25-001 ancienne prison 2006.08.25-002 maison des templiers

En suivant le cours de la Sainte-Gertrude qui traverse la ville, on longe la tour des Fascines et la tour d’Harfleur.

2006.08.25-003 Ste-Gertrude 2006.08.25-004 tour des Fascines 2006.08.25-005 tour d'Harfleur

L’église Notre-Dame a été édifiée de 1425 à 1539, le portail a été achevé au début du XVIIème siècle. Le clocher a une hauteur de 53 mètres. Le plus grand des 3 portails de la façade Ouest comprend 333 personnages surmontés d’une belle rosace entourée de statuettes.

2006.08.25-006 église Notre-Dame 2006.08.25-008 portail de l'église Notre-Dame 2006.08.25-019 détail du portail de l'église Notre-Dame

A l’intérieur, les beaux vitraux datent du XVIème siècle.

 2006.08.25-010 vitraux de l'église Notre-Dame 2006.08.25-011 vitraux de l'église Notre-Dame 2006.08.25-013 vitraux de l'église Notre-Dame

Dans la chapelle du Saint-Sépulcre repose un Christ gisant sous un baldaquin très ouvragé du XVIème. La chapelle de la Vierge est renommée pour sa clé de voute monolithique de 7 tonnes formant un pendentif de 4,30 mètres. Les grandes orgues de 3345 tuyaux en étain martelé offrent une sonorité particulière reconnue par les mélomanes.

2006.08.25-012 chapelle du St-Sépulcre dans l'église Notre-Dame 2006.08.25-015 clef de voute dans l'église Notre-Dame 2006.08.25-014 orgues de l'église Notre-Dame

Du parvis de l’église on peut admirer de belles demeures dont la Maison Normande et l’hôtel des Baillis de Caux du XVIIIème siècle.

2006.08.25-017 maisons normandes 2006.08.25-018 maisons normandes

Sur la route du Pont de Brotonne, on passe devant le monument “A ceux du Latham-47” en hommage à l’expédition de l’hydravion de Guilbaud et Amundsen qui disparurent dans l’Arctique en 1928 en voulant porter secours au dirigeable Italia en perdition.

2010.05.24-001 monument de Latham 2005.07.30-018 monument A ceux du Latham-47

  • La forêt de Brotonne s’étend sur 7400 hectares.

Le chêne-cuve :
A Caudebec-en-Caux, Une fois traversé le Pont de Brotonne long de 1280 mètres et construit en 1977 (désormais gratuit pour tous), on atteint rapidement la forêt de Brotonne. Sur un parking de la D913, on peut accéder au chêne cuve : 5 troncs de chênes (dont un a été amputé !) qui divergent d’une même souche délimitent une sorte de cuve naturelle d’environ 7 mètres de circonférence.

2006.05.04008chnecuve_thumb2 2006.05.04009chnecuve_thumb2 2006.05.04010chnecuve_thumb2 2006.05.04011chnecuve_thumb2

Moulin de Hauville :
Ce moulin du XIIIème siècle qui appartenait à l’abbaye de Jumièges est le seul en pierre subsistant en Haute-Normandie. On peut découvrir le mécanisme (2,50 € l’entrée) et le voir fonctionner si le vent s’y prête. Autour du moulin, une mini-mare et d’anciennes meules.

2006.05.04012moulindHauville_thumb 2010.07.13005mcanismedumoulin_thumb 2010.07.13009meules_thumb

La Haye-Routot :
Dans le cimetière on peut admirer 2 ifs âgés d’environ 1500 ans de 16 mètres et de 14 mètres de circonférence dont l’un abrite une chapelle dans laquelle on peut pénétrer et l’autre un oratoire.

2006.05.04013ifslaHayedeRoutot_thumb
2006.05.04017ifslaHayedeRoutot_thumb 2006.05.04014ifslaHayedeRoutot_thumb 2006.05.04015ifslaHayedeRoutot_thumb

Dans une construction du XVIIIème siècle, se trouve le four à pain où se perpétue la cuisson du pain au bois.

2006.05.04018fourpainlaHayedeRoutot_

Vieux-Port :
Charmant village caractéristique au bord de la Seine aux chaumières traditionnelles.

2006.05.04019laSeineVieuxPort_thumb

Aizier :
Près de l’église romane du 12ème siècle se trouve une dalle à trou d’homme, vestige d’une allée couverte en 2000 avant J.C.

2006.05.04022glisedAizier_thumb 2006.05.04020dalletroudhommeAizier_t 2006.05.04021dalletroudhommeAizier_t

2 commentaires:

  1. tu as tjours des sujets très intéressants. Bisous

    RépondreSupprimer
  2. if est aussi une ville à l'ouest de Caen :), je commence à connaître le coin ;)

    RépondreSupprimer