vendredi 5 novembre 2010

Les pionniers du cinématographe

Les grands thèmes de “L’histoire de la télévision” ont vécu. Alors avant de retrouver cette rubrique en fin d’année avec une rétrospective des événements année par année, voici une petite histoire du cinéma.

Il est commun de donner naissance au cinéma lors de la première projection publique du film “La sortie des usines Lumière” en 1895.

la sortie des usines lumière

Comment est réellement né le cinéma ? Voici les 25 premières grandes étapes, des balbutiements en 1829 à la couleur en 1906 et le parlant en 1907. On est bien sûr encore bien loin du Dolby Surround et de la 3D !

1829
Le Belge Joseph Plateau met au point la première théorie de la persistance rétinienne

Joseph Plateau Joseph Plateau 2

1877
Création du Praxinoscope d'Émile Reynaud. Celui-ci exploite son Théâtre optique de 1892 à 1900 avec un " praxinoscope de projection "

Emile Reynaud praxinoscope Émile Reynaud théâtre optique

1878
Premières séries photographiques animalières d'Eadweard Muybridge

eadweard muybridge eadweard muybridge 2

1881
Fusil photographique d'Étienne Jules Marey

Étienne Jules Marey Étienne Jules Marey fusil

1888
Brevet de Leprince pour caméras utilisant une pellicule de Celluloïd

louis le prince louis le prince caméra Louis leprince roundhay-garden-scene

1889-1891
Edison et son collaborateur W. K. L. Dickson mettent au point la perforation des pellicules-Celluloïd, le mécanisme d'entraînement et la caméra de prises de vues Kinetograph, puis l'appareil de lecture des films Kinetoscope

Thomas Edison kinetograph kinetoscope

1893
Georges Demenÿ fait breveter son Chronophotographe, qui sera exploité par Léon Gaumont

Georges DemenÿChronophotographe Léon Gaumont

Edison construit le premier studio de cinéma, la Black Maria, et tourne “les Forgerons” (20 secondes)

BlackMaria

1894
Premier film Edison déposé par copyright, exploitation commerciale du Kinetoscope dans des " Arcades ", ou salons de jeux

arcades

1895
Premières projections publiques d'images animées par les frères Lumière en France et par les frères Skladanowsky à Berlin. Des brevets concurrents sont déposés par Robert W. Paul (Grande-Bretagne), Thomas Armat (É-U), Henry Joly (France) et Filoteo Albertini (Italie)

frères Lumière frères Skladanowsky

1896
Le Cinématographe Lumière est présenté dans les principaux pays du monde

Cinématographe Lumière

1896-1898
Gaumont (brevet Demenÿ), Pathé (brevets Joly et Continsouza) et Méliès (brevet Paul modifié) en France, Edison (brevet Armat) et Dickson aux États-Unis, G. A. Smith et J. Williamson en Grande-Bretagne, et Oskar Messter en Allemagne produisent leurs premiers films

1898
À l'occasion de la guerre hispano-américaine, premières actualités reconstituées

1899
L'Affaire Dreyfus”, par Georges Méliès

Georges Méliès L'Affaire Dreyfus de Georges Méliès

1900
Cinématographe géant de Louis Lumière à l'Exposition universelle de Paris

À Brighton, James Williamson tourne “Attaque d'une mission en Chine” (“Attack on a China Mission Station”)

James Williamson Attaque d'une mission en Chine

1901
Histoire d'un crime” de Ferdinand Zecca, pour Pathé

Ferdinand Zecca Histoire d'un crime

1902
Léon Gaumont et l'ingénieur Georges Laudet présentent les "photoscènes", cinéma associé au phonographe

Le Voyage dans la lune” de Georges Méliès

Le Voyage dans la lune 1 Le Voyage dans la lune 2 Le Voyage dans la lune 3

Développement des sociétés de distribution aux États-Unis qui louent les films au lieu de les vendre, les films deviennent plus longs, plus narratifs et de plus en plus élaborés

1903
Edwin S. Porter tourne pour Edison “la Vie d'un pompier américain” (“The Life of an American Fireman”) et “le Vol du rapide” (“The Great Train Robbery”)

Edwin S. Porter la Vie d'un pompier américain le Vol du rapide

1906
Premier procédé de cinéma en couleurs exploité commercialement : le Kinemacolor de G. A. Smith et Charles Urban

G. A. Smith Charles Urban Kinemacolor 2 Kinemacolor 1

1907
Couronnant les recherches menées depuis 1900 dans plusieurs pays, de brefs films parlants sont exploités commercialement

1908
L'Assassinat du duc de Guise” d'André Calmettes et Charles Le Bargy

André Calmettes Charles Le Bargy L'Assassinat du duc de Guise

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire