samedi 12 mars 2016

Les sagas du cinéma : les films d’animation ASTÉRIX

Cinquième saga de cette rubrique, les adaptations des bandes dessinées de René Goscinny et Albert Uderzo en films d’animation racontent les aventures du petit Gaulois Astérix et de ses amis du village irréductible dans la conquête des Romains dirigés par César.

ASTÉRIX LE GAULOIS

Réalisateur : Ray Goossens - Durée : 68 minutes - Pays : France / Belgique - Année : 1967 - Sortie en France : 20 décembre 1967
Avec les voix françaises originales de :
Roger Carel (Astérix), Jacques Jouanneau (Assurancetourix / Caligulaminus), Jacques Morel (Obélix), Lucien Raimbourg (Panoramix), Pierre Tornade (Abraracourcix / le marchand de bœufs / Caius Bonus), Pierre Trabaud (Marcus Sacapus), Bernard Lavalette (le récitant)

  • En 50 avant J.C., alors que la Gaule est soumise à l'autorité romaine, un village d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Il s'agit bien sûr du village d'Astérix et Obélix qui possède, grâce à son druide Panoramix, le secret de la potion magique.
    Au camp fortifié romain Petit Bonum, le chef des légionnaires Caïus Bonus est furieux de voir ses patrouilles perpétuellement vaincues à la suite de rencontres avec les Gaulois. Un volontaire est chargé d'espionner les habitants du village afin de découvrir leur fameux secret d'invincibilité...

Ce film est adapté de la bande dessinée éponyme “Astérix le gaulois”. Pour la première adaptation sur grand écran des aventures d'Astérix, ses auteurs, Goscinny et Uderzo, ont découvert l'existence du film une fois celui-ci réalisé. En effet, c'est Georges Dargaud l'instigateur de l'adaptation visuelle d'”Astérix le Gaulois” dans les studios Belvision. Deux autres albums ont également été adaptés en même temps : “La Serpe d'or” et “Le Combat des chefs” mais déçus par le résultat du premier opus, Albert Uderzo et René Goscinny ont exigé la destruction des deux autres films et imposé d'être partie prenante dans l'élaboration du long-métrage suivant, “Astérix et Cléopâtre”.

village retranché Astérix Obélix
le village irréductible – Astérix – Obélix

Abraracourcix Panoramix Assurancetourix
Abraracourcix – Panoramix – Assurancetourix

Jules César Caius Bonus Caligulaminus
Jules César – Caius Bonus – Caligulaminus

Claudius Catilius Gracchus Sextilius Julius Pompilius
Claudius Catilus – Gracchus Sextilus – Julius Pompilus

Marcus Sacapus Tulius Octopus bourreau
Marcus Sacapus – Tulius Octopus – le bourreau

Romains marchand banquet
les Romains – le marchand de bœufs – le banquet final

ASTÉRIX ET CLÉOPÂTRE

Réalisateur : René Goscinny et Albert Uderzo - Durée : 72 minutes - Pays : France / Belgique - Année : 1968 - Sortie en France : 19 décembre 1968
Avec les voix françaises originales de :
Roger Carel (Astérix), Jacques Morel (Obélix), Jacques Balutin (Tournevis), Micheline Dax (Cléopâtre), Pierre Tornade (Abraracourcix / Numérobis / un mercenaire), Lucien Raimbourg (Panoramix), Jacques Jouanneau (Assurancetourix), Jean Parédès (Jules César), Pierre Trabaud (le capitaine des pirates / le capitaine égyptien), Bernard Lavalette (Amonbofis / Le narrateur)

  • Cléopâtre fait le pari de construire un palais en un temps record, afin de montrer à César la grandeur du peuple égyptien. L'architecte Numérobis est chargé des travaux : il a trois mois pour construire le palais , ou il sera livré aux crocodiles. Celui-ci fait appel à Panoramix le druide, qui arrive en Égypte pour lui prêter main forte avec sa potion magique, accompagné de Astérix, Obélix et Idéfix. Mais les choses s'annoncent compliquées. D'abord parce que Numérobis est objectivement un mauvais architecte, dont les maisons s'écroulent toutes seules, ensuite parce que beaucoup de gens ont intérêt à le voir échouer. Nos héros ont d'abord affaire à Amonbofis, architecte rival de Numérobis, qui s'ingénie à comploter contre lui et les Gaulois. Il tente d'abord de provoquer une grève parmi les ouvriers , puis avec l'assistance de son acolyte Tournevis il coupe l'approvisionnement du chantier en matériaux de construction. Les trois Gaulois décident d'aller eux-mêmes chercher les matériaux , mais Tournevis tente de les emmurer vivants dans une pyramide, mais Idéfix permet aux prisonniers de trouver la sortie. Amonbofis a ensuite l'idée d'offrir à Cléopâtre un gâteau empoisonné de la part des Gaulois, qui sont accusés injustement lorsque le goûteur de la reine tombe malade après avoir goûté le pudding. Panoramix guérit le goûteur et les choses s'arrangent. Amonbofis et Tournevis sont capturés par Astérix et Obélix et se retrouvent à travailler de force et sans potion sur le chantier de Numérobis. Pour finir, Numérobis et les Gaulois doivent faire face à César en personne, bien décidé à ne pas laisser Cléopâtre remporter son pari. Les légions assiègent le chantier et commencent à détruire le temple. Mais les Gaulois parviennent à faire prévenir Cléopâtre grâce à un message porté par Idéfix. La reine arrive en grande pompe et est furieuse de surprendre César en flagrant délit de tricherie. Ce dernier doit s'incliner et le temple est bientôt terminé dans les délais, puis inauguré avec une grande fête.

Ce film est adapté de la bande dessinée “Astérix et Cléopâtre” de Goscinny et Uderzo.

Astérix Obélix Idéfix
Astérix – Obélix – Idéfix

Abraracourcix Panoramix Assurancetourix
Abraracourcix – Panoramix – Assurancetourix

Numérobis Amonbeaufis Tournevis
Numérobis – Amonbofils – Tournevis

Jules César espion de César sphinx
Jules César – l’espion de César – le Sphinx

Cléopâtre lion de Cléopâtre danseuses
Cléopâtre – le lion de Cléopâtre – danseuses

pyramides pirates goûteur
les pyramides – les pirates – le goûteur

mercenaire palais de Cléopâtre banquet
un mercenaire – le palais de Cléopâtre – le banquet final

LES DOUZE TRAVAUX D’ASTÉRIX

Réalisateur : René Goscinny et Albert Uderzo - Durée : 78 minutes - Pays : France - Année : 1976 - Sortie en France : 20 octobre 1976
Avec les voix françaises originales de :
Roger Carel (Astérix / Caius Pupus / Idéfix / les 2 sénateurs), Jacques Morel (Obélix / l’employé sur la balançoire), Pierre Tornade (Abraracourcix / Assurancetourix), Henri Virlojeux (Panoramix / Isis), Jean Martinelli (César), Pierre Tchernia (le narrateur), Roger Lumont (Cylindrique le Germain / prof de karaté allemand), Henri Poirier (Le Décurion), Bernard Lavalette (Le préfet), Micheline Dax (la Grande Prêtresse / Cléopâtre), Georges Atlas (le fantôme de la plaine des Trépassés / Cétautomatix), Stephane Steeman (Mannekenpix), Henri Labussière (l'huissier de la maison qui rend fou), Odette Laure (l'employée du guichet II de la maison qui rend fou), Gérard Hernandez (le Vénérable du Sommet), Jacques Hilling (le Dresseur du Cirque), Monique Thubert (Vénus), Claude Bertrand (un sénateur et le centurion)

  • 50 avant J.-C. Dans la Gaule occupée par les Romains, un petit village résiste encore et toujours à l’envahisseur. Jules César, à qui l’on a rapporté que ces irréductibles Gaulois étaient dotés de pouvoirs divins, leur lance alors un défi. Astérix et Obélix devront se soumettre à douze épreuves (comme les travaux d'Hercule). Cependant les travaux d’Hercule étant un peu « passés de mode », César et ses conseillers ont mis en place de nouvelles épreuves. S'ils réussissent, César leur promet de quitter le pouvoir et de le remettre à Abraracourcix, leur chef. Mais s'ils perdent une de ces épreuves, ils connaîtront la colère de César. Le Romain Caius Pupus, homme de petite taille à la démarche de pigeon, est envoyé avec eux pour leur servir à la fois de guide et d'huissier.
    Les douze travaux réalisés par Astérix et Obélix :

    1. Battre Mérinos à la course : Le champion olympique suivi par Astérix (aidé de la potion magique) accélère, se transforme en fusée, passe trois fois de suite le mur du son. Le champion, dans son élan pour aller plus vite qu'Astérix, s'assomme contre un pommier. Astérix s'amuse tout au long de la course à montrer à Mérinos les champignons et les fleurs qu'il a cueillis, tout en suivant le Grec sans effort apparent alors que celui-ci effectue un effort considérable.
    2. Lancer le javelot plus loin que Kermès le Perse : Celui-ci ne semble entraîner que son bras droit car il est démesuré. Il arrive à lancer le javelot jusqu'en Amérique, mais Obélix, sans effort apparent, lance son javelot si loin qu’il fait le tour de la Terre, arrive dans le dos du Perse et le poursuit. (Au passage, on peut remarquer la présence d'Oumpah-Pah dans le camp amérindien.)
    3. Vaincre Cylindric le Germain lors d'un combat : Cylindric le Germain est un expert en arts martiaux et principalement en judo, (ceci constitue un anachronisme puisque le judo a été inventé en 1882). Contrairement à ce que laisse penser la porte énorme par laquelle il doit entrer, c'est un petit homme (plus petit qu'Astérix) ; il est vêtu d'un kimono. Cylindric se sert de la force d'Obélix (qui veut en finir rapidement) et de sa susceptibilité sur sa grosseur pour l'envoyer sur les bords de l’arène et le battre. Astérix préfère utiliser la ruse : Cylindric lui enseigne à sa demande la technique et Astérix finit par faire un nœud avec les bras et les jambes de Cylindric.
    4. Affronter les prêtresses de l'île du plaisir : Les deux héros doivent traverser un lac qui possède en son centre une île enchanteresse. Cette île, habitée par les prêtresses du plaisir, contient tout ce qu'un homme peut vouloir, excepté des sangliers. C’est grâce à ce manque qu'Obélix retrouve ses esprits et empêche Astérix de tomber, pour toujours, dans les mains des prêtresses du plaisir.
    5. Soutenir l'insoutenable regard d'Iris, le magicien venu d'Égypte : Iris est un mage égyptien. Il hypnotise les gens et les oblige à se prendre pour des animaux. Alors qu’il tente d'hypnotiser Astérix pour qu'il se prenne pour un sanglier, celui-ci résiste sans effort apparent. Énervé par ses sarcasmes, le mage finit par employer la manière forte et lui demande de répéter « Je suis un sanglier, je suis un sanglier ! » ; mais Astérix ayant remplacé « Je suis » par « Tu es », Iris s'auto-hypnotise et se prend pour un sanglier. De manière intentionnelle ou non, Iris présente une certaine ressemblance avec le docteur Septimus dans l'album de Blake et Mortimer La marque jaune, en raison notamment de la forme de ses yeux et de la présence d'une lampe sur son front.
    6. Manger le repas préparé par Mannekenpix le Belge, le cuisinier des Titans : Obélix (à qui Iris a donné faim avec ses histoires de sangliers) dévore lors de cette épreuve : un sanglier avec des frites, une volée d'oies, un troupeau de moutons, une omelette de huit douzaines d'œufs, un banc entier de poissons, un bœuf, une vache, deux veaux (« Oui, parce que séparer les familles, ça y faut pas faire, hein ! » dit alors Mannekenpix), une montagne de caviar (avec son petit toast), un chameau farci, un éléphant fourré aux olives. Mais Mannekenpix laisse penser que ce n'est que le début car il dit alors : « Et avant de passer à la suite, » puis la scène coupe. Mannekenpix finit par sortir en pleurs car Obélix a tout mangé et il n'y a strictement plus rien dans la cuisine. Obélix s'étonne même de la tournure des évènements, car il sort peu après demandant à Astérix où est passé le chef, et ajoute : « Il m'a laissé tomber juste après les hors-d'œuvres »
    7. Pénétrer dans l'antre de la Bête : Les deux héros doivent entrer dans une caverne sinistre dans laquelle vit une Bête. Ils voient alors des oiseaux squelettiques, sont témoins d'une partie de tennis jouée avec un crâne (qui indique le score), rencontrent des yeux qui viennent de nulle part qui font pop et se retrouvent pendant quelques secondes dans une station du métro de Paris (Alésia) avant d’être replongés dans le noir. C'est l'appétit d'ogre d’Obélix qui l'emportera sur le monstre. Cette victoire n'est cependant que suggérée, car on ne voit ni la bête ni comment Obélix lui a réglé son compte, on voit seulement Obélix demander un digestif en sortant en ajoutant que la Bête était bonne.
    8. Obtenir le laissez-passer A-38 dans la maison qui rend fou : La maison qui rend fou est un bâtiment bureaucratique de plusieurs étages, où le personnel (incluant quelques fous), redirige Astérix et Obélix d'un bureau à l'autre afin de réunir la totalité des formulaires nécessaires pour obtenir le laissez-passer A-38. Après avoir été désorienté et après qu'Obélix a frôlé la folie, Astérix se ressaisit et décide de les prendre à leur propre jeu en demandant un laissez-passer imaginaire (A-39) selon une circulaire (B-65) qui l’est tout autant. Tout le personnel se met en quête du nouveau formulaire, causant le désarroi dans le bâtiment. Finalement, le laissez-passer A-38 lui est donné « gracieusement » afin de le faire partir et retrouver l'ordre dans les bureaux. Ce passage semble être une mise en scène parodique du système administratif français, réputé pour son extrême complexité.
    9. Traverser un ravin sur un fil invisible, au-dessus des crocodiles du Nil : Arrivé au milieu du fil, manquant d'équilibre, les deux héros choisissent finalement de se laisser tomber et d'affronter les crocodiles, les laissant se balancer stupéfaits sur le fil invisible.
    10. Escalader la plus haute montagne et répondre à l'énigme du Vénérable du sommet : Après une escalade difficile, le Vénérable du sommet défie Astérix de trouver les yeux bandés quelle pile de linge a été lavée avec Olympe « la lessive des Dieux qui rend le linge doux et souple » dans une parodie de publicité pour lessive des années 1970.
    11. Dormir sur la plaine des Trépassés : La plaine des Trépassées est hantée par les fantômes des légionnaires romains tombés au combat. Ce n’est pas un endroit propice au repos. Obélix essaye de les combattre, mais il est impossible de blesser les fantômes. Astérix, réveillé par l’agitation, leur fait une scène de voisinage typique pour tapage nocturne (« Vous savez l’heure qu’il est ?!? »), ce qui finit par leur faire peur.
    12. Participer aux jeux du cirque Maxime : Au réveil, les deux héros se retrouvent dans la ville de Rome (sans savoir comment ils y sont arrivés) avec leurs compagnons de leur village afin de combattre dans l’arène. Après avoir vaincu les gladiateurs (avec la potion de Panoramix, bien sûr), les Gaulois transforment le cirque Maxime en cirque moderne, grâce notamment aux fauves, aux éléphants, et aux ours.

Au total, Astérix remporte six épreuves, Obélix permet d'en remporter quatre (si on suppose que c'est son abyssal appétit qui a triomphé de la Bête); les deux héros affrontent ensemble les crocodiles du Nil et tous les gaulois du village tiennent tête à l'ensemble du Cirque Maxime à la fin. On peut toutefois noter que Cylindric, les prêtresses et le préfet tenaient les héros en échec jusqu'à ce qu'ils donnent d'eux-mêmes la solution malgré les ordres.
Après la réussite des Gaulois, César reconnaît qu’ils sont des dieux, leur donne le contrôle de l’Empire romain, et se retire avec la reine Cléopâtre dans une petite maison romaine. Caius Pupus demande en récompense de prendre sa retraite sur l’Île du plaisir. Les Gaulois, quant à eux, fêtent leur réussite autour d'un banquet. Obélix demande à Astérix s'ils sont vraiment devenus des dieux. Astérix lui répond que ce n'est qu'un dessin animé. Puis Obélix se téléporte sur l'île du plaisir et déguste son sanglier, entouré des prêtresses.

À la différence des autres films, celui-ci n'a pas été basé sur un album préalablement édité mais uniquement sur les personnages de la série Astérix. Après sa sortie, le film a été adapté sous forme de roman illustré par des images du film au format album. Après Astérix et Cléopâtre, c’est le second et dernier film d'animation réalisé par les auteurs originaux de la bande dessinée, et le seul produit par les studios Idéfix, créés par René Goscinny, Albert Uderzo et Georges Dargaud.

Obélix Idéfix Abraracourcis
Obélix – Idéfix – Abraracourcix

Bonnemine Panoramix Agecanonix
Bonemine – Panoramix – Agecanonix

Assurancetourix Jules César Cléopatre
Assurancetourix – Jules César – Cléopâtre

centurion préfet Caius Pupus
centurions – le préfet – Caius Pupus

12 travaux d'Hercule Marathon Kermès Lepers
les 12 travaux d’Hercule – Marathon – Kermès Le Perse

Cylindrique le Germain grande prêtresse Isis
Cylindric le Germain – la grande prêtresse – Isis

Mannekenpix vénérable du sommet banquet
Mannekenpix – le Vénérable du Sommet – le banquet final

ASTÉRIX ET LA SURPRISE DE CÉSAR

Réalisateur : Gaëtan et Paul Brizzi, Durée : 79 minutes - Pays : France / Belgique - Année : 1985, Sortie en France : 11 décembre 1985
Avec les voix françaises originales de :
Roger Carel (Astérix), Pierre Tornade (Obélix), Pierre Mondy (Caïus Obtus), Serge Sauvion (César), Henri Labussière (Panoramix), Roger Lumont (Briseradius), Pierre Tchernia (Terminus), Séverine Morisot (Falbala), Patrick Préjean (Superbus), Jean-Pierre Darras (Abraracourcix), Henri Poirier (le chef du camp romain), Michel Barbey (le centurion Vapetimus), Thierry Ragueneau (Tragicomix), Philippe Dumat (Farfelus / le marchand d'esclaves), Yves Barsacq (Ordralphabétix), Guy Piérauld (Agecanonix), Michel Gatineau (le bandit du désert), Nicolas Silberg (le présentateur des cadeaux)

  • Dans le seul village du monde romain qui résiste à César, Obélix tombe brutalement amoureux d'une superbe Gauloise, Falbala. Au moment où, encouragé par Astérix, il lui offre des fleurs, elle se précipite dans les bras de son fiancé, Tragicomix, et lui brise le cœur.
    À Rome, l'organisateur des Jeux du Colisée, Caïus Obtus, cherche à rassurer César que de tout l'Empire lui parviendront des cadeaux de soumission. Au cours d'une promenade romantique, les deux fiancés se font enlever par un décurion ignorant mais plein de zèle. Effrayé, le chef du camp romain les envoie à la légion, au Sahara. Après avoir détruit le camp romain local, Astérix et Obélix, suivis d'Idéfix, décident de s'engager dans la Légion pour les retrouver. Après un entraînement anormalement bref, ils arrivent dans un camp romain au milieu du désert et découvrent que le couple vient de s'enfuir. Les deux fiancés sont faits prisonniers par des marchands d'esclaves qui les envoient à Rome où Caïus Obtus, ravi, peut enfin présenter à César deux irréductibles Gaulois qui seront offerts aux lions dans le Colisée.
    Astérix et Obélix remontent leurs traces jusqu'à Caïus Obtus à Rome. Mais, ils perdent et le chien et la gourde de potion magique, et deviennent gladiateurs pour pouvoir faire partie du spectacle dans le Colisée. Une fois dans l'arène, après une course de chars perturbée et la défaillance inattendue des gladiateurs professionnels, Astérix et Obélix se retrouvent, avec Tragicomix et Falbala, face aux lions, sans la potion magique. Au dernier moment, Idéfix surgit avec la gourde perdue et la chance tourne pour César : son triomphe se terminera dans l'écroulement général du Colisée.

C'est le premier film produit par le studio Astérix créé par la Gaumont. Le scénario est une adaptation des albums “Astérix légionnaire” (1964) et “Astérix gladiateur” (1967) de René Goscinny et Albert Uderzo.

Astérix Obélix Idéfix
Astérix – Obélix – Idéfix

Abraracourcix Falbala Tragicomix
Abraracourcix – Falbala – Tragicomix

Panoramix Aplusbegalix
Panoramix – Aplusbegalix

 Jules César Caius Obtus Briseradius
Jules César – Caius Obtus – Briseradius

 cuisinier Farfelus Luculus
le cuisinier – Farfelus – Luculus

marchand d'resclaves Superbus Terminus
le marchand d’esclaves – Superbus – Terminus

Vapetimus banquet
Vapetimus – le banquet final

ASTÉRIX CHEZ LES BRETONS

Réalisateur : Pino Van Lamsweerde – Durée : 79 mn - Pays : France / Danemark – Année : 1986, Sortie en France : 3 décembre 1986
Avec les voix françaises originales de :
Roger Carel (Astérix / Idéfix), Pierre Tornade (Obélix), Graham Bushnell (Jolitorax), Henri Labussière (Panoramix), Roger Lumont (Stratocumulus), Pierre Mondy (Cetinlapsus), Henri Poirier (Abraracourcix), Serge Sauvion (César), Nicolas Silberg (Motus), Alain Doutey (vendeur de vins), Maurice Risch (Chateaupetrus ), Michel Elias (Olive Escartefix alias Gaulix), Michel Gatineau (Cétautomatix / le chef des pirates), Albert Augier (Epidemaïs, le marchand phénicien), Gérard Croce (le voleur de vin)

  • Jules César lance une expédition pour conquérir la Bretagne : la population locale a du mal à se défendre, elle refuse en effet de combattre après cinq heures de l'après-midi et pendant le week-end ; l'île est donc soumise à la domination romaine, et seul un petit village résiste à l'envahisseur. Son chef, Zebigbos, décide alors d'envoyer son compatriote Jolitorax en Armorique, chez son cousin gaulois Astérix, dont on connaît les exploits contre les Romains. Justement Astérix mais surtout Obélix sont en proie à une grande nostalgie, car il n'y a plus de Romains avec lesquels combattre : ils sont tous partis faire la guerre en Bretagne. Une fois informés de la situation ils décident de partir pour l'île, en emportant avec eux une barrique de potion magique que leur a préparée leur druide Panoramix.
    Pendant le voyage ils sauvent des pirates le bateau de Epidemaïs, un commerçant phénicien, qui leur offre un petit sac d'herbes orientales. Arrivés à Londinium, ils sont plongés dans une série de mésaventures : Obélix s'enivre et se fait enfermer dans la Tour, pendant que la potion est dérobée par un petit voleur du coin. Grâce à l'aide du fidèle petit chien Idéfix, ils réussissent à retrouver la barrique. Les Romains sont cependant sur leurs traces : après une série de vaines tentatives, les légions de César réussissent finalement à détruire la barrique dont le contenu tombe dans la Tamise . Les deux Gaulois décident malgré tout d'improviser un substitut de "potion magique" : Astérix mélange les feuilles que lui a offertes le commerçant phénicien avec de l'eau chaude, boisson déjà fort appréciée. Les hommes du village se sentent revigorés, et réussissent à écraser les troupes romaines : une fois qu'ils apprennent la vérité, ils décident d'adopter cette potion comme boisson nationale. Par la suite, de retour au village, Panoramix leur révèle que ces feuilles ne sont pas autre chose que du thé.

Le film est adapté de l'album éponyme “Astérix chez les Bretons” (1966).

Astérix Obélix Idefix
Astérix – Obélix – Idéfix

Abraracourcix Bonnemine Cetautomatix
Abraracourcix – Bonemine – Cetautomatix

Ordralphabetix Panoramix Assurancetourix
Ordralfabetix – Panoramix – Assurancetourix

Gaulix Jules César général Motus
Gaulix – Jules César – Motus

Chateaupetrus Cétinlapsus Stratocumulus
Chateaupetrus - Cetinlapsus – Stratocumulus

Barberouge vigie Epidemaïs
Barberouge – la vigie – Epidemais

Big Boss Bridax Facerax
Zebigbos – Bridax - Facerax

Hipipipourax Jolitorax Petula
Hipipipourax – Jolitorax – Petula

ASTÉRIX ET LE COUP DU MENHIR

Réalisateur : Philippe Grimond – Durée : 81 mn, Pays : France / Allemagne – Année : 1989 – Sortie en France : 4 octobre 1989
Avec les voix françaises originales de :
Roger Carel (Astérix / Idéfix), Pierre Tornade (Obélix), Henri Labussière (Panoramix), Marie-Anne Chazel (Bonemine), Julien Guiomar (Prolix), Henri Poirier (Abraracourcix), Roger Lumont (le centurion Caius Faipalgugus), Patrick Préjean (Optione), Edgar Givry (Assurancetourix), Jean-Claude Robbe (Caius Bocus), Paul Bisciglia (Agecanonix), Gérard Croce (Décurion)

  • Obélix, qui ne connaît pas sa force puisqu'il est tombé dans la marmite de potion magique étant petit, lance par jeu un menhir qui tombe malencontreusement sur le druide Panoramix. Celui-ci en oublie la formule de la potion magique. Flairant la bonne affaire, un charlatan à la solde des Romains s'installe dans le bois près du village des Gaulois désemparés, les menace des pires fléaux et leur donne des consultations secrètes. Astérix et Obélix essaient de retrouver la formule de la potion et, à l'issue de nombreuses expériences sur un jeune Romain sympathique et étourdi, trouvent la solution à l'amnésie de leur druide, redonnent le bonheur à leur village et repartent de plus belle à l'assaut de l'armée romaine, après avoir déjoué les ruses du devin.

Ce film est est adapté des albums “Le Combat des chefs” (1966) et “Le Devin” (1972).

Astérix Obélix Idéfix
Astérix – Obélix – Idéfix

Abraracourcix Bonnemine Panoramix
Abraracourcix – Bonemine – Panoramix

Agecanonix Cetautomatix Assurancetourix
Agecanonix – Cetautomatix – Assurancetourix

Prolix centurion Claudius Blocus
Prolix – centurion – Claudius Blocus

Optione banquet
Optione – le banquet final

ASTÉRIX ET LES INDIENS

Réalisateur : Gerhard Hahn – Durée : 85 mn – Pays : France / Allemagne – Année : 1995 – Sortie en France : 5 avril 1995
Avec les voix françaises  de :
Roger Carel (Astérix / Idéfix), Pierre Tornade (Obélix), Henri Labussière (Panoramix), François Chaix ( Abraracourcix), Michel Tugot-Doris (Assurancetourix), Jean Dautremay (Ordralfabétix), Robert Party (César), Jean-Luc Galmiche (Tumulus), Olivier Jankovic (Stupidus), Nathalie Spitzer (Falbala), Yves Pignot (le centurion Caius Faipalgugus), Claude Chantal (Bonemine), Joel Zaffarano (le capitaine), Sylvain Lemarié (le chef), Thierry Buisson (Barbe-Rouge), Jean-Philippe Bouton (un sénateur), François Jaubert (un sénateur), Michel Prudhomme (un sénateur / un galérien), Philippe Solier (un pirate), Christian Pélissier (un pirate), Pierre Tchernia (le narrateur)

  • La légion romaine a été humiliée une fois de plus par les irréductibles Gaulois. C'en est trop pour le grand César qui charge l'infâme Tumullus de capturer Panoramix et de l'envoyer par delà les mers, loin à l'ouest, pour qu'il tombe dans le vide. En effet, ils pensent alors la Terre plate. Pendant ce temps, Panoramix a des soucis : à cause d'une bagarre, presque toute la potion magique qu'il avait préparée s'est répandue par terre. Il doit donc aller cueillir les plantes nécessaires pour en refaire, et charge Astérix et Obélix d'aller pêcher du poisson frais, autre ingrédient indispensable. Seulement Tumullus, déguisé en druide gaulois, et ses sbires le capturent, l'emmènent à bord d'une galère romaine et partent en direction du bout du monde. Astérix et Obélix les aperçoivent et se lancent à leur poursuite.
    Ils ne réussissent pas à empêcher les Romains de catapulter Panoramix au-delà du « bout du monde » dissimulé derrière une falaise. Croyant avoir réussi son coup, Tumullus repart pour la Gaule. Pendant ce temps, Astérix, Obélix et Idéfix escaladent la falaise et découvrent que le monde ne s'arrête pas là. Ils découvrent un pays jusque-là inconnu ou presque. Panoramix le désigne comme le « pays secret de l'Indus » dont les habitants sont des Indiens d'Amérique. Il s'agit en fait de l'Amérique. Les Gaulois retrouvent Panoramix aux mains d'une tribu d'Indiens avec lesquels ils finissent par sympathiser. Mais, le sorcier enlève Panoramix et cherche à lui soutirer la recette de la potion avant qu'Astérix ne sauve le druide.
    Les trois Gaulois doivent à présent repartir au plus vite pour le village privé de potion et assiégé par les Romains. Lorsqu'ils arrivent, ils découvrent le village désert et incendié. Il ne reste plus qu'Assurancetourix ligoté. Ce dernier leur explique que les villageois sont prisonniers dans un camp romain pour être livrés aux lions dans les arènes de Rome. Astérix et Obélix, déguisés en légionnaires, s'infiltrent dans le camp et remettent à leurs amis de la potion magique cachée dans les deux amphores qui leur permet de se libérer et de raser le camp. César parvient à s'échapper en se cachant dans un tonneau, Tumullus est apparemment avalé par la panthère noire de César. Les Gaulois reconstruisent le village et organisent leur habituel banquet en racontant les exploits d'Astérix, Obélix et Panoramix en Amérique et en chantant la chanson de la tribu indienne que tous les convives reprennent en chœur.

Ce film est une adaptation de l'album de bande dessinée “La Grande Traversée” (1975).

Astérix Obélix Idéfix
Astérix – Obélix – Idéfix

Abraracourcix Bonnemine Panoramix
Abraracourcix – Bonemine – Panoramix

Ordralfabetix Cetautomatix Falbala
Ordralfabetix – Cetautomatix – Falbala

Assurancetourix Jules César Tumullus
Assurancetourix – Jules César – Tumullus

Centurion Stupidus Corpulentus
centurion – Stupidus – Corpulentus

indien jeune fille indienne sorcier indien
indien – jeune fille indienne – sorcier indien

pirates banquet
les pirates – le banquet final

ASTÉRIX ET LES VIKINGS

Réalisateur : Stefan Fjeldmark et Jesper Moller – Durée : 78 mn – Pays : France / Danemark – Année : 2006 – Sortie en France : 12 avril 2006
Avec les voix françaises  de :
Roger Carel (Astérix / Idéfix), Jacques Frantz (Obélix), Lorànt Deutsch (Goudurix / Justforkix), Sara Forestier (Abba), Pierre Palmade (Cryptograf), Pierre Tchernia (le Narrateur), Marc Alfos (Chef Grossebaf / Timandahaf), Patrick Borg (Caraf), Vania Vilers (Panoramix / Getafix), Vincent Grass (Abraracourcix / Vitalstatix), Marion Game (Bonemine / Impedimenta), Bernard Alane (Assurancetourix / Cocofonix), Bernard Métraux (Ordralfabétix / Unhygienix), Pascal Renwick (Cétautomatix / Fullciaumatix), Gérard Surugue (Agecanonix), Luc Florian (Océanonix / Dubblehelix), Philippe Catoire (Nescaf), Bruno Dubernat (Télégraf), Michel Vigné (Olaf), Brigitte Virtudes (Vikéa / Nescaf), Stéphane Fourreau (Olibrius), Roland Timsit (Abribus), Med Hondo (Baba, la vigie pirate), Victor Naudet (Garçon viking), Estelle Simon (Gauloise), Stevens Thuilier (Gaulois), Barbara Tissier (SMS (Shortmessageservix))

  • C'est l'événement ! Le petit village gaulois accueille Goudurix, le neveu du chef, et Astérix et Obélix sont chargés d'en faire un homme, un vrai. Sous ses airs arrogants, cet ado qui arrive de Lutèce n'est qu'un gros froussard et l'entraînement de choc qu'il va subir risque de ne pas y changer grand-chose...
    Au même moment, les Vikings débarquent en Gaule, décidés à trouver un “champion de la peur” qui pourra, comme l'a promis leur mage, leur apprendre à voler, puisque, selon lui, "la peur donne des ailes"...
    Lorsque Goudurix est enlevé par les Vikings, c'est la catastrophe !
    Astérix et Obélix doivent tout faire pour le retrouver. Pendant qu'ils se lancent à sa recherche jusque dans le Grand Nord, leur jeune protégé, embarqué malgré lui dans un infâme complot, va découvrir la belle et intrépide Abba et s'apercevoir que l'amour fait parfois l'effet d'un coup de poing... Un vrai choc des cultures !

Le scénario, écrit par Jean-Luc Goossens avec la collaboration de Stefan Fjeldmark et des dialogues supplémentaires de Philip LaZebnik, est une adaptation de l'album de bande dessinée “Astérix et les Normands” de René Goscinny et Albert Uderzo.

le village gaulois Astérix Obélix
le village gaulois – Astérix – Obélix

Idéfix Abraracourcix Bonnemine
Idéfix – Abraracourcix – Bonemine

Agecanonix Cetautomatix et Ordralphabetix Panoramix
Agecanonix – Cetautomatix et Ordrafalbetix – Panoramix

Assurancetourix Goudurix Océanonix
Assurancetourix – Goudurix – Oceanonix

SMS les romains Olibrius
SMS – les Romains – Olibrius

bateau des pirates la vigie les pirates
le bateau des pirates – Baba – les pirates

drakkar Bagdaf Cryptograf
le bateau des Vikings – Bagdaf – Cryptograf

Grossebaf Olaf Abba
Grossebaf – Olaf – Abba

les Coriza Vikéa le banquet
les Coriza – Vikea – le banquet final

ASTÉRIX : LE DOMAINE DES DIEUX

Réalisateur : Alexandre Astier et Louis Clichy – Durée : 85 mn – Pays : France / Belgique – Année : 2014 – Sortie en France : 26 novembre 2014
Avec les voix françaises  de :
Roger Carel (Astérix, Idéfix), Guillaume Briat (Obélix), Lorànt Deutsch (Anglaigus), Laurent Lafitte (Duplicatha), Alexandre Astier (le centurion Oursenplus), Alain Chabat (Sénateur Prospectus), Élie Semoun (Cubitus), Géraldine Nakache (Dulcia), Artus de Penguern (Petiminus), Lionnel Astier (Cétautomatix), François Morel (Ordralfabétix), Florence Foresti (Bonemine), Serge Papagalli (Abraracourcix), Bernard Alane (Panoramix), Laurent Morteau (Agecanonix), Arnaud Léonard (Assurancetourix), Joëlle Sevilla (Iélosubmarine / la deuxième matrone), Philippe Morier-Genoud (Jules César), Christophe Bourseiller (Sénateur Falérius), Brice Fournier (Sénateur Pesticius / le premier citoyen / la deuxième brute romaine), Olivier Saladin (Samus), Florian Gazan (Travaillerpluspourgagnerplus), Sébastien Lalanne (le mosaïste / Radius), Franck Pitiot (Humérus), Damien Gillard (Médius), Oscar Pauwels (Apeldjus), Benjamin Gauthier (le médecin / le guide / un romain), Pascal Demolon (le gladiateur goth), Baptiste Lecaplain (le gladiateur numide), Louis Clichy (le romain benêt), Virginia Anderson (une romaine / une matrone), Pauline Moingeon (une romaine)

  • Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains... Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur.
    Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s'imposer par la force, c'est la civilisation romaine elle-même qui saura séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains : « Le Domaine des Dieux ».
    Nos amis gaulois résisteront ils à l'appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ?
    Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.

Il s'agit de l'adaptation en 3D relief de l'album d'Astérix “Le Domaine des dieux”. C'est également le dernier film où Roger Carel interprète la voix du personnage-titre qui a doublé tous les Astérix animés depuis “Astérix le Gaulois”, le premier de la série sorti en 1967.

Astérix Obélix Idéfix
Astérix – Obélix – Idéfix

sanglier Abraracourcix Bonemine
le sanglier – Abraracourcix – Bonemine

Assurancetourix Agecanonix Panoramix
Assurancetourix – Agecanonix – Panoramix

Cetautomatix Ordralfabetix Ielosubmarine
Cetautomatix – Ordrafalbetix – Ielosubmarine

César sénateurs Prospectus
Jules César – les sénateurs – Prospectus

Anglaigus Duplicatha esclaves
Anglaigus – Duplicatha – les esclaves

gladiateurs Oursenplus Travaillerpluspourgagnerplus
les gladiateurs – Oursenplus – Travaillerpluspourgagnerplus

Cubitus Humerus Radius
Cubitus – Humerus – Radius

Petiminus Dulcia Apeldjus
Petiminus – Dulcia – Apeldjus

citoyens romains clients romains Jean-Marcus
civils romains – clients romains – Jean-Marcus

médecin mosaïste le guide
le médecin – le mosaïste – le guide

2 commentaires:

  1. Bravo pour ce panorama §

    Savez-vous dans quel album Obélix secoue un arbre pour en faire tomber les Romains ?

    Cordialement

    JCP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire.
      Je viens pourtant de relire tous les albums d'Astérix, je revois bien cette image mais je ne peux pas me souvenir dans lequel !
      Avis aux amateurs !

      Supprimer