dimanche 26 octobre 2014

Jouons avec les mots : les anagrammes

Une anagramme est une construction fondée sur une figure de style qui inverse ou permute les lettres d'un mot ou d'un groupe de mots pour en extraire un sens ou un mot nouveau.
 
Pour les amateurs de jeux de  lettres (“Scrabble”, “Le Mot le plus long”, “Boggle”, etc.) les anagrammes n’ont aucun secret. Un chien vit en Chine dans sa niche, la vérité est relative, Renault c’est naturel, les nuits de Tunis, une fiole de folie, il y a des cirques et des criques, un couple copule, les girouettes sur les gouttières, bonsoir, nous boirons, Salvador Dali avida dollars, Boris Vian, alias Bison Ravi sort du bar voisin, etc.
 
J’ai eu l’occasion de lire l’ouvrage de Jacques Perry-Salkow et Sylvain Tesson intitulé “Anagrammes à la folie” publié en 2013 aux éditions “Equateurs”.
 
anagrammes à la folie
 
Les auteurs, Jacques Perry-Salkow, auteur par ailleurs avec Etienne Klein des “Anagrammes renversantes ou Le sens caché du monde” et Sylvain Tesson, auteur de “Dans les forêts de Sibérie” et “Géographie de l’instant” ont concocté de très belles anagrammes quelque peu plus complexes… relatées en partie ici avec d’autres glanées au hasard.
  • un des auteurs,  Sylvain Tesson = Ils n’osent, vas-y
  • Avec le commandant Cousteau, tout commença dans l’eau
  • Avec Albert Einstein, rien n’est établi
  • Laurent Fabius est d’un naturel abusif
  • Pablo Picasso = Pascal Obispo
  • Isabelle Aubret, sa beauté brille
  • L’Amiral Nelson sillonna la mer
  • Paul-Marie Verlaine était aviné par la lumière
  • Nicolas Boileau-Despréaux, bel oiseau à l’escarpin doux
  • Toussaint Louverture, sursaut et révolution
  • Valentin Louis Georges Eugène Marcel Proust, il songe à l’urgence, il songe au temps retrouvé
  • Louis-Ferdinand Céline, noir dans un ciel de fiel
  • Guy de Maupassant marche au pas du gymnaste
  • Alphonse de Lamartine, le paradis malhonnête
  • Charles Baudelaire dans la chaleur de la nuit
  • Françoise Sagan a réagi sans façon
  • Le marquis de Sade démasqua le désir
  • Pierre Dac avait un pied carré
  • Jean-Paul Gaultier a su lier la jupe au gant
  • Alain Delon a dit non à l’idéal
  • Emmanuelle Béart est une belle amante mûre
  • Sophie Marceau s’est mouchée à Paris
  • Tom Cruise était costumier
  • Martine Aubry était un maire bruyant
  • La renommée de Noël Mamère
  • Jean-Louis Aubert était un beau journaliste
  • Christophe Colomb, amiral de la mer Océane, chercha l’ombre et la misaine de Marco Polo
  • Angélique Marquise des Anges, que de sang, sire, mais quel ange !
  • Charles de Beaumont, dit le chevalier d’Eon : drôle de dame ! L’habit cache-t-il une névrose
  • Jacques de Chabannes, seigneur de la Palice : Ben je dis que ce gars-là, il n’a pas eu de chance !
  • Miles Davis et la dive Miss
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière : J’ai piqué l’âme et le bon esprit, dit-on
  • Les essais de Montaigne, monde assagi essentiel
  • Devant la Tour de Gustave Eiffel Le vertige de tous afflua
  • La Divine Comédie de Dante n’est qu’une vie de damnation, de délice
  • Le Penseur de Rodin est-il perdu en son délire ?
  • Le baiser Rodin, libre déraison
  • Avec La marseillaise, Rouget de Lisle stimulera les ailes de la gloire
  • Napoléon fuyait l’enfer des mortes étapes dans l’effrayante monotonie de la steppe russe
  • François Mitterrand feras tintin, M. Rocard
  • La retraite de Russie fut raide et surréaliste
  • Au Trésor Public, ils sont corruptibles !
  • Les préliminaires pour inspirer l’amie
  • La Vierge à l’Enfant = La gravité en la nef
  • Les sports extrêmes et les morts express
  • Les gargouilles de Notre-Dame-de-Paris = Le paradis très âgé grouille de démons
  • Avec un Château-Lafite, l’eau fait tâche !
  • La diversité des espèces, c’est des rêves de spécialiste
  • Voyager dans le Transsibérien, avec gin, brandy, rêvasserie et salon
  • Dans les forêts de Sibérie, il y a de lentes braises froides
  • Vertiges de l’amour ou vol de marguerites
  • La spirale de la surenchère, c’est l’arsenal de la supercherie
  • Les cafés du Paris littéraire et les paradeurs artificiels
  • Les Misérables ont les âmes libres
  • L’industrie pharmaceutique, c’est super chimique, dit la nature
  • Les Farines animales, un arsenal si infâme
  • Le nombre d’or, mon bel ordre
  • Le Livre des Morts des anciens Egyptiens, il s’égrène dans le vent moisi des cryptes
  • Le Front Populaire fut-il un flop planétaire ?
  • Cent un moins soixante plus quinze = Cinquante et un plus onze moins six
  • La guerre froide a pu forger le rideau
  • Le capitalisme, si cela me plaît
  • Les tours jumelles de Manhattan, j’entends l’assaut, le mot malheur
  • Dans La forêt amazonienne la zone énorme fanait
  • La centrale nucléaire, le cancer et la ruine
  • La fonte des glaciers contre la force des antigels
  • Le charme masculin, cher animal musclé !
  • La beauté féminine, une feinte aimable
  • La Mère Noël, elle ramone !
  • Les Anges de la téléréalité, c’est l’étalage de telles âneries
  • Les feux de l’amour c’est un drame sexuel flou
  • La télévision c’est l’isolante vie !
  • Les mines antipersonnel, les tripes en main, non ?
  • La dérive des continents, revendication des lents
  • La route de la soie ou l’aorte de l’Asie
  • Les figues de Barbarie, un abri de girafes bleues
  • Le café Sénéquier, la scène féerique
  • Les sucettes à l’anis et les nuits salaces
  • Les années soixante, sonnant le sexe aisé !
  • Des merveilles en mille rêves
  • La courbure de l’espace-temps est un superbe spectacle de l’amour
  • La vitesse de la lumière limite les rêves au-delà
  • Au hasard du Sahara
  • Dans l’île de L’Islande
  • Tout Paris se prostitua
  • Une fraudeuse fiscale n’aura pas de faisceau de fleurs
  • Le Pôle Nord et son pollen doré
  • Les forêts de Sibérie et ses ébriétés froides
  • L’idée de progrès et le degré d’espoir
  • des bleus à l’âme, belle, maussade
  • Une sonate clair de lune pour l’adieu ensorcelant
  • L’accélérateur de particules éclipsera l’éclat du créateur
Difficile exercice pour lequel ils ont dû se creuser la tête…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire