samedi 30 juillet 2011

Tourisme en Pays de Loire : la ville et le château de Blois (visite du 24/07/2011)

Blois, habité par quelque 66000 Blésois ou Blaisois, occupe la rive droite de la Loire et est célèbre pour son château où a été assassiné le duc de Guise en 1588. Mais Blois c’est aussi ses vieux quartiers avec ses ruelles escarpées et tortueuses où naquirent Louis XI et Louis XII et où vécurent entre autres François Ier, Robert-Houdin ou Denis Papin.

LA VILLE DE BLOIS :

Le pavillon Anne-de-Bretagne de pierre et de briques coiffé d’un haut toit d’ardoise abrite l’Office du tourisme. Le pavillon se prolonge sur la droite par une longue aile à pans de bois construite sous Louis XII. Le jardin des simples et des fleurs royales est le seul vestige des vastes jardins du château. Près de la balustrade on a une belle vue sur le pavillon Anne-de-Bretagne, l’église saint-Vincent, la place Victor-Hugo, la façade des Loges et le retour de l’aile Gaston d’Orléans.

2011.07.24-022 pavillon Anne-de-Bretagne 2004.08.28-046 jardin des simples 2004.08.28-028 façade des loges du château 2004.08.28-047 façade des loges 2004.08.28-045 façade des loges 2004.08.28-043 façade des loges

L‘église Saint-Nicolas des XIIème et XIIIème siècles est dotée d’un vaste chœur entouré d’un déambulatoire et de chapelles rayonnantes avec de beaux chapiteaux.

2004.08.28-003 église Saint-Nicolas 2004.08.28-001 choeur de l'église Saint-Nicolas 2004.08.28-002 église Saint-Nicolas

Le Couvent des Jacobins abrite le musée d’art religieux et le muséum d’histoire naturelle (non visités). Du bord de la Loire, on a une jolie vue sur le pont Jacques-Gabriel.

2004.08.28-004 pont Jacques-Gabriel

Une copie de la fontaine Louis XII dont l’original est conservé au château est visible place Louis XII. L’hôtel de la Chancellerie de la fin du XVIème est l’un des plus vastes de Blois. On peut apercevoir un superbe escalier à rampe droite dans la cour derrière la porte cochère. L’hôtel d’Alluye construit en 1508 est pourvu en façade de de délicates sculptures gothico-Renaissance.

2011.07.24-025 fontaine Louis XII 2011.07.24-026 hôtel de la chancellerie 2011.07.24-027 hôtel d'Alluye

La Tour Beauvoir (non visitée) est l’ancien donjon carré du XIème siècle d’un fief au départ distinct du château et aménagée en prison au XIIIème. De vieilles maisons à colombages s’alignent rue Beauvoir.

2011.07.24-028 tour de Beauvoir 2004.08.28-029 maisons à colombages rue Beauvoir

Les escaliers Denis-Papin ouvrent une longue perspective vers le sud et sont dominés par la statue de Denis Papin, père de la machine à vapeur.

2004.08.28-031 vue du haut de l'escalier Denis Papin 2004.08.28-030 statue de Denis Papin 2011.07.24-031 escaliers Denis-Papin

La Maison des Acrobates est typique du Moyen-Age avec sa façade à colombages, ses deux étages en encorbellement et ses poteaux sculptés d’acrobates, jongleurs et autres saltimbanques.

2004.08.28-032 maison des acrobates 2004.08.28-033 maison des acrobates

La cathédrale Saint-Louis rebâtie au début du XVIème siècle fut démolie par un ouragan en 1678 et c’est grâce à Colbert qu’elle put être reconstruite.

2004.08.28-034 cathédrale Saint-Louis

L’hôtel de ville occupe le bâtiment de l’évêché édifié au début du XVIIIème. Les jardins de l’évêché forment une terrasse dominant la Loire et offrent une belle vue sur le fleuve, ses coteaux et les toits de la ville.

2004.08.28-037 cathédrale Saint-Louis et hôtel de ville 2004.08.28-036 jardin de l'évêché 2004.08.28-035 vue du jardin de l'évêché

La Maison Denis-Papin ou hôtel de Villebresme enjambe la rue d‘une passerelle à pans de bois. La rue des Papegaults tire son nom des perroquets en bois qui servaient de cibles aux archers de la ville. On peut y admirer un bel ensemble de maisons Renaissance.

2004.08.28-038 maison Denis Papin 2011.07.24-029 maison renaissance 2011.07.24-030 maison renaissance

Dans la rue du Puits-Châtel on peut apercevoir entre des portes entrebâillées tantôt un escalier garni d’un balcon à colombages, tantôt une tourelle d’escaliers avec galeries à balcons sculptés…

2004.08.28-039 escalier avec balcons à colombages

La Maison de la Magie Robert-Houdin en face du château (8 €, possibilité de billet couplé avec le château) initie à l’histoire de la magie et sert de conservatoire national aux arts de la magie et de l’illusion. Le parcours découverte dans le monde de l’illusion met en scène les grandes étapes de la magie. Le théâtre des magiciens propose 20 minutes de spectacle de prestidigitation (photos interdites). Une des attractions de la maison de la magie est son terrifiant dragon qui sort toutes les heures (10h, 11h, 12h, 14h, 15h, 16h, 17h et 18h) ses six têtes par les fenêtres de la belle demeure en tuffeau.

2004.08.28-042 dragons de la maison de la magie 2011.07.24-005 dragons de la maison de la magie

LE CHÂTEAU ROYAL DE BLOIS :

Site web : http://www.chateaudeblois.fr/

Louis XII, François Ier et Gaston d’Orléans ont construit le château royal à l’image de leur époque.

De la vaste esplanade, des jardins en contrebas, on a une belle vue sur les toits et le pont de la Loire.

2011.07.24-001 vue sur la cathédrale Saint-Louis 2011.07.24-017 vue de la terrasse du château 2011.07.24-018 vue de la terrasse du château

La façade du château comporte deux parties principales : le pignon pointu de la salle des états généraux, vestige du château féodal du XIIIème et les trois ailes de d’époque et de style différents : l’aile Louis XII (1498-1503), gracieux bâtiment en brique et pierres construit avec galeries et lucarnes, l’aile François 1er (1515-1520) avec l’escalier de Blois qui a une fonction d’apparat et est un véritable aboutissement de l’architecture gothique et l’aile Gaston d’Orléans (1635-1638), chef d’œuvre de l’architecture classique française, restée inachevée.

2004.08.28-024 façade intérieure du château 2004.08.28-025 façade intérieure du château 2004.08.28-023 façade intérieure du château
aile Louis XII – aile François 1er – aile Gaston d’Orléans

La salle des états généraux est la partie la plus ancienne du château. Au centre une rangée de colonnes supporte les deux voûtes en berceau juxtaposés à la superbe charpente en chêne.

2004.08.28-005 salle des états généraux du château 2004.08.28-006 plafond de la salle des états généraux du château 2011.07.24-008 Didier dans la salle des états généraux

Un musée lapidaire présente le produit des fouilles du Loir-et-Cher, des objets provenant du promontoire du château à l’époque médiévale et un ensemble carolingien.

2004.08.28-007 collier au musée du château 2011.07.24-009 musée lapidaire

La salle des gardes est consacrée à l’histoire de l’armement et de son évolution du XVème au XVIIème siècle.

2004.08.28-009 salle des capitaines de garde du château 2004.08.28-010 salle des capitaines de garde du château 2011.07.24-010 salle des gardes

La galerie de la reine est un lieu de promenade intérieure et s’ouvre sur la façade des loges. Le carrelage a été créé en terre cuite vernissée par Félix Duban au XIXème siècle.

2004.08.28-011 galerie de la reine du château 2011.07.24-011 galerie de la reine

La chambre de la reine, galerie de l’appartement de François 1er devenue la chambre royale de Catherine de Médicis qui y mourut le 5 janvier 1589. Le monogramme omniprésent de Henri II et Catherine de Médicis est constitué d’un H et de deux C entrelacés.

2004.08.28-016 chambre de la reine du château 2011.07.24-013 chambre de la reine

Le cabinet de Catherine de Médicis a gardé ses 237 panneaux de bois sculpté qui dissimulent quatre armoires secrètes manipulées en pressant du pied une pédale cachée dans la plinthe.

2004.08.28-013 cabinet de la reine du château 2004.08.28-014 cabinet de la reine du château 2011.07.24-012 cabinet de la reine

Le plafond du cabinet neuf a été reconstitué par Duban d’après un fragment représentant une sirène. La galerie du roi réunit des faïences produites à Blois au XIXème siècle, ainsi que des poteries. La salle néo-renaissance réunit de riches meubles du XIXème siècle.

2011.07.24-014 plafond du cabinet neuf 2011.07.24-015 poterie dans la galerie du roi 2011.07.24-016 salle néo-renaissance

Dans la salle des Guise, les peintures ont été inspirées par le récit de l’assassinat du duc de Guise le 23 décembre 1588.

2004.08.28-017 salle du conseil du château 2004.08.28-019 salle du conseil du château 2004.08.28-018 salle du conseil du château

La chambre du roi serait le lieu où se situe l’assassinat du duc de Guise qui se serait écroulé au pied du lit du roi le 23/12/1588 après avoir été poignardé par huit spadassins sur l’ordre de Henri III.

2004.08.28-020 chambre du roi du château 2004.08.28-022 chambre du roi du château 2004.08.28-021 chambre du roi du château

Spectacle son et lumière "Ainsi Blois vous est conté…". 

Robert Hossein, Pierre Arditi et Fabrice Lucchini vous racontent les moments forts de la vie du château royal de Blois qui ont marqué l’histoire de France. Texte d’Alain Decaux, musique originale d’Eric Demarsan et une mise en scène d’André Blanc. Dès la tombée de la nuit (22h30 de juin à août), la mise en lumière unique de l’architecture grandiose de la cour accompagnée d’effets sonores créée une ambiance particulièrement propice à la découverte de plusieurs siècles de l’histoire de France. Amours, drames et mystères rythment le récit de la vie des rois et reines de France à la Renaissance. Louis XII, François Ier, Catherine de Médicis et son fils Henri III… autant de noms célèbres qui sont liés à jamais à ce monument unique de l’architecture française !

100_4911 100_4912 Son et Lumière de Blois - next picture Son et Lumière de Blois - next picture Son et Lumière de Blois - next picture

 

(Textes issus du guide de visite ou du guide vert, photos perso prises en 2004 ou 2011, sauf son et lumière)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire