mercredi 26 avril 2017

Jouons avec les mots : l’allographie

Quand j’étais jeune je m’étais amusé à décliner toutes les lettres par deux et par trois dont la prononciation formait des mots ou des phrases, comme AB (abbé), CKC (c’est cassé), GPT, LHO. Je m’étais arrêté à trois, ce qui représentait déjà 24x24x24 possibilités (Y et W exclus) pour très peu de solutions !

Je n’ai appris que récemment que ce jeu graphique et verbal s’appelait une allographie (mot cependant absent des dictionnaires courants ainsi qu’au scrabble, contrairement au résultat de cet exercice : l’allographe)

Allographes en 2 lettres :

AB (abbé), AC (assez), AG (âgé), AI (haï), AJ (agi), AP (happer), AT (hâter ou athée), AV (ave), BA (béat), BB (bébé), BC (baisser), CC (cesser), CD (céder), CL (c’est elle), CO (c’est haut), CQ (Sécu), DC (décès), DD (Dédé), DK (déca), DO (déo), DP (des pets), DQ (des culs), DS (déesse), DZ (des aides), FL (Eiffel), GC (j’essaie), GG (Gégé), GO (géo), GT (j’étais), GU (j’ai eu), HA (achat), HI (hachis), HT (acheter), HV (achever), IB (eBay), IC (hisser), ID (idée), IN (hyène), IR (hier), IT (ite), JB (gibet),  JV (j’y vais), KC (casser), KD (cadet), KK (caca), KP (capet), KT (cathé), LJ (elle gît), LM (elle aime), LN (Hélène), LO (Hello), LR (elle erre), LU (élu), LV (élever), MA (Emma), MI (émis), MO (émaux), MU (ému), NE (haineux), NI (henni), NS (aînesse), OC (hausser), OT (ôter), OV (ové), PD (pédé), PI (pays), PP (pépé), PT (péter), PY (pays grec), QB (cuber), QI (cuit), QO (cul haut), QV (cuver), RC (herser), RG (Hergé), RL (airelle), RO (héros, RV (Hervé), SC (essai), SL (aisselle), SO (Esso), TO (t’es haut) ou Théo), TT (téter), TU (t’es eu), UP (huppé), VC (vécé), VQ (vécu), VT (vété)

Allographes en 3 lettres :

ABC (abaisser), ABI (abbaye), ACO (assez haut), AJC (agissez), AJO (agio), AJT (agiter), CBA (c’est Béa), CBB (c’est bébé), CBC (c’est baissé), CCD (c’est cédé), CDD (c’est Dédé), CGG (c’est Gégé), CHO (c’est à chaud), CHS (c’est HS), CHT (c’est acheté), CHV (c’est achevé), CIC (c’est hissé), CIR (c’est hier), CKC (c’est cassé), CKO (c’est K.O.), CNE (c’est haineux), CPD (ces pédés), CPI (ces pays), CPP (c’est Pépé), CPT (c’est pété), CQI (c’est cuit), CQO (ces culs hauts), CQQ (c’est cucu), CSO (c’est Esso), CTE (c’était eux), CTL (c’était elle), CTT (cet été), CVQ (c’est vécu), DBB (des bébés), DBD (des BD), DCD (décédé ou des CD), DCV (des CV), DDC (des décès), DDO (des déos), DDS (des déesses), DKC (dés cassés), DKK (des cacas), DKP (décaper), DKV (décaver), DPD (des pédés), DPI (des pays), DPP (des pépés), DQV (décuver), DVC (des vécés), FAC (effacer), FIJ (effigie), FMR (éphémère), GAC (j’ai assez), GAI (j’ai haï), GAJ (j’ai agi), GAP (j’ai happé), GAT (j’ai hâté), GBC (j’ai baissé), GCC (j’ai cessé), GCD (j(ai cédé), GDP (j(ai des pets), GHT (j’ai acheté), GHV (j’ai achevé), GIC (j’ai hissé), GID (j’ai idée), GKC (j’ai cassé), GMI (j’ai émis), GMU (j’ai ému), GNI (j’ai henni), GOC (j’ai haussé), GOT (j’ai ôté), GPT (j’ai pété), GQV (j’ai cuvé), GRC (j’ai hersé), GTO (j’étais haut), GTT (j’ai tété), GTU (j’étais eu), GVQ (j’ai vécu), HET (acheter), HEV (achever), HLA (hachez la), ICO (hisser haut), IDL (idéelle), IDO (idéaux), IJN (hygiène), IPK (ipéca), KKB (cacaber), KKO (cacao), KOT (cahoté),  LAI (elle haït), LAJ (elle agit), LHO (elle a chaud), LHU (elle a chu), LLA (elle est là), LMR (elle est mère), LNA (Héléna), LNR (et les nerfs), LNU (elle est nue), LRA (elle erra), LRC (elle hersait), LRN (elle est reine), LSN (elle est saine), LTT (elle tétait), LUD (éluder), MOT (émotter), MRG (émerger), NRJ (énergie), NRV (énervé), OAC (oh assez !), OBI (obéi), OCC (oh cessez !), OCO (oh c’est haut !), ODC (au décès), ODS (ô déesse !), OPI (au pays), OPY (au pays grec), OQP (occupé), ORO (au héros), PIO (Peyo), POQ (pet au cul), QBC (cul baissé), QIR (cuillère),  RIC (hérissé), RIG (ériger), RIK (Erika), RIT (hériter), ROD (éroder), SAC (est-ce assez ?), SKC (est-ce cassé ?), SPP (est-ce Pépé ?), TAG (t’es âgé), TAI (t’es haï), TKC (t’es cassé), TPT (t’es pété), TQI (t’es cuit), VGT (végéter)

Quelques allographes en 4 lettres :

AQIT (acuité), COQP (c’est occupé), GDCD (j’ai décédé ou j’ai des CD), GFAC (j’ai effacé), GHET (j’ai acheté), GHEV (j’ai achevé), KKOT (cacaoté),  KPDP (cape et d’épée), LABC (elle a baissé), LACC (elle a cessé), LACD (elle a cédé), LADO (elle a des hauts), LADP (elle a des pets), LAHT (elle a acheté), LAIC (elle a hissé), LAKC (elle a cassé), LALU (elle a élu), LAMU (elle a ému), LAOC (elle a haussé), LAOT (elle a ôté), LAPT (elle a pété), LAQV (elle a cuvé), LATT (elle a tété), LAVQ (elle a vécu), LFHO (elle est facho), LFIG (elle est figée), LFIR (elle est fière), LFOC (elle est faussée), LFOQ (elle est faux-cul), LFRU (elle est férue), LFUT (elle est futée), LFXC (elle est fixée), LHAC (elle a chassé), LHIP (elle a chipé), LHOC (elle a chaussé), LHOP (elle a chopé), LHRI (elle a chéri), LHUT (elle a chuté), LMAC (elle est massée), LMAT (elle est matée), LMHU (elle est machue), LMIN (elle est mienne), LMIT (elle est mitée), LMLN (elle hait mes laines ou elle aime Hélène), LMLO (elle est mélo), LMLR (elle aimait l’air), LMPT (elle aime péter), LMRS (elle est mairesse), LMSA (elle aimait ça), LMSI (elle est messie), LMSN (elle est mécène), LMTT (elle aime téter), LMTO (elle aime tes hauts), LMTP (elle aime tes pets), LMUT (elle est mutée), LNIP (elle est nippée), LNOP (elle hait nos pets), LNOT (elle est notée), LOBI (elle obéit), LRAC (elle est racée), LRAP (elle est râpée), LRAT (elle est ratée), LRHT (elle est rachetée), LRID (elle est ridée), LRIP (elle est ripée), LRIV (elle est rivée), LRST (elle est restée), LSAP (elle est sapée), LSFR (elle laissait faire), LSIT (elle est citée), LSOV (elle est sauvée), LSRA (elle essaiera), LSSA (elle essaie ça), LSUI (elle essuie), OBIC (obéissez), QIQI (cui-cui), TDCD (t’es décédé)

Quelques allographes en 5 lettres :

BBATT (bébé a tété), BBCKC (bébé s’est cassé), GACCD (j’ai assez cédé), GACHT (j’ai assez acheté), GTOQP (j’étais occupé), LAOBI (elle a obéi), LAUDZ (elle a eu des aides), LHAUT (elle a chahuté), LMMFS (elle aimait mes fesses), LMSOT (elle aimait sauter), PPAPT (pépé a pété)

Les allographes peuvent aussi être en chiffres ou nombres :

1 9 (un œuf ou un neuf), 1 10 (indice), 2 20 (devin), 4 1 (quatrain), 7 1 2 20 (C’est un devin), 7 1 9 (c’est un œuf), 20 100 (Vincent), 100 9 (sang neuf)

Et bien sûr on peut combiner chiffres et lettres :

AB100 (abaissant), A1 2C4 (à un de ces quatre !), A6T (assisté), A7 (ascète), A6000 (assimile), B100 (baissant), CK100 (c’est cassant), C20 (c’est vain), C100 (cessant), D3 (détroit), D100 (décent ou descends), D100D (descendez), G10IP (j’ai dissipé), I2 (hideux), K1KA (cahin-caha), K6 (cassis), K7 (cassette), K100 (cassant), LN2 3 (Hélène de Troie), L7U (elle s’est tue), L20 (elle vint), L100 (elle sent), OBI100 (obéissant), O4IM (au quatrième), O7 (ossète), O20 (au vin ou ovin), O100 (au sang), R1 (airain), R100 (hersant), S1 (essaim), TOK6 (thé au cassis), 1C100 (incessant), 1D100 (indécent), 1K (un cas), 1QB (incuber), 1T (un thé), 1 6 T (insister), 1 7AC (un c’est assez ou un cétacé), 1 100C (insensé), 5OP (syncopé), 6I (Sissi), 7AC (c’est assez ou cétacé), 7E (c’est eux), 7FAC (c’est effacé), 7FMR (c’est éphémère), 7H (ces taches), 7L (c’est elle), 7O (c’est tôt), 7R (setter), 7ST (c’est testé), 7 1 9 2KC (c’est un œuf de cassé), 7 1D100 (c’est indécent), 10IP (dissipé), 10QT (discuter), 10RT (disserter), 13N (très zen), 16I (saisie), 13OBI100 (très obéissant), 16I100 (saisissant), 16R (Césaire), 20Q (vaincu), 100BT (s’embêter), 100C (censé), 100DT (s’endetter), 100T (santé), 1000IE (milieu), 1000IT (militer), 1000K (Milka), 1000N (Mylène), 6000I (simili), 6000R (similaire)

Allographes de notes de musique :

do do (dodo), do do ré (dos doré), do ré (doré), do mi si la do ré (domicile adoré), ré mi (Rémi), ré si (récit), mi mi (mimi), mi ré (miré), fa do (fado), la ré (la raie), la mi (l’ami), la si (Lassie), si ré (ciré),

Parmi les allographes célèbres, citons :

LHOOQ de Marcel Duchamp

LNAHO de Michel Polnareff qui insista dans sa chanson avec OLHOLNA, LAOTCO, LCABC, GCD

RXRA, d’Eric Serra

GACOBIAL de Mozart,

IR DD A HT D QIR A BB É BB A KC C QIR É PP A ÉT NRV DD CKC É PP RST (« Hier Dédé a acheté des cuillères à bébé, et bébé a cassé ces cuillères, et pépé a été énervé. Dédé s'est cassé et pépé est resté ») de Philippe Geluck

LNNÉOPY LIAMÉ LIAÉTMÉ ÉLIARIT LIAVQ LIÈDCD ACAG ACKC (« Hélène est née au pays grec, elle y a aimé, elle y a été aimée, elle y a hérité, elle y a vécu, elle y est décédée assez âgée, assez cassée ») du Chevalier de Boufflers

Et d’autres

GACVGT (j’ai assez végété), GT13OQP (j’étais très occupé), LAUDBB (elle a eu des bébés), LMACHAUT (elle aime assez à chahuter), LRSTOPI (elle est restée au pays), LAAJTDPPOQPAPT (elle a agité des pépés occupés à péter), LAHTDDVDKC (elle a acheté des DVD cassés), LAUDBZLN (elle a eu des baisers d’Hélène), LAPT1KKRSTOQ !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire